FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 mars 2010

Après la proposition de juger des terroristes comme des délinquants, l’annonce du plus important démantèlement de l’arsenal nucléaire américain et la création d’un système d’Etat-providence en contexte de récession, Barack Obama a déclaré la guerre à Israël.

Et c’est peu dire qu’Israël se défend mal : ses diplomates sont d’une nullité ahurissante, particulièrement dans les échelons supérieurs. Après avoir frisé la rupture des relations diplomatiques avec son partenaire stratégique le plus important, la Turquie – un évènement d’une gravité incroyable qui aurait déjà dû entraîner la démission autant de Lieberman que de son vice-ministre Ayalon – Jérusalem a réussi à donner à la gauche américaine le prétexte idéal pour couper les ponts : l’humiliaton.

Alors que le vice-président Biden se rendait en visite en Israël, le gouvernement hébreux a annoncé la construction de nouveaux logements sur les territoires disputés. On passera sur la controverse entourant ces constructions : l’important réside dans le timing. Etait-il nécessaire d’humilier l’allié américain, déjà si hostile aux intérêts de l’Etat juif sous l’ère Obama ? La réponse est évidemment non.

Pour ajouter à l’outrage, des députés israéliens ont eu le culot de demander à Biden la libération de Jonathan Pollard, un espion ayant trahi les Etats-Unis pour le compte d’Israël ! On croit rêver.

Résultat ? « C’est la crise la plus grave entre les Etats-Unis et Israël depuis trente-cinq ans », selon l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis.

Avec la bombe iranienne sur le point d’être mise en service, les Israéliens peuvent commencer à prier qu’Obama ne soit pas réélu.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz