FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 octobre 2009
Eric Besson est décidément un bien étrange politique. Autant certaines de ces précautions oratoires peuvent agacer, autant il a le don de lancer de vrais débats. Celui sur la fermeture de Calais ou celui sur l’expulsion d’Afghans en furent de bons exemples.

Aujourd’hui il ose dire des gros mots tels que « identité nationale », au grand dam de cette gauche à laquelle il appartenait naguère. Cette gauche qui a tout fait depuis 1981 pour favoriser la montée du communautarisme à grands coups de soutien à SOS Racisme et autres Halde, cette gauche qui a fait des mots « contrôle des flux migratoires » ou « clandestins » des mots interdits sous peine d’ostracisme et de lynchage médiatique.

Désormais on nous parle de « sans papiers », voire de « travailleurs sans papiers », oubliant juste qu’un état n’existe pas s’il n’est pas un état de droit. La gauche a, à ce point, pollué le débat qu’elle l’a vidé de sa substance. La remontée récente du FN (qui a su surfer sur les écrits de Frédéric Mitterrand, mais qui ne propose toujours pas de solutions nouvelles) prouve que les Français en ont marre du politiquement correct.

Mais cela suffira-t-il pour que les médias osent lancer le débat ? Pour le moment le terme « Identité nationale » reste un gros mot (deux plutôt) pour cette chère gauche médiatique, qui s’est d’ailleurs trouvé un nouveau sujet de lynchage avec les dépenses de la France lors de sa présidence de l’UE. A ce propos, on notera que l’enveloppe allouée était de 180 millions et que la France en a dépensé 170 (donc moins que prévu) mais aussi que l’Allemagne en 2007 avait atteint ces 180 millions. Fermons la parenthèse et laissons la place aux vraies questions.

Qu’est ce qu’être Français ? Si cela veut dire venir dans l’hexagone et s’empresser de défier ses lois à grands coups de burqua ou de polygamie, de refus d’apprendre la langue et d’affirmer la supériorité de sa culture d’origine à tout bout de champ tout en estimant que celle des « souschiens » ne vaut rien, alors oui, nous sommes tous Français, y compris les jeunes qui détruisent les banlieues dès que l’un d’entre eux se tue en scooter en voulant échapper à un contrôle. Y compris aussi ces hordes islamisées qui investissent les rues de Paris pour se tourner vers la Mecque, interdisant d’ailleurs la réciproque en Arabie Saoudite. On en vient à regretter les écrits de Saint Augustin et de Saint Bernard en voyant un tel spectacle.

Etre Français n’est pas une question de couleur ou de religion, c’est une question de respect. Celui qui, venu d’Algérie, envoie ses enfants à l’école de la République, salue le drapeau, travaille durement et apprend notre langue mérite l’honneur d’être Français. Celui qui, né de parents étrangers, cherche à tout prix à s’intégrer dans une société sans en imposer ses anciens codes, qui laisse sa religion à la maison, qui n’insulte pas le pays qui a accueilli ses parents est Français.

Le débat sur l’identité nationale est indispensable, il ne doit pas être confisqué par les médias qui, eux, ne veulent pas être Français, qui se drapent de mots comme Liberté ou Fraternité sans en les appliquer le moins du monde.

Eric Besson rejoint Emmanuel Valls quand il dit que la situation devient catastrophique, il rejoint ceux qui osent dire que notre société ne peut plus accepter une telle dérive migratoire.

Etre Français cela se mérite. Cela veut dire que cela peut aussi se retirer.

Que les pisse-froids aillent donc se gargariser avec Libé ou L’humanité. Qu’ils aillent donc aussi vivre dans ces pays merveilleux que quittent par milliers les clandestins et les islamistes, qu’ils aillent donc faire voiler leur femme, qu’ils aillent donc faire endoctriner leurs enfants et qu’ils nous foutent, enfin, la paix !! 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz