FLASH
Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 mars 2010
  
  
  

  
  
  
Judéophobie islamique : « Des noms qui semblent juifs »
  
Michel Garroté
  
Mercredi 24 mars 2010 – 9 Nisan 5770
  
Je me souviens d’une discussion entre amis, il y a deux ans, à propos des pays judéo-chrétiens où l’on peut encore vivre, sans rencontrer des problèmes, à court ou moyen terme, avec l’islamisme radical. Le bilan de la discussion fut sombre. L’Europe n’entrait plus dans la catégorie des pays judéo-chrétiens où l’on peut encore vivre, sans rencontrer des problèmes, à court ou moyen terme, avec l’islamisme radical. Le Canada entrait dans la catégorie des pays judéo-chrétiens en raison de sa grande superficie. On y trouve encore des régions où l’islamisme radical n’essaye pas d’imposer les lois islamiques aux mahométans. Même chose, pour la même raison, en ce qui concerne l’Australie et les USA.
  
Mais depuis le temps de notre discussion, la situation a encore changé. Le Canada est en voie de déchristianisation. Seuls quelques Juifs Canadiens mènent encore le combat, notamment avec Le Québec Times et sur Radio Shalom Montréal. Et l’Australie a inventé le burkini. Donc l’Australie, comme Capri, c’est fini. Il ne reste donc, théoriquement, que les USA. Ou plutôt, « il ne restait » que les USA. « Il ne restait », car aux USA, le Conseil des Relations Américano-Islamiques traque les Juifs, traque les gens avec des noms qui semblent juifs et tente de faire interdire les ouvrages signalant, par exemple, que « la burqa est un symbole visible de la résistance des musulmans européens à l’assimilation dans la société ». Ce que j’écris là ne relève pas du futurisme, de la fiction ou du délire mental. Cela se déroule en mars 2010 aux USA et il y a même les preuves nécessaires.
  

  
USA Mars 2010

  
  
En effet, dans un article intitulé « Le Conseil Américain des Relations Islamiques attaque l’Institut de Recherche de Politique Etrangère », Daniel Pipes, pour FrontPageMagazine.com, le mardi 16 mars 2010 écrivait (extraits) :  « Le Conseil des Relations Américano-Islamiques (CAIR) est sur le pied de guerre, comme à son habitude, dès qu’il s’agit de débat sur l’islam. Sa section à Philadelphie envisage de tenir une conférence de presse (…) dans laquelle elle prévoit d’annoncer le lancement d’une campagne nationale visant à contester la tendance anti-islam constatée dans une série de livres pour enfants ; un groupe musulman de défense des droits civils, basé à Washington, affirme en effet que cette série développe une hostilité envers l’islam et la suspicion à l’égard des musulmans.
  
Référence est faite à une série de 10 volumes pour le premier cycle du secondaire et l’enseignement en lycée, série intitulée ‘Le monde de l’Islam’ produite par le Foreign Policy Research Institute (Institut de Recherche de Politique Etrangère) et publiée par la maison d’Edition Mason Crest (Pour la petite histoire, de 1986 à 1993, j’ai travaillé comme directeur de l’Institut de Recherche de Politique Etrangère ; je n’avais aucun rôle dans la série ‘Le Monde de l’Islam’). En prévision de la conférence de presse, il peut être utile d’examiner un échange de courriels – comme pièces à conviction – avec les membres du personnel du CAIR, à propos de la série. Cela a eu lieu le 9 décembre 2009, date à laquelle Moein M. Khawaja ‘directeur des droits civils’ pour la section de Philadelphie du CAIR, a envoyé une note de service au personnel du CAIR.
  
Khawaja a signalé qu’il avait parcouru une partie des volumes de la maison d’édition de Mason Crest et qu’il avait signalé des éléments qu’il désapprouvait ( tel que ‘la burqa est un symbole visible de la résistance des musulmans européens à l’assimilation dans la société’). S’appuyant sur un informateur appartenant à la maison d’éditions Mason Crest, Khawaja écrit alors : ‘J’ai reçu la liste complète des commandes pour cette série ( toutes les commandes jusqu’à hier). Cette liste répertorie les écoles de districts et les bibliothèques et ceux qui ont acquis les livres, soit les livres séparés, soit la série entière. Il s’agit d’une campagne nationale. C’est une information précieuse parce que cela montre que dans la réalité il s’agit de propagande. Je ne sais pas de quelles voies légales nous disposons mais n’y a-t-il pas quelque chose à dire sur la propagande masquée dans les écoles et les bibliothèques ?’.
  
Karen Dabdoub du bureau de Cincinnati du CAIR a répondu, plus tard dans la même journée, qu’elle partageait les préoccupations de Khawaja : ‘Beaucoup de ces auteurs ont des noms qui à tout le moins semblent juifs et aucun ne sonne comme un nom musulman. Même si je sais que nous ne pouvons pas juger un livre sur les apparences, j’ai des raisons de douter de l’impartialité du contenu. J’ai aussi remarqué un livre (nddp : publié par Mason Crest) sur l’intégrisme islamique, Islamic Fundamentalism, et les citations proviennent d’une Association de bibliothèques juives’.
  
Toujours le 9 décembre, Babak Darvish du bureau du Cair a répondu : ‘Bon rappel, ma sœur Karen, les noms sonnent comme des noms serbes ou roumains. Tous semblent avoir de lourds griefs contre l’islam et les livres sont destinés à endoctriner la jeunesse de la nouvelle génération. C’est vraiment plein de haine et c’est comme si des Néonazis écrivaient des livres pour enseigner le judaïsme dans les écoles publiques’. Sans doute ‘le presque Serbe ou Roumain’ fait référence au nom du regretté Michael Radu, avec qui j’ai écrit une fois et qui est l’auteur d’un livre récemment publié Europe’s Ghost: Tolerance, Jihadism, and the Crisis of the West » (Fin des extraits de l’article de Daniel Pipes).

   

Commentaires de Daniel Pipes :

(1) Cet épisode soulève des questions troublantes. Que faisait le CAIR avec un « informateur » à l’intérieur de la maison d’Editions Mason Crest ? Combien d’autres maisons d’éditions a-t-il infiltré ? Et quelles autres institutions culturelles ont dans leur équipe des membres plus loyaux envers le CAIR qu’envers leurs employeurs ?

(2) Les remarques à propos des noms d’auteurs « des noms qui semblent être juifs » et le « qui sonne comme plutôt Serbe ou Roumain » donnent une idée de comment le personnel du CAIR pense et écrit quand il ne se sent pas observé, avec des attitudes partiales, voire racistes, bien différentes de l’apparence publique habituelle.

(3) Encore plus alarmant est la conclusion à partir du nom des auteurs de la série de Mason Crest , le « c’est vraiment haineux» et une comparaison « des Néonazis écrivant des livres pour enseigner le judaïsme dans les écoles privées. L’implicite contenu dans ce raisonnement est la présomption fausse est humiliante que les Juifs et les peuples des Balkans ne peuvent pas écrire à propos de l’islam.

(4) Je mets au défi la maison d’Edition Mason Crest d’enquêter sur lequel de ses employés a fait passer clandestinement des informations confidentielles au CAIR et ensuite d’informer le public sur son identité.

(5) Et je mets au défi le CAIR de renier et de désavouer les déclarations antisémites et racistes des membres de son équipe.

   

http://fr.danielpipes.org/8157/conseil-americain-des-relations-islamiques-attaque

   

Version originale anglaise:

CAIR Attacks the Foreign Policy Research Institute

   

Adaptation française : Anne-Marie Delcambre de Champvert
  

  
This is America today !
  
  
  
  
  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz