FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 janvier 2010
  
  
  
4282921894_bf9d2eac21.jpg
  
  
  
Allah est grand et Mahomet se fiche de lui
  
  
Michel Garroté
  
  
Lundi 25 janvier 2010 – 10 Shevat 5770
  
  
Le président afghan Hamid Karzaï, le président pakistanais Asif Ali Zardari et le président turc Abdullah Gül se rencontrent, aujourd’hui lundi à Istanbul, pour, paraît-il, « renforcer leur coopération dans la lutte contre le terrorisme islamiste ». Je ne puis m’empêcher de me taper les cuisses rire en lisant cela sur le wire. Premièrement, parce que jamais dans leur histoire, trois pays mahométans, quels qu’ils soient, n’ont réussi à se mettre d’accord sur quoi que ce soit, excepté, depuis 1948, sur l’anéantissement du peuple juif israélien. Deuxièmement, parce que le président afghan Hamid Karzaï voudrait que les troupes de l’ISAF mènent la guerre, mais à condition que cette guerre ne fasse pas de morts. Troisièmement, parce que le renseignement militaire du président pakistanais Asif Ali Zardari ne travaille pas contre, mais pour les talibans et leurs potes alquaïdiques. Quatrièmement, parce que le président turc Abdullah Gül et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan sont des islamistes, et que de ce seul fait, ils ne peuvent pas être, en même temps, « modérés ».
  
  
Dans un communiqué, la présidence afghane informe que le président afghan Karzaï discute à Istanbul avec le président pakistanais Zardari des « moyens efficaces de combattre le terrorisme ». Des responsables militaires et du renseignement font partie des délégations afghane et pakistanaise, mais apparemment pas de la délégation turque, ce est pour le moins déconcertant. Hier dimanche soir à Istanbul, le président afghan Karzaï et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan se sont mis d’accord sur l’organisation par la Turquie de sessions trimestrielles de « formation de policiers et de soldats afghans » et ils ont exprimé la volonté de « coopérer davantage contre le terrorisme ». ce n’est pas trop tôt. Et puis des sessions trimestrielles c’est un peu chiche.
  
  
Le président afghan Karzaï et le président pakistanais Zardari ont des entretiens séparés avec le président turc Gül avant de se retrouver les trois. Pourquoi ? Parce que Karzaï et Zardari ne sont pas d’accord. Le premier accuse le second de ficher le bazar à sa frontière.
  
  
Quelque 1.700 soldats turcs sont déployés en Afghanistan pour des « missions de patrouilles à Kaboul ». Mais la Turquie refuse d’engager ses troupes dans des missions de combat contre les terroristes islamistes en Afghanistan. Quelque 1.700 soldats turcs, autrement dit trois fois rien, et en plus, sans combattre le terrorisme.
  
  
Demain mardi, les trois présidents seront rejoints par des représentants de voisins de l’Afghanistan. Doivent participer au sommet le ministre communiste chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi et le vice-Premier ministre intégriste iranien Mohammad Reza Rahimi. C’est sûr qu’avec une telle brochette de clowns dictatoriaux, la lutte contre le terrorisme, lutte qui est un bord de l’abîme, va franchir un grand pas en avant.
  
  
4282901688_9e98748b74.jpg
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz