FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 octobre 2009

C’est un Guilad Shalit amaigri et visiblement très éprouvé qui apparaît sur la vidéo que le Hamas a « bien voulu » faire parvenir vendredi après-midi à Israël en échange de la libération de vingt femmes terroristes détenues dans des prisons israéliennes. Assis sur une chaise, devant un mur blanc, le jeune Guilad décline d’abord son identité avant de présenter le journal palestinien du jour daté du lundi 14 septembre 2009.


Ensuite, Guilad précise qu’il « lit le journal dans l’espoir d’y trouver des informations annonçant sa prochaine libération ». « J’espère depuis longtemps et j’attends le jour où je serai enfin libéré pour pouvoir rentrer chez moi », déclare-t-il d’une voix cassée, « et je souhaite que le gouvernement actuel dirigé par Binyamin Netanyahou ne laisse pas passer l’occasion qui se présente pour que je puisse enfin réaliser mon rêve et être relâché ».

Shalit s’adresse ensuite personnellement  à sa famille pour lui dire qu’il l’aime et qu’elle lui manque énormément. Il lui rappelle ensuite la dernière promenade dans le Golan au cours de laquelle il avait été pris en photo devant un tank.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz