FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 1 décembre 2009

   
   
  

   
   
  
Minarets – Défaite des islamo-collaborationnistes
  
  
Michel Garroté
   
  
Novembre 2009
   
  
Or donc, 57,5% des Suisses ne veulent pas de minarets chez eux. Ils l’ont démocratiquement confirmé dimanche 29 novembre 2009.
   
  
Il se trouve que récemment, en Espagne, le parti socialiste a « demandé pardon » (???) pour l’expulsion des Morisques au XVIIe siècle. En effet, le groupe parlementaire socialiste espagnol a déposé un texte en faveur de « la reconnaissance institutionnelle de l’injustice commise à l’encontre des Morisques expulsés d’Espagne ». Les socialistes espagnols ont exhorté leur gouvernement à « entreprendre toutes les actions qu’il juge nécessaires pour établir et renforcer les liens économiques, sociaux et culturels avec les populations du Maghreb et d’Afrique Subsaharienne descendantes des Morisques expulsés du territoire espagnol au XVIIe siècle ».
   
  
Il a fallu plusieurs siècles aux chrétiens espagnols pour mettre fin à l’occupation islamo-mauresque. Mais le parti aujourd’hui au pouvoir en Espagne « demande pardon ». Sans commentaires.
  
   
  

  
Photo :  chrétiens (arméniens) en terre (turque) d’islam.
   
  
  
Il se trouve – toujours sur le même sujet – que l’actuel Premier ministre turc, issu du parti islamique « modéré » (mdr) avait, quant à lui, déclaré de façon explicite : « Les mosquées sont nos casernes, les citoyens nos soldats, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes ». Il se trouve que le mouvement des baïonnettes a permis aux Turcs de génocider, en 1920, près de deux millions de chrétiens.
  
  
J’ai déjà écrit de nombreuses fois, au nom de la légitime réciprocité, que nous accepterons les minarets chez nous en Europe lorsque nous pourrons construire et reconstruire nos églises et nos synagogues et pratiquer librement notre foi juive et chrétienne en terre dite d’islam, par exemple en Turquie et en Arabie saoudite.
  
  
Il se trouve qu’il y a une grande mosquée à Rome, mais plus d’églises et plus de synagogues ou presque en terre dite d’islam y compris en Turquie, futur Etat-membre de l’Union européenne.
  
  
Il se trouve que la « tour » de la grande mosquée de Paris atteint 30 mètres, celle de Créteil, 25 mètres. À Strasbourg, pas de minaret faute de moyens. Toutefois, « si la communauté (ndmg mahométane) le souhaite, elle aura son minaret », a déclaré fin novembre, bienveillant et rassurant, Roland Ries, le député maire socialiste de cette ville. La future grande mosquée de Marseille, elle, aura son minaret.
   
  
Il se trouve que dans la culture mahométane, le monde est divisé en Dar al-Islam, Maison de la paix, Terre d’Islam ; et Dar al-Harb, maison de la guerre, terre d’infidèles.
  
  
Il se trouve que dans la culture mahométane les cinq appels quotidiens à la prière sont notamment effectués pour que la terre où ils ont cours soit Dar al-Islam, Maison de la paix, Terre d’Islam. Les minarets et les cinq appels à la prière quotidiens – je l’ai déjà écrit plusieurs fois – sont le signe concret que le Dar al-Harb, maison de la guerre, terre d’infidèles, devient Dar al-Islam, Maison de la paix, Terre d’Islam.
   
   
  

  
Photo : mosquée en France.
  
   
  
Il se trouve qu’il y a actuellement ingérence de certains musulmans de France dans les affaires intérieures de la Confédération helvétique, concrètement sur le vote suisse contre les minarets. En effet, du côté de la grande mosquée de Lyon, on critique le résultat du vote suisse : « Il s’agit d’un vote d’intolérance, tournant le dos aux bases juridiques les plus constantes qui, à travers le monde, garantissent la liberté de religion. J’appelle à une réaction de tous les musulmans, des fidèles de toutes les religions, et de tous les démocrates, au niveau européen, pour s’opposer à ce que ce vote, contraire aux fondements du droit, devienne une loi ».
   
  
Les Suisses prendront acte de cette critique, qui est aussi une menace, et qui, pour comble, se garde bien de mentionner l’intolérance – et la persécution – des non musulmans en terre dite d’islam.
   
  
Il se trouve, à ce propos, que dans une récente déclaration, le Cardinal Tauran a rappelé ceci : « Aucun signal positif de la part de l’Arabie Saoudite n’a été donné en ce qui concerne la possibilité d’obtenir un local pour la célébration de la messe dominicale ». Il ne s’agit même pas d’obtenir une église, mais un simple local, pour les milliers et les milliers de philippins et d’expatriés occidentaux.
   
  
Il se trouve que le politiquement correct a été jusqu’à truquer les sondages avec 20,5% d’écart (!!!) entre les prévisions et le vote suisse sur les minarets. Une semaine avant le vote, les sondages donnaient le non aux minarets à 37%. Le vote, lui, a donné 57,5% de non aux minarets.
   
  
Le journaliste algérien en exil Mohamed-Cherif Bouhouia, spécialiste de l’islam, qui était resté quelques temps à Genève, avait dit, à son confrère suisse, Vincent Pellegrini, qu’il avait trouvé – dans les mosquées de Genève et dans les associations – l’islam radical et le double langage. Mohamed-Cherif Bouhouia avait averti Pellegrini : « Dans dix ans, en Suisse, vous aurez de gros problèmes ».
   
  
Les gros problèmes, 57,5% des Suisses en sont visiblement conscients. Dimanche 30 novembre 2009, les islamo-collaborationnistes ont essuyé une terrible défaite. Quelque chose me dit qu’ils ne vont pas s’avouer vaincus. De la part des islamistes et de la part des islamo-collaborationnistes, les Suisses doivent s’attendre à des représailles. Du reste, elles ont déjà commencé.
  

   
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz