FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 février 2010
  
  
  

  
  
  
Le cynocéphale de Caracas se fait moucher
  
  
Michel Garroté
  
  
Mardi 23 février 2010 – 9 Adarl 5770
  
  
L’hebdomadaire français L’Express, s’inspirant notamment d’un article du quotidien londonien The Telegraph, nous raconte (extraits) qu’un affrontement verbal musclé a opposé hier lundi les présidents colombien Alvaro Uribe (ndmg :  démocratiquement élu et réélu) et vénézuélien Hugo Chavez (ndmg : qui avec l’aide d’un Gauleiter cubain transforme actuellement le Venezuela en goulag soft), lors d’un sommet des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, qui se tient pendant deux jours à Cancun, au Mexique. Au cœur de la joute :  des différends commerciaux et militaires. Uribe estime que le Venezuela impose un embargo commercial à la Colombie.
  
Chavez, lui, estime que la sécurité du Venezuela est menacée par un accord signé entre Bogota et Washington (ndmg :  parlons plutôt des accords entre, d’une part, le Venezuela ; et d’autre part, l’Iran et la Russie). Les deux pays voisins traversent depuis quelques années une sérieuse crise qui a entraîné la suspension des relations diplomatiques (ndmg :  par Chavez) en juillet 2009. Fin octobre 2009, la découverte d’une dizaine de corps sans vie à la frontière commune avait ravivé ces tensions. Plus tôt, en mars 2008, c’est l’incursion de l’armée colombienne en territoire équatorien lors d’une intervention contre les Farc qui mettait le feu aux poudres entre les deux chefs d’Etat (ndmg :  autrement dit, l’Equateur n’est qu’une province du Venezuela aux yeux de Chavez).
  
Nouveau regain de tension, donc, ce lundi à Cancun. Pendant la réunion privée des trente-deux chefs d’Etat, le président Uribe s’est plaint auprès de Chavez de l’embargo commercial de son pays contre la Colombie. Cette plainte n’a pas plu à Chavez, qui s’est posé en victime et a accusé la Colombie d’avoir ordonné de le tuer par l’entremise de paramilitaires (ndmg :  mais oui bien sûr ;  et avec l’assistance technique d’anciens officiers du Mossad je suppose) et a menacé de se retirer de la réunion. Uribe a répondu : « Soyez un homme !  Ces sujets se discutent dans ces forums. Vous êtes courageux pour parler à distance et lâche pour parler en face ». Ce à quoi Chavez a répondu par un « Allez en enfer ! ». Le cynocéphale de Caracas croit donc à l’enfer. Y pense-t-il souvent ?
  

  
Alvaro Uribe (à gauche sur la photo)
  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz