FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 mars 2010
  
  
  
Pessah :  la Pâque juive
  
Michel Garroté
  
Lundi 29 mars 2010 – 14 Nisan 5770
  
Ce
soir est le premier soir du ‘séder’ de pessah. Pessah est l’une des trois fêtes de pèlerinage avec Chavouot et Souccot. Pessah est célébré pendant huit jours, sur des bases historiques et agricoles. Historiquement, il commémore l’exode des Juifs et la fin de l’esclavage en Egypte. Du point de vue agraire, c’est la célébration du printemps au début de la moisson de l’orge. Cette sortie d’Egypte ne fut possible qu’après que Dieu fit s’abattre dix plaies sur les Egyptiens, tout en épargnant les Juifs.
  
Ceux-ci avaient utilisé le sang d’un agneau pour identifier les montants de leurs portes, signalant ainsi à l’Ange de la mort qu’il devait ‘passer au-dessus’ de ces portes, d’où le nom de ‘fête du passage’. Pendant la durée de la fête, les Juifs mangent du pain ‘azyme’, appelé ‘matzah’, c’est-à-dire sans levain, en commémoration du départ précipité des Juifs hors d’Egypte, car le pain n’avait pas eu le temps de lever. Avant la fête, on nettoie méthodiquement la maison pour faire disparaître toute miette de pain et tout aliment contenant du blé fermenté (pâtes, biscuits, gâteaux, etc.).
  
Les deux premiers soirs de Pessah, on célèbre le ‘séder’ (‘ordre’ en hébreu), c’est-à-dire un repas dont le déroulement suit un ordre précis :  on lit la ‘Haggadah’, le récit de la libération de l’esclavage et de la sortie d’Egypte, en mangeant des aliments symboliques :  des herbes amères représentant les temps difficiles vécus par les Juifs esclaves, une pâte de fruits rappelant le mortier utilisé par les esclaves, du pain azyme en souvenir de la fuite précipitée. On chante des hymnes, on mange abondamment, entouré de parents et d’amis. Le ‘séder’ est l’un des rituels les plus observés par le peuple juif et, du point de vue symbolique, le plus important puisqu’il célèbre la liberté retrouvée. Au deuxième soir de Pessah, on commence à compter l’Omer, les 49 jours qui mènent à la fête de Chavouot.
  
Source :
  

CICAD, ABC du judaïsme – 2002

  
  
  
  
  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz