FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 mars 2010
  
  
  

  
  
  
Pourquoi je ne soutiens plus Sarkozy (3e partie)
  
  
Michel Garroté
  
  
Mardi 9 mars 2010 – 23 Adarl 5770

  
  
Or donc, Sarkozy vante actuellement sa détermination à maintenir le cap des réformes (?) et il exclut – c’est ce qu’il raconte actuellement – de chambouler son gouvernement après les élections régionales (la confiance et l’espérance règnent…). Sarkozy défend actuellement sa « politique sur l’emploi ». Et Sarkozy dit :  « C’est un grand problème français que de confondre tout le temps les rendez-vous. Elections régionales, conséquences régionales. Elections nationales, conséquences nationales » (ça c’est envoyé crébondiou !). Il exclut tout remaniement de taille (de quelle taille ?) après les élections des 14 et 21 mars.
  
Et il raconte :  « Il faut arrêter avec cette instabilité ministérielle où on change les ministres tout le temps, où dès qu’il y a un petit événement, on vous demande des initiatives politiques (pourtant, combien de fanfaronnades et de reculades depuis qu’il loge à l’Elysée). C’est pas une initiative politique qui vous donne du travail, qui vous donnera la sécurité, qui vous donne une formation (mais ça on sait déjà depuis longtemps m’sieu l’président). Je dois être un homme de sang froid (sic) qui apaise les tensions (on a vu oui, en se mêlant de tout et de rien, à la fois de visu et par téléphone…) et qui conduit le pas en portant les réformes (?) dont le pays a besoin ».
  
Evoquant les sondages qui annoncent une large victoire de la gauche, Sarkozy assène :  « Il m’arrive de penser (non ?) ces jours-ci (ah bon…) qu’ils sont bien imprudents tous ces observateurs de dire que vous avez décidé avant d’avoir décidé. Les Français n’aiment pas trop qu’on choisisse à leur place » (on s’en souviendra aux prochaines présidentielles). Sarkozy a également évoqué la situation du million de chômeurs qui arriveront en fin de droit cette année. Il a proclamé qu’il discuterait avec les partenaires sociaux (pour reculer, comme avec TOTAL à Dunkerque, là où Fillon essayait de tenir bon ?) de la possibilité de leur proposer « une activité dans le cadre d’un contrat aidé ou d’une formation qualifiante » (ça veut dire quoi en bon français ? Et avec quel argent d’abord ?).
  
A propos de ses nombreuses interventions (verbales), Sarkozy a expliqué mardi :  « Je veux être à l’écoute des Français (dans ce cas faut arrêter de parler partout et tout le temps) et ne pas rester enfermé dans le palais de l’Elysée (trop nerveux pour ça). C’est pas un effort pour moi, j’aime profondément ça » (on n’avait déjà remarqué qu’il aime profondément ça…).
  
Bon. Ben pour le 1er tour, dimanche 14 mars, votez pour qui vous voudrez. Il y a des femmes et des hommes de bonne volonté dans presque tous les partis du centre et de la droite (faut quand même chercher un peu avant de trouver). Et au 2e tour on verra bien. Rien ne presse  à ce stade. Cela dit, ne votez pas à gôche, faudrait quand même pas délirer non plus. Et continuez d’aimer la France, même si elle déconne.
  

  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz