FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 avril 2010

  

  

  

  

Serait-ce Carla qui aurait demandé à Nico d’aider le pervers ?

  

  

   

Michel Garroté

   

Vendredi 16 avril 2010 – 2 Iyyar 5770

   

Sarkozy soutient un pédocriminel sodomisateur – Renaud Revel, le 14 avril, sur L’EXPRESS.fr, signale :  « Nicolas Sarkozy a joué le facteur pour le cinéaste (Roman Polanski) et a remis un courrier au président américain. Lors de sa dernière visite à Washington, Nicolas Sarkozy était porteur d’une lettre de Roman Polanski adressée à Barack Obama. Le chef de l’Etat, qui s’est démené en coulisse afin de soutenir le cinéaste, a remis ce courrier au président américain en main propre. Dans cette lettre, le cinéaste, dont la procédure d’extradition est en cours, explique au locataire de la Maison-Blanche que les deux mois passés dans les prisons suisses, additionnés à ses quarante-sept jours d’incarcération de 1977, en Californie, à l’époque des faits reprochés, suffisent à couvrir la peine qu’il encourt aujourd’hui aux Etats-Unis. Et Polanski d’ajouter que son extradition n’aurait pour seul effet que de l’humilier dans les médias américains. Nicolas Sarkozy a appuyé sa démarche ».

  

  

NS : « J’ai une lettre de Roman pour toi« 

BO : « Tu peux te la mettre où je pense mon petit« 

  

  

Non seulement on ne voit pas en quoi « l’humiliation » de Polanski dans les médias américains, en cas d’extradition, constitue un argument juridique et moral. Mais en plus, on s’étonne que le coupable décide, à la place de la justice, que deux mois passés dans les prisons suisses et quarante-sept jours d’incarcération en 1977 en Californie, soit à peine cent et quelques jours de détention au total, soient une peine proportionnée au viol d’une mineure. A cent jours de tôle de luxe en Suisse et en Californie pour chaque sodomie sur mineure, il y aurait de quoi encourager tous les pédocriminels à persévérer sans craintes. Depuis 1977, Roman Polanski est poursuivi pour une affaire de pédocriminalité sur une fillette de 13 ans. Elle avait été sélectionnée pour une séance photos commandée par l’édition française du magazine Vogue. Durant la séance, Roman Polanski, la quarantaine avancée, a fait ingérer à la fillette de 13 ans du champagne et lui a administré un sédatif, la méthaqualone (dérivée de la quinazoline, la méthaqualone est utilisée en tant que substitut aux barbituriques) avant de la contraindre à une sodomie. Les Français apprécieront ce soutien sarkozyque, à un pédocriminel sodomisateur, en cavale, et, actuellement, planqué dans un chalet de grand luxe en Suisse, d’où il continue de superviser sa production cinématographique.

   

  

BO : « Roman, je crois c’est mort. Comme toi, je crois ».

  

  

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz