FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 janvier 2010

[Mediarabe.info] Le frère de Mahmoud Al-Mabhouh, considéré comme l’un des chefs des brigades Ezzeddine Al-Qassam, bras armé du Hamas, accuse le Mossad de l’avoir assassiné dans son hôtel à Dubaï. Il aurait été victime d’une décharge électrique, puis étranglé dans sa chambre d’hôtel, dans la nuit du 20 janvier dernier. A l’époque, le Hamas avait évoqué une crise cardiaque, mais aujourd’hui, elle affirme que sa mort reste énigmatique, l’attribuant au Mossad israélien.


De son côté, le commandant de la police de Dubaï affirme, à la télévision « Al Arabiya », que l’enquête se poursuivait pour déterminer les cause de la mort. Mais il ajoute que Mabhouh était entré aux Emirats avec un faux nom et faux passeport, sans préciser la destination finale du responsable militaire du Hamas. Il convient de préciser que les Emirats Arabes Unis, et plus précisément Dubaï, sont fréquemment des escales sur la route de Téhéran.


Rappelons que Mabhouh était poursuivi par Israël qui lui attribue l’enlèvement de deux soldats, pendant la première intifada (à la fin des années 1980). Depuis 1989, Mabhouh était réugié en Syrie.

—————

[LeFigaro] Le Hamas a accusé, vendredi, Israël d’avoir tué le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï un membre fondateur de sa branche armée. Enterré hier à Damas, Mahmoud Abdel Raouf al-Mabhouh, 50 ans, aurait été assassiné par électrocution et strangulation, selon son frère. Les premiers éléments de l’enquête menée par le Hamas et les autorités émiraties montrent qu’al-Mabhouh aurait été neutralisé par un équipement électrique tenu contre sa tête, puis étranglé avec un bout de tissu. Le matériel en question aurait été envoyé à Paris pour analyse, a ajouté son frère, depuis Gaza.

La victime se trouvait à Dubaï dans le cadre d’une mission liée à ses fonctions de pourvoyeur d’armes pour le compte du mouvement islamiste palestinien. La police de Dubaï a identifié les auteurs de l’assassinat, «une bande criminelle professionnelle» qui a pu quitter l’émirat avant l’annonce du décès. La plupart d’entre eux seraient porteurs de passeports européens. Le gouvernement de Dubaï a demandé l’aide d’Interpol pour rechercher les suspects.


Les auteurs du crime «ont laissé derrière eux un indice qui peut permettre de les retrouver», selon les autorités dubaïotes. Le Hamas a juré de venger la mort de son cadre militaire, mais en «un lieu et au moment opportuns». Mabhouh avait été responsable de l’assassinat de deux soldats israéliens en 1989.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz