FLASH
[30/03/2017] L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 mars 2010

null(AFP) Près d’un Américain sur deux estime que les inquiétudes soulevées par le réchauffement climatique sont excessives. C’est ce qu’indique un sondage de l’Institut Gallup qui souligne une montée du scepticisme sur ce dossier.

La publication du sondage survient alors que le président américain Barack Obama tente de convaincre le Sénat puis le Congrès d’adopter un projet de loi sur le climat.


En raison des élections à mi-mandat de novembre prochain, beaucoup d’élus américains hésitent à donner leur feu vert à ce projet de loi controversé sur l’énergie et l’environnement alors que l’intérêt de leurs concitoyens pour la question faiblit.

Selon Gallup, qui a mené son enquête entre les 4 et 7 mars, 48% des Américains estiment que la gravité du réchauffement climatique est exagérée, contre 41% l’an dernier et 31% en 1997, année où Gallup a pour la première fois posé la question.


Scepticisme au plus haut depuis 1997

La majorité des Américains continuent de penser que le réchauffement est une réalité mais ce pourcentage est en baisse. Le scepticisme est à son plus haut niveau depuis 1997.

Trente-cinq pour cent des sondés estiment que les effets du réchauffement climatique ne vont jamais se produire ou ne se produiront pas au cours de leur vie.


Lettre de scientifiques

Pour répondre aux critiques lancées par des sceptiques, l’Union des scientifiques inquiets (UCS) a publié mardi une lettre exhortant le Congrès américain à adopter une loi sur le changement climatique. Selon l’UCS, cette lettre a été signée par plus de 2.000 scientifiques climatiques et économistes, dont des Prix Nobel.

Les Etats-Unis se sont engagés à réduire 17% de leurs émissions de carbone d’ici à 2020 par rapport à 2005 en se tournant notamment vers l’énergie solaire ou éolienne. Mais sans adoption d’un projet de loi par le Congrès, l’objectif pourrait bien ne pas être rempli.


L’économie d’abord

Dans le monde, les inquiétudes économiques ont relégué au second plan la question du changement climatique, selon une étude de l’Université d’Oxford publiée en décembre.

Les pays d’Amérique Latine et d’Asie-Pacifique, dont certains sont touchés par des typhons, sont ceux qui se disent les plus inquiets.

Si le nombre d’Américains préoccupés par les conséquences du changement climatique diminue, il reste toutefois supérieur à celui enregistré dans certains pays européens, à l’image de l’Estonie qui arrive en tête des sceptiques.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz