FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 janvier 2010

[Mediarabe.info] Le frère de Mahmoud Al-Mabhouh, considéré comme l’un des chefs des brigades Ezzeddine Al-Qassam, bras armé du Hamas, accuse le Mossad de l’avoir assassiné dans son hôtel à Dubaï. Il aurait été victime d’une décharge électrique, puis étranglé dans sa chambre d’hôtel, dans la nuit du 20 janvier dernier. A l’époque, le Hamas avait évoqué une crise cardiaque, mais aujourd’hui, elle affirme que sa mort reste énigmatique, l’attribuant au Mossad israélien.


De son côté, le commandant de la police de Dubaï affirme, à la télévision « Al Arabiya », que l’enquête se poursuivait pour déterminer les cause de la mort. Mais il ajoute que Mabhouh était entré aux Emirats avec un faux nom et faux passeport, sans préciser la destination finale du responsable militaire du Hamas. Il convient de préciser que les Emirats Arabes Unis, et plus précisément Dubaï, sont fréquemment des escales sur la route de Téhéran.


Rappelons que Mabhouh était poursuivi par Israël qui lui attribue l’enlèvement de deux soldats, pendant la première intifada (à la fin des années 1980). Depuis 1989, Mabhouh était réugié en Syrie.

—————

[LeFigaro] Le Hamas a accusé, vendredi, Israël d’avoir tué le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï un membre fondateur de sa branche armée. Enterré hier à Damas, Mahmoud Abdel Raouf al-Mabhouh, 50 ans, aurait été assassiné par électrocution et strangulation, selon son frère. Les premiers éléments de l’enquête menée par le Hamas et les autorités émiraties montrent qu’al-Mabhouh aurait été neutralisé par un équipement électrique tenu contre sa tête, puis étranglé avec un bout de tissu. Le matériel en question aurait été envoyé à Paris pour analyse, a ajouté son frère, depuis Gaza.

La victime se trouvait à Dubaï dans le cadre d’une mission liée à ses fonctions de pourvoyeur d’armes pour le compte du mouvement islamiste palestinien. La police de Dubaï a identifié les auteurs de l’assassinat, «une bande criminelle professionnelle» qui a pu quitter l’émirat avant l’annonce du décès. La plupart d’entre eux seraient porteurs de passeports européens. Le gouvernement de Dubaï a demandé l’aide d’Interpol pour rechercher les suspects.


Les auteurs du crime «ont laissé derrière eux un indice qui peut permettre de les retrouver», selon les autorités dubaïotes. Le Hamas a juré de venger la mort de son cadre militaire, mais en «un lieu et au moment opportuns». Mabhouh avait été responsable de l’assassinat de deux soldats israéliens en 1989.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz