FLASH
[27/03/2017] L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 mai 2010

 

mabhouh-hama.jpg

 

La police de Dubai a révélé le nom de cinq nouveaux suspects dans l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh.

 


Il fallait s’y attendre. Il était difficile de croire qu’un groupe de 27 espions, même super entraînés, suffisent pour maîtriser Al Mabhouh le marchand de la mort, qui rappelons le, ne se méfiait de rien puisqu’il est allé seul, tranquillement, s’acheter une paire de chaussures dans un centre commercial lors de son séjour à Dubaï.

 


Selon Al Arabiya, deux des nouveaux suspects voyageaient avec des passeports français, deux autres avec des passeports britanniques, et il y arait une femme avec un passeport australien.

 

007.jpeg

Dans le même temps, l’identité d’un des 27 autres suspects semble se préciser. Il s’agirait d’un français du nom de Eric Rasino, mais ce ne serait, selon Al Arabyia, qu’une de ses nombreuses identités.  Recherché par Interpol, il serait en fait le diplomate voyageant sous un faux passeport israélien sous le nom de Zev William Barkan, en poste à l’ambassade d’Israël de Nouvelle Zélande en 2004, lorsqu’il fut contraint de fuir le pays vers la Corée du Nord (ou vers Israël, ou vers l’Australie, car les pistes semblent se brouiller) après avoir été accusé de trafic de faux passeports. Il en résultat d’ailleurs une crise diplomatique grave entre Israël et la Nouvelle Zélande qui se termina en  2005 quand Israël présenta des excuses officielles. Une des nombreuses autres identités du français serait François Pierrot (dont on retrouve le nom lors d’une conférence sur la robotique, pour le 4e symposium international de Mechatronics de 2007, qui s’est déroulé dans les Emirats), ou encore Ben Alexander Singer. Cet agent aurait été également mêlé à l’attentat manqué contre Khaled Mashaal (un des hauts responsables du Hamas), à Amman en 1997.

 


Ce serait lui, l’homme en vêtements de sport dans le hall de l’hôtel, sur les vidéos publiées par la police de Dubaï.

 

 

Israël a officiellement répondu que ce diplomate est inconnu du ministère des affaires étrangères, et qu’il n’avait aucune connexion avec l’affaire des faux passeports de Nouvelle Zélande et Zev Barkan, qui fut également en poste à Vienne et à Bruxelles.

 

 

Deux autres passeports, un Argentin et un de Lettonie, ont encore été attribués à ce mystérieux Eric Rasino.

 

 

Quelques faits intéressants de ce nouvel épisode.

 

Le chef de la Police de Dubaï, Dafi Khalfan Tamim, a refusé de faire le moindre commentaire au sujet de ces nouvelles révélations d’Al Arabyia.

Le nombre de 27 suspects était déjà passé, brièvement, à 32 au mois de mars dernier. Ces cinq nouveaux suspects semblent donc poser de sérieux problèmes à la police.

Avec ces nouvelles révélations, on aurait pu espérer que soit enfin levé le voile (si je peux me permettre) sur la partie la plus mystérieuse de cette affaire,  à savoir pourquoi la police refuse elle de montrer les vidéos du couloir, de la porte de la chambre d’Al Mabhouh, et de celle qui servait de base au agents pour la préparation de l’assassinat.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz