FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 octobre 2009

  
  

   
  
  
Michel Garroté
  
Mardi 6 octobre 2009  – 18 Tishri 5770
  
Le déficit du budget de l’Etat français a connu une nouvelle dégradation au mois d’août. Ce déficit a presque doublé sur douze mois, atteignant plus de 127 milliards d’euros fin août 2009 contre 67 milliards un an plus tôt. Par ailleurs, les intérêts liés à la dette publique de la France augmenteront de 4 milliards d’euros par an dans les années qui viennent. La dette publique de la France atteint quant à elle le montant astronomique de 1428 milliards d’euros fin juin 2009, soit 61,1 milliards de plus en seulement trois mois.
  
  

  
  
La dette atteindra 84% du PIB en 2010 (après avoir atteint 77% en 2009).  Puis elle continuera de s’aggraver pour s’établir à 91% en 2013.

Dans Le Parisien – cité sur figaro.fr – je lis, aujourd’hui, que plusieurs ministres ont spectaculairement minci ces derniers mois. François Fillon multiplierait les footings et fréquenterait assidument la salle de sports de Matignon.
   
  

  
  
Le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, courrait 15 km trois fois par semaine. Brice Hortefeux a suivi un régime drastique, au point d’inquiéter ses amis. Eric Besson (Intégration), Hervé Novelli (Commerce) ou encore le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, surveilleraient également leurs rondeurs avec une attention toute particulière. Même Gérard Larcher, le président du Sénat, un lieu où l’embonpoint reste toléré, voire encouragé, a maigri et surveille ce qu’il mange. Voilà en substance ce que je lis aujourd’hui. Ce faisant (mdr), je m’aperçois soudain que dégraisser l’Etat, comme l’avait – jadis – promis Sarkozy, c’est demander aux ministes de bouffer moins. Et non pas flanquer à la retraite anticipée quelques millions de fonctionnaires maisoixantehuitards attardés.  Je n’ai donc plus aucune raison valable de dénoncer les 1428 milliards d’euros de dettes et les 127 milliards d’euros de déficit.
  
  

  
  
Les ministres font régime à la demande du président. C’est ça qu’on appelle « dégraisser »,  mille milliards de sabords !  Le fait que la dette est contractée notamment auprès d’instituts financiers publics arabes et chinois n’a ainsi plus aucune importance (on appelle ça des « fonds souverains » et quand on veut – encore plus – noyer le poisson on parle même de « marchés financiers »).
  
Le fait que les Françaises et les Français devront – un jour – rembourser 1428 milliards d’euros aux Arabes et aux Chinois entre autres, ce fait non plus, n’a pas d’importance.  Dans l’intervalle, il faudra cependant mettre la pédale douce pour les droits de l’homme et de la femme en terre d’islam et en Chine.  Quand on est en posture d’endetté, on ne peut – en même temps – se permettre le luxe de jouer les donneurs de leçons. Oui, je sais, si nous avions voté pour Ségolène, notre posture d’endettés serait carrément indécente ou même obscène.  Sacrée consolation…  Bon appetit !
   
  

   
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz