FLASH
[28/06/2017] Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 mars 2010
  
  
  
Pessah :  la Pâque juive
  
Michel Garroté
  
Lundi 29 mars 2010 – 14 Nisan 5770
  
Ce
soir est le premier soir du ‘séder’ de pessah. Pessah est l’une des trois fêtes de pèlerinage avec Chavouot et Souccot. Pessah est célébré pendant huit jours, sur des bases historiques et agricoles. Historiquement, il commémore l’exode des Juifs et la fin de l’esclavage en Egypte. Du point de vue agraire, c’est la célébration du printemps au début de la moisson de l’orge. Cette sortie d’Egypte ne fut possible qu’après que Dieu fit s’abattre dix plaies sur les Egyptiens, tout en épargnant les Juifs.
  
Ceux-ci avaient utilisé le sang d’un agneau pour identifier les montants de leurs portes, signalant ainsi à l’Ange de la mort qu’il devait ‘passer au-dessus’ de ces portes, d’où le nom de ‘fête du passage’. Pendant la durée de la fête, les Juifs mangent du pain ‘azyme’, appelé ‘matzah’, c’est-à-dire sans levain, en commémoration du départ précipité des Juifs hors d’Egypte, car le pain n’avait pas eu le temps de lever. Avant la fête, on nettoie méthodiquement la maison pour faire disparaître toute miette de pain et tout aliment contenant du blé fermenté (pâtes, biscuits, gâteaux, etc.).
  
Les deux premiers soirs de Pessah, on célèbre le ‘séder’ (‘ordre’ en hébreu), c’est-à-dire un repas dont le déroulement suit un ordre précis :  on lit la ‘Haggadah’, le récit de la libération de l’esclavage et de la sortie d’Egypte, en mangeant des aliments symboliques :  des herbes amères représentant les temps difficiles vécus par les Juifs esclaves, une pâte de fruits rappelant le mortier utilisé par les esclaves, du pain azyme en souvenir de la fuite précipitée. On chante des hymnes, on mange abondamment, entouré de parents et d’amis. Le ‘séder’ est l’un des rituels les plus observés par le peuple juif et, du point de vue symbolique, le plus important puisqu’il célèbre la liberté retrouvée. Au deuxième soir de Pessah, on commence à compter l’Omer, les 49 jours qui mènent à la fête de Chavouot.
  
Source :
  

CICAD, ABC du judaïsme – 2002

  
  
  
  
  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz