FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 mars 2010

Après la proposition de juger des terroristes comme des délinquants, l’annonce du plus important démantèlement de l’arsenal nucléaire américain et la création d’un système d’Etat-providence en contexte de récession, Barack Obama a déclaré la guerre à Israël.

Et c’est peu dire qu’Israël se défend mal : ses diplomates sont d’une nullité ahurissante, particulièrement dans les échelons supérieurs. Après avoir frisé la rupture des relations diplomatiques avec son partenaire stratégique le plus important, la Turquie – un évènement d’une gravité incroyable qui aurait déjà dû entraîner la démission autant de Lieberman que de son vice-ministre Ayalon – Jérusalem a réussi à donner à la gauche américaine le prétexte idéal pour couper les ponts : l’humiliaton.

Alors que le vice-président Biden se rendait en visite en Israël, le gouvernement hébreux a annoncé la construction de nouveaux logements sur les territoires disputés. On passera sur la controverse entourant ces constructions : l’important réside dans le timing. Etait-il nécessaire d’humilier l’allié américain, déjà si hostile aux intérêts de l’Etat juif sous l’ère Obama ? La réponse est évidemment non.

Pour ajouter à l’outrage, des députés israéliens ont eu le culot de demander à Biden la libération de Jonathan Pollard, un espion ayant trahi les Etats-Unis pour le compte d’Israël ! On croit rêver.

Résultat ? « C’est la crise la plus grave entre les Etats-Unis et Israël depuis trente-cinq ans », selon l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis.

Avec la bombe iranienne sur le point d’être mise en service, les Israéliens peuvent commencer à prier qu’Obama ne soit pas réélu.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz