FLASH
[29/03/2017] Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 avril 2010

 

 

  

   

Un volcan éructe à Téhéran

   

Michel Garroté

   

Mardi 20 avril 2010 – 6 Iyyar 5770

   

Entre hier lundi et aujourd’hui mardi, des informations hautement inquiétantes sur l’Iran circulent :  un rapport du département d’Etat américain à la Défense ;  un rapprochement entre Washington et le Hezbollah ;  les menaces constantes de l’Iran contre ses voisins sunnites ;  et l’absence de plan de l’Administration Obama pour gérer la menace nucléaire iranienne.

   

Ainsi, Claire Dana-Picard, aujourd’hui mardi 20 avril, sur actu.co.il, signale un rapport établi par le département d’Etat américain à la Défense indiquant que l’Iran envisage d’attaquer directement Israël, en utilisant ses liens avec le Liban et le Hezbollah. Selon le document, dont une copie a été remise aux membres du Congrès américain, les entrepôts d’armes du Hezbollah ont été remplis à nouveau grâce à l’aide de Téhéran et sont bien plus importants que lors de la deuxième guerre du Liban. Autre information inquiétante de ce rapport :  l’Iran pourrait fabriquer, d’ici 2015, un missile capable d’atteindre les Etats-Unis.

   

Citant notamment le quotidien ‘Al Hayat’, Khaled Asmar, écrivait, quant à lui, hier lundi, sur MediArabeInfo (extraits) :  « Les Libanais constatent que leurs horizons s’assombrissent. Ils craignent d’être ‘vendus’ une nouvelle fois à la Syrie, réhabilitée par un Occident aussi lâche que maladroit et aveugle. Le journal américain ‘World Tribune’ n’avait-il affirmé, la semaine dernière, qu’un conseiller du président Obama a suggéré un rapprochement entre Washington et le Hezbollah ?  Le site ‘Debka file’ n’a-t-il pas souligné, ce week-end, que Washington et Téhéran négocient sous la table ?  S’agit-il d’une capitulation occidentale devant l’axe syro-iranien ?  Ou d’une volonté délibérée à renforcer cet ‘axe chiite’ face à ‘l’axe sunnite’, et préparer une nouvelle guerre de cent ans entre les deux branches de l’islam ? ».

   

De son côté, memri.org, hier lundi, citant le journal saoudien ‘Al-Riyad’, informait (extraits) :  « Dans un article intitulé ‘L’étrange proposition du Secrétaire général’ (de la Ligue arabe), le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem fustige la perspective d’une inclusion de l’Iran à un nouveau forum régional :  ‘Certains se précipitent pour promouvoir le projet du Grand Iran, afin que [ce pays] puisse devenir une grande puissance, habilitée à négocier avec les instances internationales au nom de la région et de ses peuples. Le Secrétaire général (de la Ligue arabe, Amr Moussa a fait cette proposition alors) même qu’il connaît bien la position iranienne, son ingérence dans les affaires intérieures de nombreux pays arabes, sa poursuite de la capacité nucléaire et d’autres technologies d’armement, et la formulation de plans qui en fin de compte ne seront pas dirigée contre Israël, les Etats-Unis ou un autre pays, mais contre les pays et les peuples de notre région.

   

Hashem Abdu Hashem ajoute :  ‘Avant que le Secrétaire général de la Ligue arabe (Amr Moussa) se porte volontaire pour intégrer l’Iran à notre région et nous intégrer à la stratégie de l’Iran, ce pays doit prouver ses bonnes intentions à l’égard des Etats arabes du Golfe et reconnaître leur pleine souveraineté sur leur territoire, [y compris] sur les îles et les côtes. [L’Iran] doit également mettre fin à ses menaces constantes contre nous et cesser de se renforcer à nos dépens’ », conclut le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem, dans le journal saoudien ‘Al-Riyad’ ».

   

Jean Tsadik, sur la Ména, aujourd’hui mardi, enfonce le clou :  « Au Département (ministère) américain de la Défense, on a décidé de tirer le signal d’alarme, sans prendre de gants, quant à ‘l’absence de plan à long terme de l’Administration pour gérer la menace nucléaire iranienne’. Cette fois, ça n’est pas la Ména qui rapporte que le Président Barack Obama ne sait pas ce qu’il fait en matière du projet persan de se doter de l’arme absolue. C’est le Secrétaire à la Défense du Président lui-même, Robert Gates, qui l’affirme. On n’a pas souvenir, sur les berges du Potomac, d’un ministre de la Défense, à ce point inquiet d’un danger pesant sur son pays et ses alliés, et de l’herméticité du président des Etats-Unis, qu’il décide de s’en ouvrir, publiquement, à la presse et au Congrès ».

   

En somme, le Secrétaire américain à la Défense Robert Gates et le chroniqueur saoudien Hashem Abdu Hashem déclarent publiquement en avril 2010 ce que la Ména, MediArabeInfo, MEMRI, actu.co.il, Debka file et nous-mêmes écrivons depuis fort longtemps. Pendant ce temps, Obama, Sarkozy & Consorts se voilent la face et allèguent que ce sont Israël et ses dirigeants qui « dramatisent » les faits. Nous commencions tout doucement à nous y habituer. Mais les propos de Robert Gates nous redonnent envie de dire non au mensonge, non à la lâcheté et de ne jamais nous y habituer.

   

   

  

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz