FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 novembre 2009
Un lecteur a débattu avec la rédaction à propos d’Ali Mohamed, l’agent double d’Al-Qaeda qui a infiltré les Etats-Unis pendant près de 15 ans. D’autres se sont étonnés de n’avoir jamais entendu parler du personnage.

Nous proposons aux lecteurs de drzz.info ce documentaire du National Geographic, l’un des rares médias à avoir traité du sujet. Le résultat est intéressant à plus d’un titre, même s’il n’est pas complet…

Ali Mohamed travaillait toujours pour la CIA lorsqu’il était formé à Fort Bragg, un détail important que ne mentionne pas le documentaire. A force de vouloir plaire à ses sources, le National Geographic évite de se pencher sur l’épisode rocambolesque de 1984, lorsque l’Egyptien séduit une Américaine rencontrée dans un avion, l’épouse six semaines plus tard et obtient ainsi une carte verte – un classique dans la création d’une couverture dans le monde du renseignement. De même, le réalisateur refuse d’expliquer comment Ali Mohamed a pu être recruté dans l’armée américaine à l’âge très avancé de 34 ans, ce qui est rigoureusement impossible à moins d’être salarié d’un autre organisme, dans ce cas la CIA. Erreur plus flagrante encore, le documentaire reprend une histoire racontée par Ali Mohamed lui-même et mettant en scène, négativement, les troupes israéliennes. Quiconque est déjà allé au Moyen Orient connaît l’histoire du petit Arabe dont le troupeau de chèvres a été décimé par Tsahal – un mensonge antisémite et puérile qui circule depuis des décennies dans la région.

Cela dit, et malgré ces quelques faiblesses, le film mérite d’être vu. 

D’aucuns s’étonneront que de telles révélations soient restées aussi malconnues. En effet, à cause de l’embarras qu’elle suscite côté américain, l’histoire d’Ali Abouelseoud Mohamed n’est souvent pas mentionnée dans la chronologie du 11 septembre. Surtout, le parcours de ce professionnel du renseignement illustre la vraie histoire des attentats : comment les islamistes ont massivement infiltré les Etats-Unis dans les années 90, menant le pays à la tragédie en 2001. 

Un documentaire qui fait oeuvre d’Histoire.  



Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz