FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 février 2010

Le chef d’état-major adjoint israélien, le général Benny Gantz, a déclaré il y a peu que « l’année 2009 a, certes, été très calme (pour Israël), mais il ne faut pas se méprendre, on peut se réjouir de ce calme mais non s’y fier ». « Le calme est un paradoxe qui peut s’avérer dangereux », a-t-il ajouté lors d’un entretien avec des journalistes. Pour ceux qui connaissent la situation géopolitique du Proche et Moyen-Orient, cet avertissement anodin ne laisse guère d’illusions pour les mois et années à venir dans cette région de la planète et principalement pour Israël.

On ne sera donc guère surpris de constater que du côté iranien les recherches balistiques et de la maîtrise complète de l’atome sont en ‘’bonne’’ voie. Deux nouveaux sites de productions de missiles contre les hélicoptères et les chars viennent d’être également inaugurés alors que des opposants au régime sont pendus et que la misère gagne en ampleur.

Du côté du Hezbollah la contrebande d’arme, malgré la résolution 1701 du Conseil de Sécurité, est en plein essor et les missiles pointés vers « l’entité sioniste » sont presque tous en place pour le prochain round.

Le Hamas, quant à lui, se bat pour garder ses tunnels transfrontaliers ouverts à l’import de missiles pouvant atteindre le centre d’Israël. Cela malgré la disparition ‘’tragique’’ à Dubaï de Mahmoud Al Mabhouh, le chargé de l’approvisionnement en armes du Hamas à Gaza en provenance d’Iran.

La Syrie, quant à elle, se contente de placer ses pions diplomatiques, de condamner la ‘’soldatesque’’ israélienne à toute occasion ou de ‘’parfaire’’ ses connaissances nucléaires, chimiques et bactériologiques sans le crier sur le toit et au détriment du bien être de centaines de milliers de Syriens de l’est, affamés par une sécheresse ayant causé une chute drastique de la production agricole.

Dans le camp occidental, il semble que l’on ait pris conscience de cette montée d’adrénaline en cette région. Washington compte renforcer sa présence militaire dans le Golfe persique et prévoit de déployer un système d’armes anti-missiles sur la côte des Etats du Bahreïn, du Koweït, du Qatar et des Emirats Arabes-Unis. Initiative qui a pour objectif premier de décourager l’Iran de menacer directement par ses missiles les pays arabes alliés des USA ainsi que l’état d’Israël.

Du côté européen, le président roumain Traian Basescu a fait savoir que son pays accueillera des intercepteurs de missiles balistiques déployés dans le cadre du nouveau projet américain de bouclier antimissiles qui protégera aussi bien l’Europe que les Etats-Unis des missiles iraniens.

Si les sanctions prennent trop lentement effet, on ne peut douter que les dirigeants occidentaux ont pris, dorénavant, la mesure du danger de la République Islamique.

Quant à Israël, l’un des premiers concernés par les avancées technologiques et les bruits de bottes, il a prévenu par le truchement médiatique la famille Assad de la perte de son pouvoir s’il lui prenait fantaisie d’attaquer son territoire et de la responsabilité totale libanaise dans une agression du Hezbollah.

Pour parer à toute éventualité catastrophique, les autorités israéliennes ont accéléré la distribution de masques à gaz à tous ses habitants qui débutera le 28 février, jour de la fête de Pourim. Probablement en clin d’œil à l’époque perse du peuple juif et à la pendaison d’Aman, le conseiller du roi Assuérus. Tout un symbole ! Diffusion qui laisse deviner, pour le moins, une menace chimique et/ou bactériologique à son encontre, pour les grands mais aussi les plus petits, les femmes et les vieillards.

Distribution que n’effectue, en revanche, nul autre pays de cette région et qui confirme que malgré le contexte oriental actuel, l’état juif ne représente aucun danger et que l’affubler d’accusations de crimes de guerre et contre l’humanité est grotesque sinon de l’hostilité gratuite.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz