FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 1 avril 2010

 

 

 

 

 

   

Michel Garroté

   

Jeudi 1er avril 2010 – 17 Nisan 5770

   

Ce n’est pas un poisson d’avril. Dokou Oumarov, alias Abou Oussman, chef du groupe terroriste islamique ‘Émirat du Caucase’ (émirat qui est supposé s’étendre en Tchétchénie et dans les républiques voisines, telles l’Ingouchie et le Daghestan), Dokou Oumarov, alias Abou Oussman, écrivais-je, revendique, dans une vidéo, le double attentat suicide perpétré à Moscou le 29 mars. Les attentats seraient, selon lui, un acte de vengeance répondant aux opérations des forces russes dans le Caucase. Dokou Oumarov menace la Russie de nouveaux attentats.

   

Dans un message vidéo diffusé par le site Internet tchétchène Kavkazcenter, Dokou Oumarov allègue que ces attentats sont un acte de vengeance suite aux opérations des forces russes en Ingouchie, une autre république du Caucase. Dokou Oumarov, alias Abou Oussman, affirme avoir donné personnellement l’ordre de commettre le double attentat suicide perpétré le 29 mars à Moscou, double attentat suicide qui a fait 39 morts.

   

Dans son message vidéo de quatre minutes et vingt-sept secondes – lors duquel Oussman apparaît, assis, dans une forêt, vêtu d’un treillis – le barbu de service avertit que les attentats sur sol russe vont se poursuivre. Le message de Oussman a paru le 31 mars, jour où un nouveau double attentat suicide a fait douze morts, cette fois à Kizliar, au Daghestan, autre république du Caucase. Dans son message, Oussman précise :  « Les habitants de la Russie ne vont plus observer calmement à la télévision ce qui se passe dans le Caucase, alors qu’ils ne réagissent pas aux exactions et crimes commis par leurs bandes sous le commandement de Poutine. C’est pourquoi la guerre viendra dans vos rues ».

   

Dans ce contexte, deux personnes sont mortes dans la nuit de hier mercredi à aujourd’hui jeudi au Daghestan. Une voiture bourrée d’explosifs a sauté. L’explosion s’est produite dans la région de Khassaviourt, dans l’ouest du Daghestan.

   

Jusqu’ici, Poutine a mené un double jeu, combattant l’islamisme violent par-ci, soutenant l’islamisme violent par-là. Avec Abou Oussman, émir halluciné du Caucase islamique, l’ex-officier du KGB Poutine va désormais apprécier davantage sur sol russe les délices la terreur. Terreur à laquelle les démocraties occidentales résistent, avec force, au Moyen Orient et en Asie centrale. Peut-être même qu’un jour, Poutine, daignera, enfin, soutenir des sanctions coercitives contre l’Iran, votées par le Conseil de Sécurité de l’ONU. Au lieu d’entretenir la « géopolitique du complexé » qui vise uniquement à affaiblir le camp occidental issu de l’ère post-soviétique.

   

Car les avantages du double jeu poutinique ne sont que des avantages tactiques à court terme. Jamais des avantages stratégiques à moyen et long terme. C’est cela, la leçon que les locataires du Kremlin devraient tirer de la méthode expéditive de l’émir Abou Oussman. Mais les locataires du Kremlin en sont-ils seulement capables ?

   

  

Lire également mes deux articles précédents sur le même thème :

  

« Terreur islamique dans le Caucase » :

  

http://monde-info.blogspot.com/2010/03/terreur-islamique-dans-le-caucase.html

  

  

« Un boomerang islamique s’écrase sur Moscou » :

  

http://monde-info.blogspot.com/2010/03/un-boomerang-islamique-secrase-sur.html

   

   

  

 

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz