FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 janvier 2010
  
  
  
3735458816_1700d9eb92.jpg
  
  
  

Nipoléon Sarkozy vu par la presse étrangère

  

  

Michel Garroté

  

  

Mardi 26 janvier 2010 – 11 Shevat 5770

  

  

Un show monarchique inutile, ridicule et dangereux, c’est ainsi que d’importants correspondants de presse étrangers accrédités à Paris – et interrogés par une agence de presse – commentent, aujourd’hui mardi, le spectacle de Nipoléon Sarkozy, spectacle donné hier soir sur TF1.

  

  

Charles Bremner, chef du bureau du Times londonien à Paris depuis 17 ans :  « Un show préparé, une télé réalité. C’est un président monarque qui s’offre deux heures de prime time pour tenter de redorer son image. Il écoute les doléances de ses sujets qui souffrent, comme le bon roi à leur chevet ».

  

  

Alberto Toscano, correspondant de l’hebdomadaire italien Panorama, depuis 24 ans à Paris :  « Un spectacle monarchique mais même le bon Dieu n’a pas ce pouvoir ! C’est une habitude française de sacraliser le locataire de l’Elysée, élu au pouvoir universel. Sarkozy en profite et pousse le système jusqu’au bout ».

  

  

Michael Kläsgen, du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, n’imagine pas un seul instant la même chose en Allemagne et évoque lui aussi l’attitude d’un monarque. Il dénonce « une fausse interview dont on parle depuis quatre jours » et « un manque de distance entre les journalistes français et les puissants » en général.

  

  

Henry Samuel, correspondant du Daily Telegraph à Paris :  « On a l’impression de réécouter des phrases toutes faites. Exercice qui nous fascine et nous rend perplexes parce que ça n’existe pas chez nous. Que l’Elysée ait pu influencer la conception de l’émission, ce serait impensable en Angleterre. (…) C’est lui (Sarkozy) qui décide de tout. (…) Quand on le voit, c’est toujours dans un exercice de style sans débat contradictoire ».

  

  

Luis Miguel Ubeda de la radio nationale espagnole :  « Deux heures pour rien. Car le décalage entre les préoccupations des onze Français (invités sur le plateau de TF1) et la performance présidentielle était trop grande. C’est typique de Sarkozy pour tenter de rassurer mais c’est ridicule ».

  

  

Akihiko Takaki, chef du bureau parisien du grand quotidien japonais Nishinippon Shimbun :  « il peut être dangereux d’utiliser comme cela les médias. Entre Sarkozy et l’animateur (Jean-Pierre Pernaut) c’était très formel et trop préparé, même ennuyeux à la fin ».

  

mort-de-rire.jpg

  

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz