FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2009

1) Lettre ouverte de Viviane Teitelbaum à Radouane Bouhlal, Président du MRAX

Radouane,

Je t’écris aujourd’hui parce que j’ai pris connaissance de tes accusations contre le libéral Jean Gol et contre mon courageux collègue, Alain Destexhe.

« Le MR est en train de régresser et de revenir aux pires années du libéralisme, celles de l’ère Gol et ses lois contre les étrangers. (…) visiblement affaibli, M. Reynders est aujourd’hui dépassé par une dérive populiste, celle des nouveaux réactionnaires de droite », as-tu déclaré. Et de rajouter : « Je m’étonne et je m’insurge face à la réutilisation d’un discours né de l’ère Le Pen en France, et qui hormis au Vlaams Blok Belang, n’avait jamais été au devant de l’actualité politique en Belgique ». Je m’insurge. Accuser des démocrates engagés de tes propres torts est à mes yeux inacceptable, et indigne.

« Visages pâles »

Yvonne Jospa, cette féministe courageuse, femme de cœur, de solidarité et grande résistante, qui a présidé le MRAX jusqu’en 1987, ne pourrait comprendre, et moi non plus : lors d’un débat télévisé sur le port du voile de la députée Ozdémir tu as qualifié les citoyens belges – non issus de l’immigration!- de «visages pâles». J’ai pâli, moi la juive, mais de honte. Aujourd’hui, c’est sans aucune gêne, que suite à la réflexion de nombreux mandataires MR dans le cadre d’un travail sérieux et posé sur le port du voile, tu oses juger « le MR moins libéral et plus liberticide ». Car pas d’accord avec tes positions discriminatoires envers les femmes qui renvoient les filles musulmanes à leur Imam plutôt qu’à la Loi ? Extraordinaire ! Tu donnes des leçons de démocratie ? Au nom de qui ? De l’organisation que tu as détournée de ses buts et missions initiales? D’un MRAX dont la seule activité consiste désormais à tenter de stigmatiser toute critique des religions, voire d’un islam radical ?

« Quelque peu contre-productive, relativement maladroite, assez confuse et pas assez ambitieuse »
C’est en ces termes que tu as qualifié la Proposition de résolution relative à la résurgence de l’antisémitisme en Belgique» que j’ai cosignée au Parlement bruxellois en 2004. Tu es intervenu lors d’une audition, tu t’en souviens certainement. J’ai été passablement déçue. Déçue que le MRAX, né MRAP en 1950, créé par d’anciens résistants – des Juifs et des communistes – unis dans ce Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et pour la paix, ait d’un seul coup perdu l’idéal de ses fondateurs.


« Contre-productive, parce que les filles portant le foulard à qui on refuse l’accès aux établissements scolaires en raison de ce foulard ne comprendraient pas qu’on s’occupe des uns, en l’occurrence ici, les Juifs, qui auraient droit à une résolution du Parlement et pas des autres c’est-à-dire eux-mêmes »
. Je suis choquée, car le président du MRAX, met à mal l’égalité hommes – femmes et compare un choix religieux ou identitaire à une discrimination, qui par son paroxysme a mené aux heures les plus noires de l’humanité.


Maladroite
, disais tu encore, car ce texte stigmatise les arabo-musulmans. Je suis en colère L’antisémitisme nouveau, certes dû à une crise internationale doublée d’un crise identitaire chez les jeunes issus de l’immigration, parfois victimes de racisme ou instrumentalisés, doit-il en permanence s’effacer derrière un autre mal-être ? Les Juifs doivent-ils accepter de vivre des insultes verbales et physiques quand leurs auteurs appartiennent à une communauté qui subit des exclusions ?

Le nombre d’incidents et d’agressions antisémites est non seulement en progression constante depuis le tournant du siècle, mais en plus, ils sont souvent le fait de ces jeunes influencés par l’importation du conflit du Moyen-Orient en Belgique.

Le clientélisme politique qui veut séduire est, à mon sens, à l’origine de ce mal social, du laxisme et d’une forme complaisance intéressée qui acceptent de ces jeunes ce que l’on refuse aux autres adolescents. Et tu participes de ce processus en justifiant l’inacceptable, en cherchant des excuses, là où tu devrais simplement, tout simplement condamner les faits. Mais ce n’est pas cela que tu as stigmatisé, tu accuses ceux qui osent parler d’antisémitisme. Depuis ce travail parlementaire, après la publication de mon livre sur l’antisémitisme en Belgique, nous avons débattu, en privé ou sur antennes, tu n’as jamais condamné l’antisémitisme sans le noyer dans des condamnations simultanées et globales de différents racismes et xénophobies ou d’islamophobie.

Que tu t’entoures de personnes faisant « l’apologie du Hamas », un mouvement d’extrême droite, ou que tu t’interposes pour que l’on donne la parole à ceux qui, comme Tariq Ramadan, défendent l’idéologie salafiste, tout en traitant ceux qui n’appartiennent pas à ta communauté de « visage pâle » est outrancier, et dangereux.

Aujourd’hui nous découvrons les dérives autoritaires, les problèmes financiers, les compagnons de route que tu t’es choisi. Tes collaborateurs parlent de « gestion tyrannique » et de « harcèlement moral ». Ils pointent les manquements aux statuts et aux finances. Ils regrettent l’isolement du MRAX dans le combat antiraciste.

Il est urgent de revenir à un débat de fond serein, sur les problèmes sociétaux, sans procès d’intention, sans agressivité et sans tabous. Il est essentiel que le MRAX y participe et renoue avec ses traditions d’ouverture, de démocratie et de lutte contre tous les fascismes. Il est essentiel que les dirigeants du MRAX lui rendent sa dignité.

http://www.vitelu.be/?p=401

2) Le Mrax, outil de propagande communautariste ?

 

Intéressant pavé que vient de lancer le Sénateur Alain Destexhe au sujet de l’ASBL Mrax, ce dernier exige, ni plus, ni moins que la suspension du financement public de cette association, qu’il qualifie de « Mutation communautariste, pluralisme de façade de ses organes de gestion »


A lire sur :

http://destexhe.blogs.com/blog2007/2009/11/mrax-stop-au-financement-public-des-liaisons-dangereuses-de-radouane-bouhlal.html

Un pavé qui agite la politicosphère, en effet la Ministre Fadila Laanan réagissant à son tour, tout comme son porte parole Pacal Sac sur divers forums dont celui du Bien Commun, menace de poursuites à l’encontre du Sénateur.

 http://lebiencommun.lalibreblogs.be/archive/2009/11/14/le-mrax-au-point-godwin.html

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2009-11-13/destexhe-accuse-le-president-du-mrax-de-racisme-anti-blanc-737844.shtml

Du côté du Mrax, c’est la même chanson, Monsieur Radouane Bouhlal (président du CA du Mrax), s’apprête à son tour à poursuivre Mr Destexhe.

http://www.mrax.be/article.php3?id_article=847

 . Extrait Belga :

« Le président du MRAX, Radouane Bouhlal, a indiqué vendredi avoir chargé son avocat de « considérer plus en profondeur » les propos « tout à fait abusifs et outranciers » tenus a son endroit par le sénateur de Communauté Alain Destexhe (MR) qui l’a accusé de tenir un discours raciste anti-blanc. Plainte sera « probablement » déposée « au pénal, pour calomnie et diffamation, et au civil, avec à la clé une demande en dommage et intérêts à verser au MRAX », a précisé M. Bouhlal.

« Je m’étonne et je m’insurge face à la réutilisation d’un discours né de l’ère Le Pen en France, et qui hormis au Vlaams Blok Belang, n’avait jamais été au devant de l’actualité politique en Belgique », a réagi vendredi M. Bouhlal. « L’intégration du lexique de l’extrême droite française dans le vocabulaire politique est une première chez nous. Je ne nie pas que les citoyens belgo-belges, blancs, ou je ne sais comment les appeler puissent être victimes de racisme. Mais dans le cas présent, on crée une opposition d’un camp contre l’autre », a-t-il précisé. »

Le genre de déclaration qui me rappelle furieusement celle de la présidente du cdH à mon encontre lorsque je signalais au CECLR les propos négationnistes tenus par sa députée Mahinur Ozdemir en Juin 2009 (dossier qui a subit depuis lors un enterrement de première classe, mais nous y reviendrons).

. Du lard ou du cochon ?

Après avoir visité la centrale des bilans de la BNB (www.bnb.be) et vérifié les comptes publiés de l’ASBL Mrax, NN 0415.750.215 il apparaît que seuls les bilans au 31.12.2006 et au 31.12.2007 sont publiés à ce jour… Est-ce normal qu’une ASBL financée quasi totalement par des fonds publics prenne de telles libertés avec les règles de publicité légales, ou sont les comptes 2008 ?

Voir aussi un article du Vif à ce sujet, les chiffres flottants du Mrax :

http://levif.rnews.be/actualite/belgique/72-56-42413/les-chiffres-flottants-du-mrax.html

A la lecture des bilans on se rend compte que le financement public est utilisé à concurrence des 5/6 pour financer les frais de personnel, reste donc 100.000 € pour le reste à tel point qu’en 2006, l’exercice se clôtura avec une perte de 46.000 €. (Ndr : le financement public atteint 600.000 €/an selon diverses sources).

Question : Est-ce suffisant pour financer de vrais projets en accord avec l’objet social du MRAX, notamment « la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Faire triompher l’amitié et la paix entre les peuples et promouvoir l’égalité et la fraternité entre les êtres humains. Contribuer à la défense de la mémoire des victimes de persécutions racistes, commises notamment sous le nazisme »

. Le conseil d’administration du Mrax

Monsieur Bouhjar Abobakre, copain de Murat Denizli ?

Elu PS à Schaerbeek et semble-t-il ami de Mr Murat Denizli ( http://suffrage-universel.be/be/denizli.htm).

Amitié particulière dans la mesure où Mr Denizli est d’après le billet, sympathisant de la mouvance d’extrême droite des Loups-gris, il fut d’ailleurs membre de la vitrine associative de ce mouvement aux côtés de Hassan Ozdemir (père de la députée Mahinur Ozdemir)


Extraits de l’interview de Murat Denizli (2006) :

Murat Denizli doit d’abord affronter les pressions de plusieurs courants. Denizli prétend par exemple recevoir des menaces téléphoniques du DHKP-C, un groupe terroriste d’extrême gauche,…, l’affaire des menaces téléphoniques du DHKP-C a été prise au sérieux par Abbès Guenned, l’ex-mari de la ministre de la Justice (Ndr : à l’époque Laurette O.), qui aurait même demandé une écoute téléphonique pour identifier les appels…

Comment avez-vous fait pour être sur la liste PS à Schaerbeek ?


J’ai un ami Abobakre Bouhjar
, qui était le président du Racing club de Schaerbeek. Il travaillait pour le cabinet du Secrétaire d’Etat Emir Kir. Je crois qu’il a récemment démissionné pour changer de cabinet afin de mieux défendre ses dossiers. C’est lui qui m’a séduit en réalité pour rejoindre la liste PS à Schaerbeek.


Vous êtes donc pour le port du foulard ?

Si elle le désire, oui ! Elle a le droit d’exister, d’être un humain. Pour moi, une femme qui porte ou non le foulard, c’est la même chose.


Que dire alors au Parti Socialiste qui s’oppose viscéralement à ce choix ?

Au PS, c’est vrai qu’il y a une Anne-Marie Lizin ou une Marie Arena sur cette position mais ce sont des choix individuels qui n’engagent pas le parti.


Marie Arena est pourtant Ministre-Présidente de la Communauté française de Belgique et Anne-Marie Lizin est Présidente du Sénat. Ce n’est pas vraiment une décision individuelle…

Oui mais elle n’est pas seule dans le parti. Je peux aussi m’opposer à l’opinion de Marie Arena, pourquoi pas ? Si je trouve que je ne suis pas d’accord, je le dis sans problème. Je suis contre l’adoption des enfants par les couples homosexuels et pourtant j’ai adhéré au PS.


C’est comme la reconnaissance du génocide arménien par le Sénat belge. C’est aussi le PS qui a proposé cette résolution qui a été adoptée. C’est bon, il faut l’accepter et passer à autre chose ?

Non, je vous rappelle que c’est le PS qui a aussi bloqué grâce au CDH récemment le sujet au Sénat. J’étais content que le PS bloque le débat sur la pénalisation. Je trouve que l’histoire doit être laissé aux mains des historiens. La politique est une chose, l’histoire est une autre chose. Personnellement, je trouve que l’attitude du PS dans ce dossier était excellente.


L’amitié entre un administrateur du Mrax et un sympathisant (au minimum) d’une association extrémiste turque ne signifie pas que l’un adhère aux idées de l’autre, néanmoins, à l’époque ou nous voulions dénoncer au Mrax les propos négationnistes tenus pas Mahinur Ozdemir, il aurait été grotesque de croire à une objectivité dès lors qu’au sein même du Mrax ont ne sait pas exactement savoir qui est qui et qui pense quoi…

Au surplus, vous avez ici la confirmation que Madame Joëlle Milquet qui s’insurgeait en prétendant avoir été contre le négationnisme du génocide arménien est bel et bien avec le PS, les deux partis qui ont empêchés sa pénalisation ! (On comprend pourquoi, même la presse à tu cet aspect du dossier en juin dernier, ne parlons pas du CECLR qui lui se réfugie derrière se vide juridique pour ne pas devoir condamner de tels propos).

. Bouhlal Radouane, président du CA du Mrax vs Nordine Saïdi (administrateur du Mrax débarqué du Bureau)

Voici ce que donne la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme :

Extraits d’un blog (allez lire les commentaires, y compris ceux de Mr Saïdi Nordine qui dit se ‘désolidariser de son président).

« Radouane Bouhlal (MRAX) en train de lécher un cul sioniste… écoutez la lèche » 

http://rachid-zz.skynetblogs.be/post/6855731/radouane-bouhlal-en-train-de-lecher-un-cul-si

 . Politisation ?

Radouane BOUHLAL : Ca a commencé fort, car j’étais assez jeune à l’époque et étudiant pour quelques semaines encore (je passais ma dernière session d’examens pour décrocher ma licence) quand Jean-Marc NOLLET, Ministre de l’Enfance et de l’Enseignement fondamental, m’a recruté dans son cabinet. ECOLO était le grand vainqueur des élections à l’époque et devait pour la 1ère fois de son histoire exercer des responsabilités gouvernementales. Il lui manquait de cadres et de collaborateurs pour assumer ce nouveau défi. Notamment le groupe ECOLO du Parlement de la Communauté française qui cherchait des attachés parlementaires et j’ai postulé. Le groupe a transmis mon CV au Cabinet et là ça s’est très vite accéléré : le Directeur de Cabinet adjoint, un type rigoureux et formidable, a été intéressé par mon profil, il m’a auditionné durant près de 3h et m’a alors présenté au Ministre qui, après une brève entrevue, m’a proposé de rejoindre son équipe, j’étais très impressionné et j’ai mécaniquement répondu « oui » sans vraiment réaliser. Je m’étais beaucoup investi dans le Mouvement étudiant durant mes études et le Ministre Nollet qui avait été Président de la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) quelques années auparavant, avait peut-être apprécié cet aspect là de mon jeune parcours.

http://www.mrax.be/article.php3?id_article=685

. Racisme anti-blanc ?

A l’inverse, le racisme peut aussi s’exercer par des minorités à l’encontre de membres de la société dominante : c’est ce que d’aucuns qualifient de « racisme anti-blanc ». Expression valable sur le fond car cette forme de raciste existe aussi, il faut le dire. (Radouane Bouhlal).

. Nordine Saïdi (Exclu du bureau du Mrax)

http://parlemento.wordpress.com/2009/11/12/exclusion-reecriture-et-convocation-au-mrax/

Il a vite rebondit en créant un mouvement politique ‘Egalité’ dont il était tête de liste.

Débarqué du bureau, il s’étonne de ne pas l’être du CA. « Par ailleurs, pourquoi m’exclure seulement du bureau et pas du Conseil d’administration ou carrément de l’association ? »

Pour le virer du CA, il faut réunir une assemblée générale semble-t-il.

. Hamel Puissant secrétaire et membre de la ligue communiste révolutionnaire (LCR)

Il compte sur sa page facebook des amis ‘connus’ : Abobakre Bouhjar (cité plus haut), Celine Caudron égérie d’Olivier Besançenot du LCR, Christos Doulkekiris (Ecolo et président du Parlement francophone bruxellois), Fadila Laanan (ministre de la culture et de l’audiovisuel), Fatima Moussaoui cdH (lire le Pan : http://www.lepan.be/?p=3588),  Zoé Genot députée Ecolo et militante pour le port du voile…

. Salim Haouach, ses amis Facebook :

Des politiques comme Zoe Genot (à nouveau), Ozdemir Mahinur

Des controversés comme Tariq Ramadan (!) ou Nordine Saïdi

Ceux du Mrax tels que Abobakre Bouhjar ou Hamel Puissant.

. Qu’en conclure ?

Les membres du CA du Mrax sont bien implantés dans le copinage politique, au PS, chez Ecolo et au cdH.

Pourtant au sein du Mrax il semble bien que la nébulosité ambiante règne : A lire un appel du personnel du Mrax daté du 27/10/2009 :

http://www.cemab.be/mail.php?id=7770

 Extraits :

« Le MRAX, Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobe, plus généralement, organisme de défense des droits humains, n’est-il pas en parfaite contradiction avec ses propres valeurs fondatrices ? »

« Dès l’accession de Radouane Bouhlal à la présidence (2004) le MRAX a connu, pour la première fois de son existence (60 ans), une série de grèves pour protester notamment contre la gestion abusive des ressources humaines (licenciement abusif, menace, pression, harcèlement moral…) et la volonté du président de faire des travailleurs de simples marionnettes. »

« Le Bureau (CA restreint) est actuellement composé de Radouane Bouhlal, Nordine Saïdi, Elizabeth Cohen et Hamel Puissant. Statutairement, il devrait également intégrer le directeur et le directeur-adjoint. Mais depuis 8 mois le directeur y est interdit d’accès (malgré que cette décision soit donc anti-statutaire), tandis que la fonction de directeur-adjoint a été supprimée à la sauvette sans qu’aucune information n’ait été faite à l’Assemblée Générale de juin (également en violation des Statuts de l’asbl). »

« (2) Outre les membres du Bureau précités, le Conseil d’Administration n’est plus composé aujourd’hui que de Abobakre Bouhjar, Lydie Vandoorne (jamais présente), Salim Haouach, J.-M. Faux et Yvette Makilutila »

*Nous dénonçons :*

*1. Le non respect des sans-papiers*

*2. Un harcèlement moral généralisé*

*3. L’ingérence, le non respect des procédures et un fonctionnement antidémocratique*

*4. Le népotisme*

*5. Un climat interne désastreux*

*6. Des démissions et licenciements en cascade*

*7. L’hyperpersonnalisation de la communication externe*

*8. Une gestion approximative et un risque financier majeur*

« Nous comptons à l’heure actuelle 2 nouvelles plaintes pour harcèlement moral

(4 au total, en comptant celle d’un ancien collègue licencié et celle de la précédente Direction qui a démissionné) qui visent en particulier Radouane Bouhlal. Le Président n’a décidemment pas changé de méthodes à l’égard de tous les travailleurs : pressions, intimidations, propos insultants, menaces de licenciement, disqualification de la personne et de ses compétences, retrait progressif de responsabilité,… font aujourd’hui partie de notre quotidien.

Radouane Bouhlal prend tous les pouvoirs, confisque ceux de la Direction et anéantit la moindre parcelle de compétence des travailleurs pour gérer seul le MRAX, avec l’appui du Bureau (4 administrateurs), tel un despote qui ne respecte aucune règle. Notre Règlement d’Ordre Intérieur (qui ne peut être modifié que par l’Assemblée générale après concertation des travailleurs) est sans cesse ouvertement bafoué, et cela avec l’assentiment du Conseil d’Administration (plusieurs administrateurs ont démissionné récemment en dénonçant explicitement ce fait).

Le MRAX est devenu la chose du président.. Il place et retire ses pions, comme s’il jouait aux échecs. Malheureusement ce sont bel et bien des personnes (et derrière elles des familles) qui se cachent derrière ces jouets, des personnes dont l’avenir dépend du bon vouloir de ce Président pétri de narcissisme »

. Il n’y a pas à dire, le Mrax semble être devenu un véritable sac de nœuds, politisé à outrance et ou règne une ambiance délétère. Il parait donc naturel de cesser de nourrir financièrement une telle organisation et de revoir rapidement son fonctionnement, la composition de son C.A., de dépolitiser ce ‘brol’ et d’éventuellement analyser le double emploi avec le CECLR (Centre d’Egalité des Chances et de la Lutte contre le Racisme).


Il y a lieu de constater que le Mrax est logé par des personnes et des réseaux de lobbying communautaristes et politiques, il suffit de suivre ces réseaux et les amis des amis pour se rendre compte de cet état de fait, s’écartant parfois bien loin des principes fondateurs du Mrax.

Voilà à quoi mène le particratisme aveugle, probablement justifié par la volonté de capter des voix communautaristes, à l’instar d’autres faits majeurs qui démontrent à l’envie ce type de démarche politiques totalement contraires aux valeurs démocratiques.


Ici nous sommes bien loin de la volonté de lutter contre le racisme et la xénophobie, on constatera (nous n’avons pas  tout publié ici) qu’en suivant les innombrables pistes des fréquentations des uns et des autres sur les forums, réseaux sociaux et blogs, on tombe souvent, très souvent même, sur des thèses que le Mrax est censé combattre ! Il est par ailleurs totalement anormal que des affiches politiques telles que des Ministres ou des députés soient mêlés de près ou de loin a ce type de dérives et pourtant c’est le cas ! Comment penser que ces mêmes politiques pourront par la suite intervenir de manière objective et neutre en cas de dérives, si eux-mêmes s’affichent comme ‘copains’ de x ou de y et qu’advient-il du message politique sous-tendu ?


N’en déplaise à Madame Laanan, le Mrax est devenu une véritable pétaudière financée par de l’argent public et dont le CA est solidement ancré dans le copinage politique. Gestion douteuse et opaque, défaut de respect des règles légales et des statuts.


On comprendra mieux pourquoi, lors de nos récentes démarches pour faire condamner au moins moralement des propos négationnistes du génocide arménien, les seuls organismes compétent pour le faire on choisit de se réfugier derrière le vide juridique lamentablement entretenu par le cdH et le PS, qui plus est au vu des copinages et liens divers qui lient tout un tas d’intervenants, on doute de la capacité d’agir conformément à ce qu’on est en droit d’attendre, alors ‘Communautarisme’ ou ‘Clientélisme’ ? A vous de juger, personnellement mon opinion est faite…

Qu’est donc au juste cette ASBL, composée d’un bureau fortement communautarisé, d’un peu plus de 400 membres et d’une dotation publique sans véritable contrôle, ni respect des règles et de la transparence requise ?

http://onvotepoureux.skynetblogs.be/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz