FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 octobre 2009

  
  

  
  
Michel Garroté
  
Vendredi 9 octobre 2009  – 21 Tishri 5770
  
Or donc, le Prix norvégien – dit « Nobel » – prix supposé récompenser les artisans de paix, ce Prix Nobel de la Paix vient d’être attribué à Barack Hussein Obama. Je n’ai pas lu en détail, ce matin, la quantité gigantesque de dépêches, éditoriaux, chroniques, articles et autres bafouilles, tant leurs titres, à eux seuls, étaient excessivement enthousiastes, pour ne pas dire idôlatres, envers le demi dieu Obama. Avec ce prix de la paix, l’obamania vit une nouvelle étape de son délire chronique à propos du plus grand messie virtuel de tous les temps :  Obamessia.
  
Je ne doute pas un seul instant que le seul fait d’être un métis d’origine mahométane constitue, en soi, un critère politiquement correct suffisant, pour séduire les attributeurs scandinaves de ce prix qui, dans le passé,  a déjà été décerné, plusieurs fois, à des dictateurs et à des terroristes.  C’est du reste un peu comme la Légion d’Honneur,  que certains ont refusée (alors qu’elle leur avait été officiellement décernée) afin de sauver leur honneur.
  
  

  
  
Le côté tragicomique, dans cette attribution d’un prix de la soi-disant « paix », à Barack Hussein, c’est que non seulement ce dernier n’a absolument rien réussi de concret en matière de paix ;  mais que bien au contraire, il est responsable de la reprise de toute une série de guerres ;  sans compter les guerres à venir, en raison de la désastreuse politique étrangère obambique.
  
Le retrait prématuré, imposé par Obama, des troupes US dans les villes irakiennes a relancé les attentats, dont les premières victimes sont les Irakiens eux-mêmes.  L’absence de stratégie en Afghanistan fait le jeu des terroristes. L’absence de coordination avec le Pakistan renforce les réseaux de la terreur au Waziristan. La vaine tournée de Obama en Afrique maintient ce continent dans d’atroces guerres en RDC, au Congo Brazzaville, en Somalie, au Soudan, au Zimbabwe, au Niger, au Nigeria et ailleurs, sans compter l’infiltration d’une partie de l’Afrique par des groupes terroristes islamiques.
  
La pseudo-diplomatie vis à vis de l’Iran permet à ce pays d’achever bientôt la construction de sa première bombe atomique. Le parti pris en faveur de Mahmoud Abbas dans le conflit israélo-arabe encourage ces jours-ci le Fatah à initier une troisième Intifada.  En définitive, le Prix Nobel de la Paix,  plus que jamais,  récompense les hommes qui parlent de paix tout en faisant tout pour que les guerres continuent par-ci et reprennent par-là.
  
  

   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz