FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 octobre 2009

  
  

  
Kairos – Le Moment de Vérité
  
Michel Garroté
  
Lundi 19 octobre 2009 – 1 Heshvan 5770
  
‘Que va-t-il se passer ? Personne n’est en mesure de le dire. Une chose est sûre, nous sommes arrivés à un carrefour où tout reste possible. La paix ou la guerre. C’est ce que les Grecs anciens appelaient le kairos : le moment de vérité, lorsque le temps se densifie et que chacun doit choisir une voie et renoncer aux autres’. Cette phrase est tirée d’un rapport intitulé ‘Le Moyen-Orient à l’heure nucléaire’. Plus concrètement, il s’agit du Rapport d’information n° 630 de Jean FRANÇOIS-PONCET et Monique CERISIER-ben GUIGA, rapport fait au nom de la commission des affaires étrangères et déposé au Sénat français le 25 septembre 2009 (
http://www.senat.fr/rap/r08-630/r08-630_mono.html#toc237 ).
  
La phrase citée plus haut fait allusion à l’Iran et elle a été énoncée publiquement le 25 septembre dernier. Or depuis, un événement important s’est produit en Iran précisément. Une attaque, menée hier matin, dimanche 18 octobre 2009, dans le sud-est de l’Iran (à Pishin, dans le Sistan-Balouchistan, une région sunnite à la frontière avec le Pakistan et l’Afghanistan), contre le Gardiens de la Révolution, a fait plus de quarante de morts, dont sept hauts commandants et une quarantaine de blessés.
  
Et à propos de cette attaque, on pouvait lire, hier dimanche sur
www.mediarabe.info : ‘Rappelons que des informations ont circulé samedi (avant hier samedi 17 octobre), notamment dans la presse libanaise proche de l’opposition, faisant état d’un plan israélien de déstabilisation de l’Iran basé sur des interventions terrestres (des infiltrations de commandos). Ce plan viserait à écarter l’option des raids aériens contre les installations nucléaires, car cette option comporte des risques liés à l’éparpillement des sites visés et à leur haute protection’.
  
Fait intéressant, la dictature théocratique chiite iranienne, coutumière du mensonge à répétition, allègue qu’il s’agit d’un attentat suicide sunnite téléguidé par les USA et/ou la Grande Bretagne et/ou le Pakistan. Autrement dit, côté iranien, pas un mot sur une éventuelle implication d’Israël. Certes, un certain Abdolmalek Righi, chef présumé d’un groupe rebelle sunnite, le ‘Joundallah’ a revendiqué l’attaque contre les gardiens de la révolution iranienne.
  
Mais avec le ‘Joundalla’ sunnite, nous avons le même problème qu’avec la dictature théocratique chiite iranienne : le mensonge est un fait coutumier. ‘Aujourd’hui, une nouvelle preuve nous a été soumise par un service de renseignement du pays (l’Iran) démontrant que le groupe abominable d’Abdolmalek Righi est en lien direct avec les services de renseignements américain, britannique et malheureusement pakistanais. Sans aucun doute, cet individu agit sur ordre de ces services’, déclare ce matin le général iranien Mohammad Ali Jafari.
  
Dans les pays musulmans, la presse mentionne les USA – et non pas Israël – dans le cadre de l’attaque de Pishin. Même réaction sur les blogosphères gauchistes et anti-sionistes. En Israël, la presse en parle peu ou prou. L’Iran négocie aujourd’hui lundi – sous l’égide de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (filiale de l’ONU) – un accord sur l’enrichissement d’uranium.
   

   
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz