FLASH
[24/03/2017] 10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 octobre 2009

Le monde scientifique a été saisi d’effroi en apprenant l’arrestation d’un jeune chercheur franco-algérien travaillant au CERN.

Cet ingénieur de 32 ans, titulaire d’un doctorat en physique, avait été recruté par le prestigieux centre de recherche et enseignait en parallèle dans une haute école suisse. Issu d’un quartier difficile de Vienne, en Isère, le jeune homme était pourtant symbole de réussite pour avoir entrepris de brillantes études. En vain.

Grâce à son programme ECHELON, la NSA, l’agence de surveillance électronique américaine, est parvenue à pirater l’ordinateur du chercheur, et prouver ses liens avec la branche maghrébine d’Al-Qaeda. Dans ses échanges avec des agents de la nébuleuse terroriste, le chercheur offrait son aide pour commettre des attentats contre des centrales électriques en France.

Sous surveillance de la DCRI depuis un an, le suspect a été finalement inculpé lundi pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Le tollé qui a accompagné cette nouvelle a de quoi laisser perplexe. Le monde a-t-il oublié un autre ingénieur, doctorant lui aussi, âgé de 33 ans, Mohammed Atta ?

C’est pourtant la première leçon du 11 septembre : l’éducation ne prémunit pas contre la haine.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz