FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 février 2010

Jimmy Carter. Le président qui dirigea son parti et son pays avec tant de médiocrité qu’il est devenu l’emblème du looser dans les milieux politiques américains. Prix Nobel de la paix, Carter termina son premier mandat sans véritable ligne politique. La « doctrine Carter », faite de petits pas contradictoires, fut couronnée par un fiasco retentissant, autant dans les affaires intérieures que sur les dossiers internationaux.

Lorsqu’il se représenta devant les électeurs, en 1980, il fut jeté dehors de la Maison-Blanche en perdant 44 Etats sur 50 lors d’un raz-de-marée historique pour les Républicains.

Trente ans plus tard, c’est à ce triste personnage qu’Obama est désormais comparé dans le prestigieux magazine « Foreign Policy ».

La rédaction de drzz.info ne s’est jamais faite d’illusions. Depuis qu’il existe en politique, nous pensons que Barack Obama est un dirigeant d’une nullité ahurissante, et il ne fait que le confirmer de jour en jour.

Nous écrivions ainsi, le 29 septembre 2008 : « A l’ère du n’importe quoi, Obama sera peut-être l’homme le plus puissant du monde. (…) Le problème de l’Amérique, c’est qu’elle ne fonctionne qu’à 150%. Quand elle décolle, elle va loin, et quand elle retombe, elle descend très, très bas. Ce pays a toujours roulé à cent à l’heure et ne connaît ni la constance, ni la modération. Ce côté kamikaze, « quitte ou double », est le fondement de son succès. Elle vit en dents de scie, et se moque du creux de la vague. Si la tendance se confirme, les Etats-Unis connaîtront une descente aux enfers historique, qui ne s’arrêtera qu’en 2012 avec un retour triomphal des Républicains. Entretemps, le contribuable américain aura touché le fond du bocal. Mais ce n’est ni la première fois ni la dernière fois que l’Amérique s’auto-détruit pour mieux se relancer. »

Une prévision bien en-dessous de la réalité, dites-vous ?

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz