FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 mars 2010

Que faire contre ces sites qui professent l’antisionisme?

Alors que le monde a connu pendant la Deuxième Guerre mondiale le plus effroyable génocide de l’histoire de l’humanité, qui a conduit à l’extermination de 5,1 millions de Juifs, selon l’historien Raoul Hilberg (La Destruction des juifs d’Europe), le réseau Internet regorge de sites, blogs et forums plus ou moins haineux qui continuent à nier la réalité de la « catastrophe ».Ces anonymes, qui professent en toute impunité des idées négationnistes, amis de Dieudonné et de Robert Faurisson, critiquent alors à tout-va l’Etat d’Israël, dont la légitimité vient justement de la puissance de l’antisémitisme européen qui sévit encore aujourd’hui, fruit du programme démagogique d’une certaine gauche anticapitaliste inspirée des déclarations indignes de M. Jean Jaurès, qui voulait, à son retour d’Algérie en 1895, que « les Algériens abattent ces politiques funestes qui, avec l’appui de la juiverie, suppriment ici toute équité »…

Certes, il est possible de remettre en cause la politique oppressive israélienne, spécialement celle du premier ministre nationaliste Benyamin Netanyahou, en poste depuis le 1er avril 2009. Mais comment comprendre que la politique israélienne devienne le centre de toutes les préoccupations d’un certain nombre d’individus, à tel point que tous les problèmes internationaux s’expliquent pour eux par la simple existence de l’Etat du peuple juif ?

Et d’ailleurs, peut-on même tolérer qu’on soit encore antisioniste plus de soixante ans après la création d’Israël ? Tout cela est grotesque et dramatique. Mais ce qui rend la situation plus ennuyeuse encore, c’est l’importance de ces sites qui, en louant les travaux des négationnistes et en mettant sans cesse l’accent sur l’ »illégitimité » d’Israël, montrent bien que l’antisionisme n’est rien d’autre qu’une marque de fabrique populiste et démagogique, comme le montre bien Taguieff dans La judéophobie des Modernes.

De toute évidence, les travaux de cet historien ne sont pas lus par les responsables du site
« L’Islam en France », qui diffuse sur toutes ses pages des publicités encourageant au boycott d’Israël et présentant le sionisme comme une politique criminelle, sans trop insister sur les souffrances de la population juive. Cela est tout à fait regrettable car un rapprochement entre Israéliens et Palestiniens ne peut être trouvé que dans un consensus qui implique le respect et la compréhension réciproques.

Un autre excès est atteint par le site d’extrême-droite antisioniste
« Tout sauf Sarkozy », qui s’est permis de citer un de mes articles louant la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 (en plein débat sur l’identité nationale), en le transformant en un immonde papier, ajoutant ici et là des touches antisémites qui ne sont pas de moi et que je récuse totalement !

J’ai d’ailleurs tenté de faire retirer cet article calomnieux, en vain.Et je ne suis visiblement pas le seul à voir mes articles humanistes pervertis sans mon autorisation par les responsables de ce site aux méthodes de voyou, dont l’origine a été clairement établie par Jean-Yves Camus dans un article publié sur Libération.fr. En prétendant que le président de la République, Nicolas Sarkozy représente, avec l’Etat d’Israël, « l’axe de la haine », ce site (qui serait dirigé par Michel Schneider), n’hésite pas à citer Dieudonné et d’autres histrions à des fins malveillantes et particulièrement dangereuses.


A l’heure où la seule solution au Proche-Orient est la coexistence de deux Etats, ce que des individus sensés ne cessent de défendre avec force à l’instar de Barack Obama, le regain d’antisionisme en France ne laisse pas de nous inquiéter, surtout quand ses défenseurs usent des méthodes que nous avons dénoncées plus haut. Cachés derrière l’anonymat des lâches, ils semblent au-dessus des lois et au-’dessous de toute réflexion sérieuse. C’est là le passage, symptomatique de la psychologie ultra-contemporaine, de l’ère des masses -qui a vu son apogée dans les années 1930 et 1940, à l’ère des « individus-masse » (cf notre dernier article) -qui voit son apogée aujourd’hui et sans doute pour une ou plusieurs décennies. C’est contre cette médiocratisation des débats que nous nous battons maintenant, en revenant sur notre décision de ne plus publier d’articles sur Agoravox.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz