FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 mars 2010

Ce dimanche 21 mars 2010, a connu  la clôture de la semaine d’actions contre le racisme qui s’est terminée  par un hommage au peuple haïtien à Montréal, initié par la communauté juive du Québec.


Tout au long d’une semaine une exposition  a relaté des pages oubliées de l’histoire, celles d’un petit État… Haïti, dont la générosité fit accueillir plusieurs centaines de Juifs fuyant l’Europe des années 30.


Présentée jusqu’au 21 mars, dans le cadre de la 11e édition de la Semaine d’Actions Contre le Racisme, l’exposition «Juifs et Haïtiens, une histoire oubliée», a rappelé comment plusieurs centaines de Juifs ont été sauvés par des diplomates haïtiens en Europe. Lors de la Conférence d’Evian de juillet 1938, Haïti offrit d’accueillir 50.000 Juifs persécutés. La proposition fut repoussée par le sous-secrétaire d’État américain, Sumner Wells.


Haïti recevait aussi  les Juifs qui fuyaient l`Inquisition comme probablement Christophe Colomb et la majorité de son équipage et le 1er juif est ainsi Luis de Torres, l’interprète de  Colomb en 1492. Après sa conquête par la France en 1633, elle voit affluer bien des juifs hollandais du Brésil venus développer les plantations de sucre de canne et dont beaucoup sont d’ex-marranes d’Espagne.


A partir de 1830, des juifs fuyant les pogroms polonais et bien d’autres (Liban, Syrie, Egypte) y trouvent refuge. Ils s’installent près des ports pour travailler surtout dans le commerce. On a découvert les ruines d’une synagogue clandestine dans la ville de Jeremie et de pierres tombales juives à Cap Haïtien et Jacmel.

En 1915, on compte 200 familles juives en Haïti, nombre qui baissera avec l’occupation américaine et leur départ vers les Amériques.

 

 

Dès 1937, Haïti délivre généreusement visas et passeports aux émigrés européens fuyant le nazisme et l’Ile atteint les 300 familles qui y resteront jusqu’aux années 60.


Les Haïtiens ont toujours montré un grand respect et une grande amitié pour les juifs. Les juifs fils de déportés se sentent en affinité avec cette république fondée par d’anciens déportés, avec comme une complicité imaginaire entre le destin juif et le destin haïtien. Nous n’oublierons jamais que pendant la Shoah, Haïti délivrait sans compter des passeports haïtiens aux Juifs qui fuyaient l`Europe Nazie.

Haïti fait partie des 33 pays qui ont eu le privilège de voter la résolution 181 – la création d’un état juif souverain.


 » Conçue avant la catastrophe du 12 janvier 2010, cette exposition est un hommage au courage et à la ténacité du peuple haïtien, dont l’histoire est marquée par le combat pour la liberté et par a générosité envers les autres peuples « , dit Adam Atlas, président du Congrès juif québécois: » Cette histoire est peut-être oubliée par certains, mais elle est ancrée dans la mémoire et le cœur de la communauté juive. »


Sous la présidence d’honneur de Pierre Richard Casimir, consul général d’Haïti, la communauté juive de Montréal a rendu ainsi hommage au peuple haïtien, et à son combat pour la liberté et la dignité humaine.


Ftouh Souhail/Israël Magazine

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz