FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 mars 2010
  
  
  

  
  
  
La « République irréprochable » de Sarkozy
  
  
Michel Garroté
  
  
Mercredi 24 mars 2010 – 9 Nisan 5770
  
  
Sarkozy, l’homme dont le style cannibalise la fonction présidentielle, essaye de défendre, aujourd’hui mercredi, dans une déclaration faite à l’issue du conseil des ministres, sa politique de nomination à des postes gouvernementaux de personnalités de gauche, alléguant que cela reflète sa volonté – à lui – de construire une « République irréprochable »… « Je me suis engagé à ce que tous les leviers de l’Etat ne soient pas confisqués par un parti. C’est ma responsabilité de veiller à ce que la pluralité des opinions soit respectée dans le choix des hommes et des femmes appelés à exercer des responsabilités », a-t-il notamment raconté, sans pouffer de rire.
  
  
« Construire une République irréprochable, une démocratie exemplaire, c’est l’intérêt de notre pays, c’est mon devoir », a-t-il fanfaronné. Pourtant, l’ouverture de Sarkozy a suscité – et suscite encore – des critiques, y compris au sein de l’UMP. Nommé lundi ministre du Budget, le chiraquien François Baroin avait du reste attribué à Sarkozy, entre les deux tours, la responsabilité de l’hémorragie des électeurs de droite, avant de se retrouver au poste de ministre chiracosarkozique…
  
  
Sarkozy avait par ailleurs nommé, avant les régionales, au Conseil constitutionnel un ancien ministre de François Mitterrand, à savoir ce bon vieux Michel Charasse, un cathophobe irréversible ; et à la présidence de la Cour des comptes le député socialiste Didier Migaud, les socialistes étant, comme chacun sait, bien placés pour cautionner un président qui adore les emprunts à tous égards. Le remaniement du gouvernement bidouillé lundi, en revanche, a été marqué par l’entrée de personnalités « de droite » ;  et par le départ d’un représentant de la gauche, Martin Hisrch (ou Hirsch, je ne sais plus).
  
  
Sarkozy a en outre balancé une « personnalité symbole de la diversité mais néanmoins issue des rangs de la droite » (rires dans la salle) à la tête de l’ineffable Halde, en la personne de Jeannette Bougrab (dans un entretien avec le journal ‘Têtu’, en mai 2006, Jeannette Bougrab s’est déclarée favorable au mariage homosexuel et à l’adoption d’enfants par des couples homosexuels ; désormais la Halde sera donc au service de la famille).
  
  
En somme, la « pluralité des opinions » (mdr) et la « République irréprochable » (mdr) consistent à gouverner avec l’aile gauche de l’UMP, avec la chiromancie, avec le vilebrequin, avec le centre de rien du tout, avec la gauche versatile et avec l’islam haliotide de Jeannette. Et ça après avoir été élu président de la République (du Flambestan) par toutes les droites… Même Ségolène n’aurait pas osé. Au fait, comment va Carla ?
  

  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz