FLASH
Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 mai 2010

  

  

  

  

Hong Kong

  

  

  

Mais où donc le monde de demain se forge-t-il ?

   

  

Par Michel Garroté

  

  

Lundi 17 mai 2010 – 4 Sivan 5770

   

  

Lundi 17 mai 2010, en exclusivité pour le blog drzz.info, le professeur Guy Millière écrit notamment (extraits) :  « l’Europe est morte. (…) Je veux dire qu’un point de non-retour se trouve atteint, et que le déclin enclenché depuis longtemps est désormais, sans doute, irréversible. Le futur du monde se jouera ailleurs : c’est déjà le cas. Ce le sera plus encore dans les années à venir » (*).

Autrement dit, il ne s’agit pas de la disparition de l’Europe. Il s’agit de son déclin irréversible.

Et de ce déclin européen, il résulte, tout naturellement, que le futur du monde se joue, déjà, ailleurs.

Tout ceci me semble très éclairant. Car il se trouve que lorsque je travaillais pour le numéro un mondial de l’alimentaire, le groupe multinational Nestlé et que je travaillais, simultanément, pour la Table ronde européenne des industriels (**) qui regroupe 45 PDG de multinationales employant 6.6 millions de personnes en Europe, le pronostic était, déjà, celui de Guy Millière.


En effet, si je résume ce qui, dès le début des années 1980, préoccupait les plus grands PDG européens, on obtient, de façon synthétique et non exhaustive, à peu près ceci :

1- En Europe, les Etats-Providence en particulier, et l’Union Européenne en général, devraient diminuer le recours au déficit et à l’endettement ; de plus, les appareils étatiques et supra-étatiques en Europe devraient, d’une part, prendre conscience du nombre d’emplois créés par les principales multinationales européennes ; et d’autre part, réduire les entraves à leur endroit et les règlements en général ; il y va de l’avenir économique et social des Européens et les fédérations européennes de syndicats elles-mêmes en sont conscientes.


2- Toujours en Europe, la population dans son ensemble paraît être sur le déclin, mais la proportion de personnes du troisième âge bénéficiant d’une retraite, au sein de cette même population, est en hausse ; il en résulte un coût toujours plus élevé pour des Etats européens déjà déficitaires et endettés.


3- Tandis que la croissance est faible ou négative en Europe, la croissance est prometteuse dans un certain nombre de pays émergeants et de zones émergeantes à forte population, tels le Brésil, le Mexique et l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (qui regroupe Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam).


4- La Chine et l’Inde, à elles seules, représentent 40% de la population mondiale.


5- A titre indicatif, Nestlé compte 456 usines dans le monde, dont 165 en Europe, 168 aux Amériques et 123 en Asie, Océanie et Afrique. Autrement dit, 64% de ses usines se situent hors d’Europe (***).


6- En cas de conflit mondial, les holdings des sociétés multinationales pourraient opérer une stratégie de replis vers le Canada et l’Australie (durant la seconde Guerre mondiale, en raison de l’expansionnisme géographique et des appropriations industrielles du III Reich, des holdings de sociétés d’origine européenne élirent domicile à Panama et devinrent ainsi des sociétés de droit panaméen, en attendant la fin des hostilités).

Voilà donc, résumé en six points, ce que je retiens de mon passage chez Nestlé et à la Table ronde européenne des industriels.

Je conclurai en disant ceci :  tandis que les Nations européennes oscillent entre étatisme et socialisme, avec une aversion aussi dogmatique que pathologique envers l’économie libre de marché, l’humanité de demain se forge essentiellement en Asie et aux Amériques. Un jour viendra, où les Etats européens, en banqueroute et en déroute, devront choisir, ente le chaos généralisé, ou la dépendance, envers les fonds souverains d’institutions financières étatiques, du côté de la Chine et de quelques monarchies islamiques. Dans les deux cas, de l’Europe européenne, il ne restera pas grand chose.

Vu sous cet angle, l’on ne s’étonnera point, demain, si les jeunes générations européennes choisissaient de migrer loin de l’Europe, le plus loin possible même. Car pour elles, mieux vaudra prospérer avec les pays émergeants, plutôt que sombrer avec le Vieux Continent. Il est vrai que les paresseux (par pure paresse) et les optimistes (par pur optimisme) ne migreront pas. L’Histoire nous a déjà montré comment cela se termine. Mais qui, de nos jours, s’intéresse encore à l’Histoire ?

(*) http://www.drzz.info/article-l-europe-est-morte-par-guy-milliere-une-exclusivite-drzz-info-50565846.html

(**) http://www.ert.be/home.aspx

(***) http://www.nestle.com/Resource.axd?Id=64E3123F-37B4-4639-B88B-1B712E156B8D

  

  

Mexico City

   

   

   

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz