FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 mai 2010

 

 

  

 

 

   

Les endettés parlent aux endettés

   

Par Michel Garroté

   

Mercredi 5 mai 2010 – 21 Iyyar 5770

   

Jean Rouxel, donne un avis, qui mérite débat, sur Les 4 Vérités (extraits) :  « Cette semaine doit sortir un livre de Jérôme Kerviel, le fameux trader qui a fait perdre 5 milliards d’euros à la Société générale. (…) Kerviel affirme que jamais il n’aurait pu faire ce qu’il a fait sans le soutien passif et implicite de ses supérieurs et des instances de contrôle de la banque. Il donne un exemple impressionnant pour justifier ses dires. Selon lui, au cours des trois ans qu’il a passés comme trader à la Société générale, ses objectifs de gain ont augmenté de 1700 %. Pourtant, ils ne commençaient pas spécialement bas :  son premier objectif annuel était de 3 millions d’euros !

 

Il arrive un moment où les chiffres deviennent purement virtuels, de simples jeux d’écritures. Mieux encore, au cours de sa dernière année d’exercice, Kerviel a, de son propre aveu, effectué 358 milliards d’opérations fictives. Et il demande :  comment tant d’opérations auraient-elles pu passer inaperçues ?  Nous l’avions dit abondamment lorsque l’affaire a éclaté, le problème n’est pas Kerviel. Le problème, c’est cet argent virtuel qui pourtant n’est pas un simple jeu, puisqu’il pèse de tout le poids de ses zéros sur l’économie réelle. Ne serait-ce que parce qu’il conduit les investisseurs à délaisser des valeurs industrielles solides, mais ne rapportant ‘que’ 5 ou 10 % par an.

  

Ce retour de Jérôme Kerviel sur la scène médiatique est exactement concomitant d’une nouvelle étape de la crise des finances publiques grecques. Bien qu’il s’agisse d’un côté de capitaux privés et de l’autre de finances publiques, le mécanisme est le même. Il s’agit d’argent virtuel. Dans l’affaire grecque, les États européens s’engagent (…) à prêter des sommes colossales (…) dont ils n’ont pas le premier sou. Tout est absurde :  le FMI, financé par des États en faillite, s’associe avec ces mêmes États pour augmenter la dette publique d’un État qui meurt précisément de sa dette publique » (Fin des extraits de l’avis donné par Jean Rouxel sur Les 4 Vérités).

   

   

   

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz