FLASH
Nigéria : attentat islamiste : 2 adolescentes se font exploser dans un marché de Maiduguri : 5 morts  |  Egypte : nouveau bilan de l’attentat islamiste contre la cathédrale copte du Caire après la messe : 25 morts, 30 blessés  |  Egypte : le bilan de l’attentat musulman à l’église copte après la messe dominicale monte à 20 morts et 35 blessés  |  Le Caire : l’attentat islamiste s’est produit à l’extérieur de la cathédrale copte Saint Marc dans un quartier chrétien  |  Istanbul : le nouveau bilan du double attentat islamiste est de 38 morts  |  Le Caire : nouveau bilan : 5 morts et 10 blessés lors d’un attentat islamiste  |  Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 mars 2010
  
  
  

  
  
  
Pourquoi je ne soutiens plus Sarkozy (4e partie)
  
  
Michel Garroté
  
  
Mercredi 10 mars 2010 – 24 Adarl 5770
  
  
Jean Quatremer, sur
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/ , écrit (extraits) :  « La France pourrait perdre son ‘triple A’ qui lui permet d’obtenir des conditions de financement de sa dette particulièrement favorables. C’est l’agence de notation Fitch qui a brandi aujourd’hui (ndmg :  9 mars) cette menace inattendue (ndmg :  « inattendue » sauf que nous l’avons maintes fois écrit sur notre blog). Pour Fitch, ‘les pays dotés de notes de crédit élevées doivent faire état de plans de consolidation budgétaire plus crédibles et plus robustes en 2010 pour soutenir la confiance dans la robustesse de leurs finances publiques à moyen terme et dans leurs engagements d’inflation basse et stable’. Paris n’est pas seule visée :  le Royaume-Uni et l’Espagne sont, eux aussi, placés sous surveillance (ndmg :  et, de facto, le Portugal; sans parler de la Grèce ou de ce qu’il en reste).
  
  
Si la menace se concrétise, ajoute Jean Quatremer, cela pourrait annoncer un krach mondial sur la dette souveraine (ndmg :  « dette souveraine », c’est la dette contractée par l’appareil de l’Etat ;  et remboursable par les citoyens de ce même Etat), celle-ci ayant démesurément gonflé depuis 2008 à cause de la crise financière (ndmg :  « à cause de la crise financière » dans laquelle les gouvernements portent une lourde responsabilité, même si l’on pointe du doigt les institutions bancaires et financières). Les marchés risquent en effet de se détourner des emprunts d’État, ce qui serait catastrophique pour la stabilité financière des pays et donc pour la croissance » (ndmg :  la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et le Portugal peuvent alors décider de continuer à s’endetter auprès de la Chine et de certaines monarchies du Golfe ; ce qui pose déjà, et posera encore davantage, un problème d’indépendance politique, vis à vis de ces monarchies mahométanes et vis à vis de la dictature chinoise).
  
  
Par ailleurs, on peut lire – ça et là sur le wire et sur le Net – que le Premier ministre français François Fillon a déclaré mardi :  « Les commentateurs sont formidables.  Il y a deux ans j’étais inexistant, il y a six mois j’étais sur le point de démissionner et aujourd’hui je suis présidentiable ». François Fillon aurait, paraît-il, écarté l’idée d’une candidature en 2012 (dans l’hypothèse où Nicolas Sarkozy ne se représenterait pas ?). « Franchement c’est une question qui ne se pose pas, que je ne me pose pas », a affirmé Fillon. « C’est de la science-fiction (ndmg :  en mars 2010 oui, mais en avril 2012 ?). Il y a un président de la République qui a été élu pour 5 ans, j’ai largement participé à l’élaboration de son projet, je le mets en oeuvre. J’ai été loyal au président de la République, je suis loyal au président de la République et je serai demain (ndmg :  « demain » voulant dire jusqu’en 2012 au plus tard, mais pas pour toujours) loyal au président de la République », a précisé Fillon.
  
  
A propos d’élections et de candidats, la liste UMP-NC-MPF-CPNT en Ile-de-France, menée par Valérie Pécresse, est en tête des intentions de vote au 1er tour des régionales, à 30%, devant celle du Parti Socialiste menée par Jean-Paul Huchon, à 26%, et devant celle d’Europe Ecologie menée par Cécile Duflot, à 18%, selon un sondage TNS Sofres/Logica. Aucune autre liste ne franchit la barre des 10% requis pour figurer au second tour. Purée, ça craint !  Ainsi, toujours au premier tour, la liste du Front de gauche (PCF, PG) recueillerait 7%, le NPA 6%, le MoDem 4%, le Front national 4%, Debout la République 2,5%, Lutte ouvrière 1%, l’Alliance écologiste indépendante 1%, la liste Emergences 0,5% et la liste chrétienne 0%.  Au second tour, la liste PS de Jean-Paul Huchon l’emporterait par 60%  des voix contre 40% pour la liste UMP-NC-MPF-CPNT de Valérie Pécresse. 63% des personnes interrogées se disent sûres de leur choix. 56% des électeurs se détermineront en fonction des problèmes locaux. 41% en fonction des problèmes nationaux.
  
  
Selon le dernier sondage IFOP publié, un rapport de forces très favorable à la gauche au second tour rend très probable un vote sanction contre la majorité présidentielle. « En dépit de l’union des mouvements de droite parlementaire (ndmg :  au 1er tour) et de la désunion des formations de la gauche (ndmg :  au 1er tour), il demeure une incertitude entre le PS et l’UMP quant à l’ordre d’arrivée au soir du 14 mars » (ndmg :  au 2e tour), écrit l’IFOP. « La totalisation des intentions de vote en faveur des listes de gauche s’établit à 52% contre 39,5% pour les listes de la droite parlementaire et de l’extrême droite », écrit l’IFOP. L’Institut de sondage souligne aussi que trois électeurs écologistes sur dix (électeurs lors des dernières élections européennes) voteraient, au second tour le 14 mars, en faveur du PS.
  
  
« Cette situation doublée de la capacité du Front National à se maintenir et provoquer des triangulaires au second tour dans une dizaine de régions et des insuffisantes réserves de voix susceptibles de bénéficier à l’UMP fragilise fortement cette dernière », poursuit l’Institut IFOP. Les listes Europe Ecologie totaliseraient 12% des intentions de vote (18% selon TNS Sofres/Logica). Le Front national s’établit à 9% (4% selon TNS Sofres/Logica), et le Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche) à 6% (7% selon TNS Sofres/Logica), le MoDem à 4,5% (4% selon TNS Sofres/Logica), Lutte ouvrière à 1,5% (1% selon TNS Sofres/Logica), le NPA d’Olivier Besancenot à 1,5% (6% selon TNS Sofres/Logica), les listes d’alliance du NPA et du Front de gauche à 1,5%, Alliance Ecologiste indépendante à 1%, les divers droite recueillent 1%, les autres listes 3%. Les 55% des personnes interrogées déclarent être sûres de leur choix (63% selon TNS Sofres/Logica), alors que 45% d’entre elles répondent qu’elle peuvent encore changer d’avis, selon l’IFOP.
  
  
Force est de constater que, sauf erreurs grossières de la part de l’IFOP et de TNS Sofres/Logica, les mouvements formés par d’anciens cadres du Front National, tels le Parti de la France de Lang et la Nouvelle Droite Républicaine de Touzé remporteront entre 0% et 1% des voix au premier tour. L’écart entre l’IFOP et TNS Sofres/Logica pour le Front National, le premier prévoyant 9% et le second 4% laisse songeur. Le fait est que les instituts de sondages sous-estiment régulièrement les scores du Front National. Selon moi, il est à prévoir qu’en Ile-de-France, la tête de liste du FN, Marie-Christine Arnautu, fasse un bon score, étant donné qu’elle est occidentaliste et donc ni judéophobe, ni christianophobe. Et, comme je l’ai déjà écrit :  il y a des femmes et des hommes de bonne volonté dans presque tous les partis du centre et de la droite (faut quand même chercher un peu avant de trouver). Au 2e tour on verra bien. Rien ne presse  à ce stade. Cela dit, ne votez pas à gôche, faudrait quand même pas délirer non plus. Et continuez d’aimer la France, même si elle déconne.
  

  
Aravis en Haute-Savoie
  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz