FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 octobre 2009

Qui est Stewart Nozette ?

Ce scientifique américain de 52 ans, ancien du Département de la Défense, du « Conseil de l’Espace » de la Maison-Blanche et de la NASA est depuis longtemps soupçonné par le FBI d’avoir des velléités de trahison. Nozette, travaille alors pour une société israélienne. Lors d’un voyage « à l’étranger », il emmène avec lui deux disques durs qu’il ne ramène pas. Un collègue a également eu vent de rumeurs inquiétantes : Nozette lui confie que si un jour il était sous mandat judiciaire par le gouvernement américain, il fuirait « vers Israël ou un autre pays » et leur « déballerait tout ».

Alerté, le FBI décide de mettre l’étrange homme hors course. Il faut une longue enquête pour déterminer son profil psychologique et repérer son talon d’Achille : Israël.

Le 3 septembre 2009, un agent du FBI se faisant passer pour un officier du Mossad contacte Nozette. Il lui donne rendez-vous à Washington DC, et les deux hommes concluent le marché : le scientifique américain promet de livrer des données sensibles sur  les satellites américains à son agent traitant. Ce dernier lui explique que le Mossad a déjà pris des dispositions pour organiser le réseau. Nozette tombe dans le piège.

Le lendemain, les deux hommes se revoient. Nozette explique à son contact qu’il n’a plus accès à des sources confidentielles, mais qu’il peut livrer des informations importantes « de mémoire ». Il réclame en contrepartie de l’argent, en petites coupures, et toujours un montant inférieur à dix mille dollars de manière à ne pas attirer l’attention. 

 Le 10 septembre, l’agent traitant laisse une enveloppe de 2’000 $ dans une boîte aux lettres prédéfinies contre une série de questions sur le système de satellite américain. Nozette y répond le 16, et y ajoute un disque dur crypté. Il promet, dans sa lettre, de livrer d’autres informations secrètes sur le système de défense nucléaire des Etats-Unis. 

Le 17, nouvel échange pour 9’000 $. Nozette livre des informations sur les programmes de communication du Pentagone et la composition du système d’alerte de la Défense. 

Le compte-rendu du FBI s’arrête là. Nul ne sait ce qui s’est passé les 4 semaines suivantes. Stewart Nozette a été arrêté le lundi 19 octobre et inculpé pour espionnage. 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz