FLASH
Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  |  Colorado : 3 ans après la légalisation de la Marijuana, les morts sur les routes de consommateurs ont progressé de 62%  |  Colombie : le Sénat approuve à l’unanimité un nouveau plan de paix avec les terroristes communiste FARC  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 février 2010

Qu’il s’appelle Esav, Amalek ou Haman

Que son nom aujourd’hui soit celui d’Hitler, ou Mahmoud Ahmadinejad,
Le peuple juif sait bien qu’il s’agit du même personnage

Habité par une haine radicale,

Une haine extrême pour un si petit peuple, un peuple qui est mien.

 

Si l’histoire de la Reine Esther est celle d’une guerre invisible

Où le Maitre du monde se joue des promesses de génocide

Et du décret de mort obtenu par Haman,

Le peuple juif sait bien que l’histoire qui nous est contée

Se lit à plusieurs niveaux.

 

Voici que de nouveau c’est de la Perse

Que le danger menace;

Voici que par la médisance et la calomnie

Les fils d’Haman à nouveau agitent leurs langues perfides

Pour exciter le monde contre mon peuple.

 

Ils rêvent d’une extermination totale,

D’effacer mon pays de la carte du monde

Et ils avancent à grands pas

Dans le perfectionnement de leurs bombes atomiques.

 

Pendant ce temps,

Que de discours des pays dits libres et civilisés,

Que de promesses de réactions

Que de vaines menaces qui font sourire celui dont le nom peut se lire aussi Haman et Djihad.

 

Et chacun regarde Israël,

Espère en secret que mon pays fera le travail

Mais s’empressera alors aussitôt de le condamner

Reprenant le décompte macabre des morts civils, femmes et enfants

Et invoquant, une nouvelle réponse ……..disproportionnée.

 

Qu’elle est belle l’histoire qui se joue devant nous !

Mardoché est responsable du décret de mort pour toujours.

C’est un provocateur, il refuse de se prosterner!

Ainsi est Israël qui refuse de plier le genou

Devant ceux qui ne supportent pas que les juifs se tiennent debout.

 

Rira bien qui rira le dernier!

Mon père s’appelle Isaac

Et son nom est un rire au futur

C’est la foi qui fait battre son cœur

Les masques du mal tomberont et la joie reprendra ses droits.

 

Ils veulent anéantir jusqu’à notre souvenir

Mais la terre qui nous porte

Autour de nous élève une muraille d’amour

Et le Maitre du monde, dans le secret ne cesse de nous dire

Rira bien qui rira le dernier !


 

Je vous souhaite à tous un pourim de joie et des rires à n’en plus finir !

Soyez confiants, Il ne dort ni ne sommeille le Gardien d’Israël…

 

Rachel Franco

Israël

 

 

 

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz