FLASH
Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 février 2010

Seul parti politique belge à prôner ouvertement l’introduction des « accommodements raisonnables » dans le droit belge (une revendication des Frères Musulmans), ECOLO vient de choisir une musulmane radicale voilée, proche de Tariq Ramadan, pour les représenter au Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme, équivalant belge de la Halde, un organisme gouvernemental. C’est la première fois, en Belgique, qu’une femme voilée occupera une telle fonction au sein d’une institution publique fédérale.

Fatima Zibouh est chercheuse à l’Université de Liège. Cette spécialiste en matière d’ethnicité et de migrations est connue pour sa proximité avec la mouvance des Frères Musulmans. Son profil idéologique réactionnaire n’a pas empêché le parti écologiste – dont elle n’est pas membre – de la soutenir. Ce soutien ne surprend qu’à moitié : ECOLO est en effet le seul parti belge à avoir inscrit dans son programme l’autorisation du port du voile à l’école et dans les administrations. La chef de groupe des Verts belges à la Chambre, Muriel Gerkens, a expliqué que son parti l’a choisie parce qu’elle est « une universitaire remarquable ».

Cette désignation a déclenché une vive polémique, en Belgique. Le sénateur libéral (MR), Alain Destexhe a déploré « le signal négatif que représente ce type de nomination pour toutes les jeunes filles et toutes les femmes contraintes de porter le foulard ». Et il souligne que « ce type de décision est totalement en porte-à-faux par rapport aux exigences de neutralité et d’exclusion des signes religieux de la sphère publique, notamment dans l’administration ». Il s’est inquiété que « certains partis politiques belges contribuent au renforcement du fait religieux dans la sphère publique ».

En juin 2009, le CDH « Centre des Démocrates Humanistes » – l’équivalent belge du Modem de François Bayrou – avait déjà permis à une femme portant le foulard, Mahinur Ozdemir, d’être élue au Parlement régional bruxellois, devenant ainsi la première parlementaire voilée d’Europe, présentée comme l’avant-garde de la tolérance et de la multiculturalité mais qui s’est depuis révélée être une réactionnaire homophobe.

Elles portent le voile. Mais, au delà de ce qu’elles ont « sur la tête », il y a ce qu’elles ont « dans la tête ». Et là, peu de doute : le profil de Fatima Zibouh, comme de Mahinur Ozdemir, est franchement réactionnaire.

Au-delà de son voile, ce qui est plus important encore, c’est le profil politique de Fatima Zibouh. Celui-ci laisse peu de doute sur l’idéologie que défend la nouvelle représentante d’ECOLO au Centre pour l’Egalité des Chances.

Très rapidement, les révélations ont fusé concernant son vrai profil idéologique. En septembre 2009, l’hebdomadaire belge Le Vif L’Express avait déjà souligné son « militantisme inspiré des Frères Musulmans » et l’avait présentée comme une « Tariq Ramadan girl ». Selon Le Vif, Fatima Zibouh a été l’une des premières signataires belges de la pétition internationale demandant le retrait du Hamas (branche palestinienne des Frères Musulmans) de la liste européenne des organisations terroristes.

Le 10 février dernier, Fatima Zibouh a nié avoir signé cette pétition. Il apparaît qu’après les révélations du Vif, datant du 25 septembre 2009, qu’elle n’a jamais démentis, craignant pour sa carrière académique, Fatima Zibouh a fait retirer son nom de la pétition pro-Hamas diffusée sur Internet. Cette pétition a été lancée le 1er février 2009 par une de ses amies, Nadine Rosa-Rosso, ancienne dirigeante exclue du parti PTB (extrême-gauche maoïste) et candidate bruxelloise, en juin 2009, sur la liste islamo-gauchiste « Egalité ». Pour rappel, se trouvait en tête de cette liste, Nordine Saïdi, récemment écarté du Bureau du MRAX (équivalent belge du MRAP), mais toujours administrateur, pour avoir publié sur son blog des textes antisémites. Au printemps 2007, Fatima Zibouh participe avec lui au « putsch légal » organisé par Radouane Bouhlal pour renforcer son pouvoir et noyauter le MRAX.

Président du MRAX depuis 2004, Radouane Bouhlal soumet, lors d’une Assemblée générale organisée le 31 mai 2007, une liste de 75 nouveaux membres, dont Fatima Zibouh. Ils deviennent membres effectifs, avec droit de vote, sans le moindre débat, lors d’une seconde AG, organisée une semaine plus tard. Par cette adhésion soudaine et massive, en quelques jours, le nombre de membres effectifs du MRAX augmente de… 50%. Parmi ces 75 membres, 45 sont d’origine maghrébine et beaucoup d’entre eux évoluent parmi la frange la plus radicale et rigoriste de la communauté arabo-musulmane. Parmi eux : Fatima Zibouh, (l’amie sur Facebook de Nordine Saïdi), Nordine Saïdi lui-même, plusieurs personnalités candidates du parti islamo-gauchiste « Egalité » (Nadia Boumazoughe, Fatima Hamyani, Sandrine Corten…), Miloud Merzguioui, l’organisateur des derniers spectacles de Dieudonné en Belgique, des membres du Mouvement Citoyen Palestine, proche des thèses du Hamas… sans oublier Michaël Privot un chrétien converti à l’Islam, qui ne cache pas son appartenance aux Frères Musulmans, ainsi qu’Isabelle Praisle une autre chrétienne convertie au chiisme et qui est vice-présidente de l’Exécutif des musulmans de Belgique, l’organe faîtier du culte mahométan en Belgique. Cette dernière, alors qu’Ahminedjad nargue une fois de plus la planète, s’est envolée jeudi dernier vers Téhéran pour l’anniversaire de la prise du pouvoir par Khomeiny en 1979. Et quand on connaît la proximité de Tariq Ramadan et des Frères Musulmans avec le régime terroriste iranien on doit regarder tout ce petit monde avec la plus grande circonspection.

La nouvelle représentante d’ECOLO est en tout cas en bonne compagnie !

La semaine dernière, le Collectif Vigilance Citoyenne, animé par le journaliste de gauche Claude Demelenne, a rappelé l’adhésion de Fatima Zibouh à l’organisation Présence Musulmane, une structure affiliée à la nébuleuse des organisations inféodées au prédicateur salafiste Tariq Ramadan, dont l’organisation faîtière (European Muslim Network) a son siège à Bruxelles, plaque tournante de ses activités. Entre autres prises de position conservatrices, Présence Musulmane Belgique milite contre le droit d’adoption par les couples homosexuels, un droit pour lequel s’est toujours battu le parti ECOLO.

Actuellement, la branche belge de Présence Musulmane reste discrète dans le débat public. Cette discrétion est aussi de mise pour Présence Musulmane France. Ce n’est pas le cas au Canada, par exemple, où l’organisation multiplie interventions, conférences, communiqués de presse… toujours en relayant les positions de Tariq Ramadan, y compris les plus controversées et les plus choquantes. Ainsi, Présence Musulmane « soutient la position de Tariq Ramadan prônant un moratoire sur l’application dans le monde musulman des hudûd, sanctions corporelles relevant du code pénal islamique ». Un simple « moratoire » ? On croit rêver…

Lors de l’affaire des caricatures, tout en condamnant les actions violentes de certains musulmans, Présence Musulmane a dénoncé « les caricatures insultantes du dernier des prophètes de l’islam ». Le droit à la libre expression et au blasphème ? Visiblement, cela inspire peu Présence Musulmane et Fatima Zibouh.

Dans une interview accordée le 19 septembre 2009 au périodique « La Gauche » (organe de la Ligue Communiste Révolutionnaire), Fatima Zibouh considère que la décision du Conseil de l’enseignement de la communauté flamande d’interdire le port du foulard dans les écoles de son réseau est « gravissime ». Elle se dit « atterrée par les arguments en faveur de l’interdiction », évoquant une « vision paternaliste et colonialiste ». Un discours « hard » pour une « modérée »….

Dans la même interview, Fatima Zibouh explique que toute interdiction de la burqa ou du niqab sur la voie publique, même au nom de la sécurité publique (comme cela existe dans plusieurs communes belges, dont Molenbeek, la commune de Philippe Moureaux) est inacceptable, car « cela touche aux libertés individuelles… C’est notre regard ethnocentré qui est à remettre en question ».

Une modérée, vraiment, Fatima Zibouh ?

La nouvelle représentante voilée d’ECOLO a aussi participé à des événements organisés par l’European Muslim Network et Centrum voor Islam in Europa, diffusant régulièrement les thèses de Tariq Ramadan. Fatima Zibouh sera en tout cas en bonne compagnie au Centre pour l’Egalité des Chances : deux de ses membres sont amis sur Facebook avec les dirigeants de la Ligue Arabe Européenne, l’antenne du Hezbollah en Belgique. L’une d’elle Rachida Lamrabet est connue pour ses signatures de pétitions anti-israéliennes. Un Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme qui n’a pas hésité la semaine dernière de qualifier les paroles d’un rappeur magrébin « Je marierai le Maroc après avoir baisé la Belgique » de simple droit à la liberté d’expression. On rêve ….

L’une des dernières conférences de Fatima Zibouh a été filmée par Mediane TV, qui la diffuse actuellement sur le Net. La discrète Mediane TV, peu connue du public, se présente comme une « chaine de télévision citoyenne musulmane ». Elle se fait remarquer par ses interviews de Dieudonné et la diffusion de prêches radicaux de prédicateurs salafistes, dont Hani Ramadan, chef de la Confrérie des Frères Musulmans en Europe et frère de Tariq.

Le compagnonnage et la proximité intellectuelle entre Fatima Zibouh, Tariq Ramadan et les Frères Musulmans sont flagrants

ECOLO n’est-il pas perturbé lorsque le mentor de sa nouvelle représentante voit, dans « l’acceptation de l’homosexualité… un nouveau dogmatisme avec quelques relents coloniaux voire xénophobes de la part de lobbies qui imposent à tous la façon d’être ‘ouvert’ » ? Un discours finalement plus à droite que celui de Monseigneur Lefebvre. Au fond et si Fatima Zibouh avait été chrétienne ne serait-elle pas classée dans la catégorie politique la plus infâmante ? Celle des fachos.

Il y a trois semaines sur la chaîne télévisée Rtl.Tvi, lors de l’émission dominicale « Citoyens-Citoyennes » de Pascal Vrebos, un citoyen a fait remarquer à la nouvelle coprésidente d’ECOLO, Sarah Turine, que les accommodements raisonnables, défendus par son parti, étaient une revendication des Frères Musulmans. « Je ne savais pas », répondit Sarah Turine, qui se présente pourtant comme « islamologue ». Face aux informations sur le profil réactionnaire de Fatima Zibouh, les leaders d’ECOLO répondront-ils, une fois encore, « nous ne savions pas ! » ?

Au sein d’ECOLO, le choix de Fatima Zibouh, voilée et musulmane radicale, provoque la consternation de nombreux élus et militants laïcs. Pour l’heure, ceux-ci s’étripent en interne. La bagarre entre écologistes devrait bientôt éclater publiquement. Le Collectif Vigilance Citoyenne met la pression sur ECOLO, soulignant le discours très à droite et réac de Fatima Zibouh, en contradiction avec ce parti sur pratiquement toutes les positions des Verts en matière éthique : avortement, homosexualité, droit d’adoption pour les couples homosexuels, etc. Il ne lui reste plus qu’à revendiquer haut et fort son credo dans le créationnisme pour pouvoir la classer dans la pire catégorie politique, celle des néoconservateurs réactionnaires.

A quel jeu joue ECOLO ?

Mais ECOLO a aussi d’autres chats à fouetter, son coprésident Jean-Michel Javaux vient de révéler publiquement qu’il est catholique pratiquant. Cet ancien étudiant de l’Université Libre de Bruxelles, fondée au 19ème siècle par des franc-maçons du Grand Orient de Belgique, a bien caché son jeu, lui qu’on pensait plutôt libre-penseur, lui qu’on pensait sincère lorsqu’il chantait Le Semeur (le chant des étudiants de l’ULB) reprenant en chœur ces paroles tellement explicites :

La Science immortelle

Éclaire la Raison.

Rome tremble et chancelle

Devant la Vérité ;

Serrons-nous autour d’elle

Contre la papauté !

Mais ECOLO n’est pas le seul parti politique à se trouver en contradiction dans cette affaire.

Le parti libéral MR (Mouvement Réformateur), dont le chef de groupe à la Chambre a interpellé la ministre compétente suite aux révélations de Claude Demelenne et du Collectif Vigilance Citoyenne, a une attitude contradictoire.

Il proteste contre cette nomination mais semble oublier que Fatima Zibouh a été nommée par une décision gouvernementale, donc par les ministres MR au pouvoir. Personne dans leurs cabinets ministériels pléthoriques n’a semble-t-il pris la peine de « screener » son profil. Ce n’est pas la seule contradiction du MR.

Certains de ses parlementaires (Denis Ducarme notamment) jurent, la main sur le cœur, que jamais ils n’accepteront l’adoption des « accommodements raisonnables », oubliant un peu vite que les Assises de l’Interculturalité chargées d’explorer et de faire des propositions en la matière ont été mises en place par le gouvernement auquel ils appartiennent.

Et cela n’augure rien de bon lorsque l’on constate que le mot laïcité a purement et simplement disparu du nouveau programme politique de ce parti qui est l’héritier du Parti Libéral fondé par des libre-penseurs au 19ème siècle.

Aldo-Michel Mungo

http://www.ripostelaique.com/Belgique-le-parti-ECOLO-allie.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz