FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 avril 2010

 

 

  

 

  

La France la tête dans le mur ?

 

  

Par Michel Garroté

 

  

Mardi 27 avril 2010 – 13 Iyyar 5770

 

  

Nous avons mis en garde, sur ce blog, dès l’automne 2008, à propos de l’endettement de la France et à propos de son refus de diminuer son budget, ses dépenses et son personnel. Or, voici que l’Observatoire du Parlement (*) signale :  « La crise des finances publiques grecques constitue un triple avertissement pour la France. Tout d’abord sur l’effet « boule de neige » de la dette publique : on l’étudie dans les cours d’économie, il est démontré avec la Grèce : à partir d’un certain niveau, la dette s’auto entretient et devient incontrôlable. Surtout quand les Etats n’ont pas profité des périodes de croissance pour réduire la dette et les déficits. Sur la pente actuelle, la dette française sera incontrôlable au moment de la prochaine élection présidentielle. Ensuite sur la sanction des marchés : euro ou pas, un Etat qui ne maîtrise plus sa dette est sanctionné par les marchés, il lui devient difficile d’emprunter, les taux deviennent usuraires et l’Etat doit alors prendre des mesures douloureuses pour s’en sortir. Enfin sur la solidarité européenne. La prudence affichée par l’Allemagne dès le début de la crise grecque montre les limites de la solidarité européenne et surtout la doctrine consensuelle du monde politique et économique allemand, largement soutenu par la population. Il n’est pas question que la première économie d’Europe (l’Allemagne), vertueuse à force de travail, d’épargne et de sacrifices, se laisse entraîner sur la mauvaise pente par ses partenaires. Les Français sont donc prévenus : continuer comme avant, comme pendant les 35 dernières années est une impasse dont le mur du fond se rapproche à grande vitesse ».

  

(*) http://observatoire-parlement.org/

  

  

  

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz