FLASH
[20/02/2017] Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 février 2010
La police de Dubaï vient de diffuser des images des suspects ayant éliminé Mahmoud Al-Mabhouh, haut dignitaire du Hamas, dans la nuit du 20 janvier 2010 alors qu’il séjournait dans un hôtel de la ville.

Al-Mabhouh était l’un des chefs des Brigades al-Qassam. Autant la méthode que le faciès des suspects (comme le relève le quotidien Yediot Aharonot) désignent le Mossad israélien, et plus spécifiquement sa division spéciale, le Kidon.

Les agents « grillés » du Kidon ont probablement déjà été rapatriés en Israël. Notre consultant Michael Ross, qui fut membre du Kidon entre 1988 et 1995 sous le commandement de Haggai Haddas, nous avait expliqué les sanctions suivant un échec. Généralement, les kidonim ayant été repérés sont licenciés du service actif et terminent leur carrière comme instructeurs au quartier-général de la Caesarea, la division clandestine.

Cela dit, si la mission d’élimination a été couronnée de succès, la diffusion des identités des agents peut avoir des conséquences catastrophiques pour l’Etat hébreu.

En effet, si l’on croit la police de Dubaï, le Kidon israélien utilise, entre autres, des passeports français comme couverture… Il est à craindre que la France menace Israël de sanctions après un tel incident, comme le fit le Canada en 1997 après la tentative ratée d’attentat contre Khaled Meshaal. D’autres Etats, tels que l’Irlande, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne, pourraient également protester.

Le volet renseignement se referme, mais le cauchemar diplomatique commence pour Israël.

Mercredi, on apprenait que les identités de certains des agents ont été volées à des Israéliens nés à l’étranger, ce qui a immédiatement suscité un lever de boucliers dans le monde diplomatique israélien. L’échec du Mossad n’a pas fini de faire couler de l’encre… 

Vidéo diffusée par la police de Dubaï montrant l’évolution d’une opération d’élimination physique par un service de renseignement. Reconnaissance du terrain par les explorateurs et arrivée séparée des agents de la cellule action qui se chargeront de l’opération.
 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz