FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 mai 2010

  

 

  

  

 

  

Israël – La sécurité avant la paix

 

   

Par Michel Garroté

   

Vendredi 7 mai 2010 – 23 Iyyar 5770

   

  

Or donc, aujourd’hui vendredi, dans un communiqué de la présidence israélienne, le président Shimon Peres a souligné l’importance vitale des questions de sécurité dans tout accord de paix avec les Palestiniens. Shimon Peres a eu une entrevue ce matin avec l’émissaire américain George Mitchell. Shimon Peres a été très clair dans sa déclaration adressée à George Mitchell : « Un règlement des questions de sécurité revêt la plus haute importance, le retrait militaire israélien de la bande de Gaza (ndmg :  en 2005) ayant été suivi par des tirs de milliers de roquettes » contre la population civile israélienne.

 

   

George Mitchell s’entretient, également aujourd’hui, avec le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, puis avec la chef de l’opposition, Tzipi Livni, dirigeante du parti centriste Kadima et enfin, à Ramallah, George Mitchell s’entretient avec Mahmoud Abbas. On peut d’ailleurs se demander au nom de quoi Monsieur Mitchell rencontre Madame Livni. Un effet collatéral de J Call ? Ou alors l’administration Obama et ses collaborateurs rencontrent désormais les représentants du pouvoir et ceux l’opposition. Auquel cas les futurs envoyés de Obama en France rencontreront Sarkozy et Madame Aubry, par exemple.

 

   

Le Comité exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine se réunit demain samedi, pour entériner ou ne pas entériner, la reprise du « dialogue indirect de proximité » avec Israël. Ce détail est intéressant. Il signifie que le président de l’autorité palestinienne dépend du Fatah qui lui dépend de l’OLP. Le but de tout ce ballet dipolatico-politico-médiatique, c’est que suite à cette énième navette, George Mitchell puisse annoncer, samedi ou dimanche, la reprise de ce fameux « dialogue indirect de proximité » ; autrement dit avant de quitter la région ; samedi ou dimanche et donc après que l’OLP aura mis son grain de sel ou de poivre. J’aime beaucoup l’indirect de la proximité ; et aussi la proximité de l’indirect. Pas vous ?

  

  

   

   

   

   

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz