FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 mars 2010

Un élève de troisième d’un collège ardéchois a été convoqué devant la justice pour avoir aspergé de gaz lacrymogène vendredi son enseignante d’Histoire qui venait d’expliquer qu’Al-Qaïda était une organisation terroriste, a indiqué l’enseignante mardi.

Une salle de classe.

Le parquet de Privas a confirmé l’agression, sans en préciser les circonstances.

« Je venais d’expliquer que les attentats du 11 septembre 2001 étaient dus à l’organisation terroriste Al-Qaïda, comme c’est écrit sur leur livre. Il s’est levé, a dit qu’Al-Qaïda n’était pas terroriste, que les talibans non plus », a expliqué à l’AFP l’enseignante, également chef de ce petit établissement de Largentière.

Le garçon de 15 ans a ensuite aspergé de gaz lacrymogène l’enseignante puis le conseiller principal d’éducation, qui ont été légèrement incommodés, a-t-elle ajouté, confirmant une information de la radio France Bleue. Ils ont porté plainte.

Le garçon, qui va passer en conseil de discipline au sein de l’établissement, a également été convoqué devant le juge des enfants du tribunal de Privas mardi 16 mars.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz