FLASH
Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 avril 2010

 

 

  

   

Un volcan éructe à Téhéran

   

Michel Garroté

   

Mardi 20 avril 2010 – 6 Iyyar 5770

   

Entre hier lundi et aujourd’hui mardi, des informations hautement inquiétantes sur l’Iran circulent :  un rapport du département d’Etat américain à la Défense ;  un rapprochement entre Washington et le Hezbollah ;  les menaces constantes de l’Iran contre ses voisins sunnites ;  et l’absence de plan de l’Administration Obama pour gérer la menace nucléaire iranienne.

   

Ainsi, Claire Dana-Picard, aujourd’hui mardi 20 avril, sur actu.co.il, signale un rapport établi par le département d’Etat américain à la Défense indiquant que l’Iran envisage d’attaquer directement Israël, en utilisant ses liens avec le Liban et le Hezbollah. Selon le document, dont une copie a été remise aux membres du Congrès américain, les entrepôts d’armes du Hezbollah ont été remplis à nouveau grâce à l’aide de Téhéran et sont bien plus importants que lors de la deuxième guerre du Liban. Autre information inquiétante de ce rapport :  l’Iran pourrait fabriquer, d’ici 2015, un missile capable d’atteindre les Etats-Unis.

   

Citant notamment le quotidien ‘Al Hayat’, Khaled Asmar, écrivait, quant à lui, hier lundi, sur MediArabeInfo (extraits) :  « Les Libanais constatent que leurs horizons s’assombrissent. Ils craignent d’être ‘vendus’ une nouvelle fois à la Syrie, réhabilitée par un Occident aussi lâche que maladroit et aveugle. Le journal américain ‘World Tribune’ n’avait-il affirmé, la semaine dernière, qu’un conseiller du président Obama a suggéré un rapprochement entre Washington et le Hezbollah ?  Le site ‘Debka file’ n’a-t-il pas souligné, ce week-end, que Washington et Téhéran négocient sous la table ?  S’agit-il d’une capitulation occidentale devant l’axe syro-iranien ?  Ou d’une volonté délibérée à renforcer cet ‘axe chiite’ face à ‘l’axe sunnite’, et préparer une nouvelle guerre de cent ans entre les deux branches de l’islam ? ».

   

De son côté, memri.org, hier lundi, citant le journal saoudien ‘Al-Riyad’, informait (extraits) :  « Dans un article intitulé ‘L’étrange proposition du Secrétaire général’ (de la Ligue arabe), le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem fustige la perspective d’une inclusion de l’Iran à un nouveau forum régional :  ‘Certains se précipitent pour promouvoir le projet du Grand Iran, afin que [ce pays] puisse devenir une grande puissance, habilitée à négocier avec les instances internationales au nom de la région et de ses peuples. Le Secrétaire général (de la Ligue arabe, Amr Moussa a fait cette proposition alors) même qu’il connaît bien la position iranienne, son ingérence dans les affaires intérieures de nombreux pays arabes, sa poursuite de la capacité nucléaire et d’autres technologies d’armement, et la formulation de plans qui en fin de compte ne seront pas dirigée contre Israël, les Etats-Unis ou un autre pays, mais contre les pays et les peuples de notre région.

   

Hashem Abdu Hashem ajoute :  ‘Avant que le Secrétaire général de la Ligue arabe (Amr Moussa) se porte volontaire pour intégrer l’Iran à notre région et nous intégrer à la stratégie de l’Iran, ce pays doit prouver ses bonnes intentions à l’égard des Etats arabes du Golfe et reconnaître leur pleine souveraineté sur leur territoire, [y compris] sur les îles et les côtes. [L’Iran] doit également mettre fin à ses menaces constantes contre nous et cesser de se renforcer à nos dépens’ », conclut le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem, dans le journal saoudien ‘Al-Riyad’ ».

   

Jean Tsadik, sur la Ména, aujourd’hui mardi, enfonce le clou :  « Au Département (ministère) américain de la Défense, on a décidé de tirer le signal d’alarme, sans prendre de gants, quant à ‘l’absence de plan à long terme de l’Administration pour gérer la menace nucléaire iranienne’. Cette fois, ça n’est pas la Ména qui rapporte que le Président Barack Obama ne sait pas ce qu’il fait en matière du projet persan de se doter de l’arme absolue. C’est le Secrétaire à la Défense du Président lui-même, Robert Gates, qui l’affirme. On n’a pas souvenir, sur les berges du Potomac, d’un ministre de la Défense, à ce point inquiet d’un danger pesant sur son pays et ses alliés, et de l’herméticité du président des Etats-Unis, qu’il décide de s’en ouvrir, publiquement, à la presse et au Congrès ».

   

En somme, le Secrétaire américain à la Défense Robert Gates et le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem déclarent publiquement en avril 2010 ce que la Ména, MediArabeInfo, MEMRI, actu.co.il, Debka file et nous-mêmes écrivons depuis fort longtemps. Pendant ce temps, Obama, Sarkozy & Consorts se voilent la face et allèguent que ce sont Israël et ses dirigeants qui « dramatisent » les faits. Nous commencions tout doucement à nous y habituer. Mais les propos de Robert Gates nous redonnent envie de dire non au mensonge, non à la lâcheté et de ne jamais nous y habituer.

   

   

  

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz