FLASH
Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 mai 2010

1157.jpg

Traduit et adapté de l’Anglais par Jean-Patrick Grumberg

10 mai 2010

 

L’envoyé spécial au Moyen Orient, Georges Mitchell, a déclaré que la première partie des « discussions rapprochées » a commencé hier entre le gouvernement israélien et l’autorité palestinienne. Voici quelques réflexions sur ce que Mitchell appelle des discussions « sérieuses et de grande portée », et que je considère comme contre productives, mais importantes.


·         Contre productives parce que non seulement ces discussions passent à coté des trois objectifs de Mitchell –« permettre aux parties d’arriver à des négociations directes », qui déboucheront vers « la solution du conflit israélo palestinien par la création de deux états », et sera suivi par « une paix durable au Moyen Orient », mais elles rendent en plus la résolution du conflit plus difficile à atteindre.


·         Importantes parce que le « processus de paix » va reléguer tous les autres sujets, y compris la construction par l’Iran de la bombe atomique, au second plan, ce qui aura des implications pour toutes les parties concernées.


·         Mitchell a annoncé que les deux parties ont accepté de faire les premiers pas qui « permettent de créer l’atmosphère propice à un échange fructueux » : Abbas a promis qu’il « travaillerait à empêcher toutes incitations hostiles » et Netanyahu a dit que le projet de construction de Ramat Shlomo sera gelé pour deux ans. La symétrie, cependant, n’est pas respectée. L’autorité palestinienne a déjà promis un nombre incalculable de fois de faire cesser les provocations, et n’a jamais rien fait, et je prédis que cette fois encore elle ne fera rien (note de Jean-Patrick Grumberg : l’AP a déjà rompu ses engagements en déclarant la semaine dernière qu’ils allaient installer le gouvernement palestinien à Jérusalem, construire des écoles, des cliniques et des centres culturels afin d’arabiser Jérusalem – à comparer avec la construction des 1600 logements qui ont fait capoter la précédente tentative de discussions indirectes). En revanche, les israéliens ont déjà pris l’engagement de cesser toutes constructions dans leur propre capitale, engagement qu’ils vont tenir.


·         Le gouvernement des Etats Unis a adopté un désagréable ton paternaliste. Ecoutez comment Mitchell s’adresse aux deux parties : « ils essayent tous les deux d’aller de l’avant dans ces difficiles moments, et nous les en félicitons. Nous avons reçu l’engagement des deux parties…. Comme les deux parties le savent fort bien, si, pendant ces discussions indirectes, l’un d’entre eux adopte un comportement qui risque, selon nous, de détériorer le climat de confiance, nous les en tiendrons responsables, et ferons en sorte que les négociations continuent ». Et quelle sera la sanction ? La fessée ?


Ma conclusion : tout est mauvais, et il n’y a rien de bon dans ces déclarations.

 

Daniel Pipes


Le texte original de Daniel Pipes peut être consulté sur son blog à cette adresse :

http://www.danielpipes.org/blog/2010/05/israeli-palestinian-proximity-talks

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz