FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 février 2010

Alors que les médias du monde continuent de pleurer la disparition d’un terroriste palestinien logeant dans un hôtel à  Dubaï, les esclavagistes arabes du Moyen Orient  ne trouvent pas  eux de complexe à massacrer  leurs propres   » employés » dans les Palaces européens.Un événement troublant a été mis en lumière récemment sur un prince saoudien accusé de meurtre dans un hôtel à Londres. (1)

Le prince saoudien, Saud bin Abdulaziz bin Nasser bin Abdulaziz Al-Saoud, 33 ans, a comparu, en début de  la semaine dernière, dans un tribunal britannique pour répondre à des accusations de meurtre dans une chambre d’hôtel de Londres .Il est soupçonné d’avoir assassiner son assistant, Bandar Abdullah Abdulaziz, 32 ans, également saoudien, à l’Hôtel Landmark de Londres. La police a trouvé sur le corps de la victime des marques de strangulation et plusieurs traumatismes crâniens.

L’inculpé, un membre éloigné de la famille royale saoudienne, a comparu devant le tribunal de Westminster, la tête rasée, portant un T-shirt blanc fourni par la police, et s’est exprimé seulement pour confirmer son identité, à l’aide d’un interprète.

Selon les médias, la victime était un domestique de l’inculpé. D’après les premiers éléments de l’enquête, Bandar Abdullah Abdulaziz aurait été retrouvé étranglé et portant des blessures à la tête.

Le prince est également accusé d’avoir déjà blessé sa victime à la tête au cours d’une altercation plusieurs semaines avant le meurtre. Il  était mis en examen pour cette première  agression contre la victime, survenue le 22 janvier dernier, et filmée par les caméras de vidéosurveillances de l’hôtel.

Le juge Timothy Workman a ordonné la remise en détention de l’inculpé avant une prochaine comparution le 28 mai 2010. Une audience pour décider d’une éventuelle liberté conditionnelle devrait intervenir.

Les autorités saoudiennes ont nié l’implication du prince meurtrier, affirmant que le domestique avait été blessé mortellement lors d’une agression dans la rue. Le prince saoudien, en état d’arrestation, a reçu dans sa cellule la visite d’un diplomate de haut rang.

Les enquêteurs privilégient la thèse d’une dispute au cours de laquelle le Prince l’aurait étranglé sans avoir l’intention de le tuer. Scotland Yard a saisi les images des caméras du Landmark sur lesquelles on le voit frapper son domestique à l’intérieur d’un ascenseur.

Venu dans la capitale britannique pour un séjour de trois semaines, le prince avait loué cinq chambres, dont sa propre suite, au Landmark Hôtel pour un montant total de 115.000 euros. Son domestique, qui le suivait dans tous ses déplacements, dormait au pied de son lit. Le 15 février 2010 après-midi, une employée de l’hôtel a découvert dans l’une des chambres le corps de ce dernier, portant des traces de coups.

Il y en a combien d’autres dans les placards de son Altesse Royale Saud bin ? Des milliers travailleurs étrangers  partent chaque année là-bas servir de bonnes, celles qui en reviennent racontent presque toutes le même calvaire. Comme dans l’Antiquité ou le seigneur avait le droit de vie et de mort sur ses « esclaves», au XXIème siècle c’est dans les  palaces Londoniens et Parisiens que les domestiques dormaient aux pieds des lits de leurs maîtres arabes …des habitudes dignes du Moyen-âge! Reste à espérer que la justice ne se soit pas arrêtée à cette époque !! C’est maintenant que l’on va voir la toute puissance du fric !!!

Le prix d’une vie vaut-elle un baril de pétrole? En France leurs villas bâties illégalement sur la côte d’Azur sont toujours debout, et aucune poursuite n’est en cours. L’assassinat de ce domestique traité comme une bête ne fera pas de bruit dans les médias : c’est à parier.

J’espère que la justice anglaise aura la force et le courage de le condamner. Mais ça risque de faire comme le fils Kadhafi .Dans les pays d’ou ils viennent ces princes arabes, l’esclavage est courant même s’il n’en porte pas le nom… Tout cela ne devrait pas être toléré. L’esclavage et autres crimes très grave ne devraient pas faire l’objet d’immunité diplomatique …

Le Réveil de l’Orient

Une libre voix défiant la censure islamique

(1)  Rappelant qu’aucun média arabe n’a parlé de cette affaire. Source  http://www.francesoir.fr/faits-divers/2010/02/22/prince-saoudien-meurtre-domestique.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz