FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 octobre 2009

Négligeant la demande que leur avait signifiée le maire de Rome de ne pas prier sur la place Victor Emmanuel, de nombreux musulmans s’y sont rassemblés le 20 septembre 2009 en l’honneur de la fin du Ramadan.

Pour peu que l’on accepte de fermer les yeux sur le camouflet infligé à l’élu de la « ville éternelle », il n’y a là rien que de très normal de la part de personnes attachées à une pratique religieuse qui célèbre la révélation du Coran à Mahomet.

Ce qui est anormal, en revanche, c’est l’image que nous donnent ces mêmes personnes : aucune n’est une femme ; toutes portent des tenues islamisantes. En clair, aucune n’est italienne au sens occidental du terme, autrement dit aucune n’est intégrée ! C’est aussi simple que cela, et c’est gravissime, car cette non-intégration n’est plus, comme naguère, un repli sur soi : c’est désormais un acte de conquête territoriale – la place Victor Emmanuel devenant, ipso facto, musulmane, doublé d’une marque d’hostilité à l’égard de l’Italie et d’un avertissement adressé à l’Occident !

 

En effet, Rome n’est pas une ville anodine : fondatrice de notre civilisation, elle est riche d’une histoire de plus de 2 500 ans, au cours de laquelle elle a dominé l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, avant de devenir la ville sainte des Catholiques. Si les musulmans qui se sont réunis sur la place Victor Emmanuel avaient eu quelque égard pour cette même histoire, pour la « sainteté » de la capitale italienne ou encore pour la catholicité, ils n’auraient jamais agi ainsi. Qu’auraient-ils pensé, d’ailleurs, si les catholiques avaient investi les lieux saints de l’islam pour y prier Jésus ou Marie ?

 

Il est vrai, toutefois, qu’aucun catholique – et, partant, aucun infidèle – n’est autorisé à fouler les lieux saints de l’islam : sur l’autoroute qui conduit à la Mecque, d’immenses panneaux rappellent aux mécréants qu’ils doivent aller ailleurs ! Les musulmans ont au moins le mérite de défendre leurs valeurs !

 

Le problème est qu’ils les défendent en attaquant les nôtres… que nous ne défendons point ! Mieux : nous faisons tout pour que l’islam puisse étendre ses valeurs à l’ensemble du monde ! D’où la liberté dont bénéficient en Europe les prêches antioccidentaux ou les discours en faveur de la charia ; d’où la libre circulation des voiles et des burqa ; d’où la dégradation de la condition féminine et la contestation de la mixité ; d’où les produits halal et les différents Aïds ; d’où la dévalorisation de nos propres valeurs !

 

Quand donc comprendrons-nous que ces comportements-là sont le refus de ce que nous sommes ? Qui ne voit que les prières publiques musulmanes en terre non musulmane ambitionnent de convertir le lieu où elles ont lieu ? Savons-nous au moins que l’attitude des musulmans romains n’est pas l’apanage des musulmans romains, et qu’elle exprime partout et toujours l’invariable volonté de construire une Europe musulmane ? Combien faudra-t-il de désobéissances de cet ordre pour que nous réagissions contre ce nouvel ordre politico-religieux ? Que voulons-nous : les cinq appels à la prière quotidienne, ou la laïcité ?

En conséquence, quand nous déciderons-nous à faire de la loi du 9 décembre 1905 une loi européenne ? Que serait la France d’aujourd’hui sans cette loi ? Qu’est devenue la Grande-Bretagne – qui l’ignore ? Allons-nous attendre que l’Europe soit à l’image de Birmingham, surnommée « Muslim Central » par les Anglais ? A quoi nous sert-il d’ériger des principes républicains en lois si nous ne nous battons pas pour qu’ils soient respectés ? Croyons-nous que nous pourrons répondre longtemps encore à l’irrespect de notre culture par le relativisme axiologique, le multiculturalisme, le droit à la différence, la discrimination positive, la tolérance tous azimuts ? Un tel humanisme – qui accueille aussi bien les victimes de régimes totalitaires que les ennemis de la démocratie – n’est-il pas le contraire même de l’humanisme véritable et des valeurs démocratiques qu’il implique ?

 

Depuis quand les musulmans romains se seraient-ils comportés démocratiquement en ce dimanche 20 septembre 2009 ? Faut-il préciser qu’à Milan, lors des mêmes festivités de fin de Ramadan, d’autres musulmans n’ont pas hésité à agresser Daniela Santanchè, leader du Mouvement pour l’Italie, en raison de son opposition au voile ? Avons-nous entendu la communauté islamique s’insurger contre cet inacceptable recours à la violence physique ? Est-ce ainsi qu’entend se faire reconnaître l’islam en Europe ?

 

Que faudra-t-il de plus pour qu’enfin nous comprenions que nous sommes à la croisée des chemins ? Or, qui peut rester à la croisée des chemins ? Soit nous imposons à quiconque ayant choisi d’émigrer en Occident de vivre à l’occidentale, et l’immigration, comme l’Occident, prospèrera culturellement ; soit nous tombons sous le joug des immigrés qui bafouent nos lois ou les utilisent pour les retourner contre nous, et l’immigration désoccidentalisera l’Occident, au grand dam du triptyque républicain et de sa glorieuse histoire !

Merci à Maurice Vidal pour cet article

http://www.ripostelaique.com/Les-prieres-publiques-musulmanes.html

Remarque Réveil D’orient :

Je partage entièrement l’opinion sur les dangers de l’islamisation en Europe et je m’associe à Maurice Vidal sur la danger de cette «  conquête territoriale » . Les politiques  en Europe préfèrent tourner la tête et offrir des mosquées, en signes d’apaisement, comme à Hitler à Munich, en 1938. Toute la question est de savoir si le peuple osera dire non à l’islamisation ou préfèrera suivre docilement l’avis des gouvernements ??????

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz