FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 20 mai 2010

Obama-Clown.jpg

 

 

 

Barack Obama est déjà le pire Président des Etats-Unis depuis plus d’un siècle, et j’aurai l’occasion de revenir sur le sujet, faits et démonstrations à l’appui, dans un livre qui sortira à la fin du mois d’août, mais chaque jour, il semble montrer que son intention est de descendre un peu plus bas encore. Voici deux jours, il déclarait à propos de Daniel Pearl, journaliste enlevé et assassiné d’une manière particulièrement atroce, que celui-ci avait « capturé l’imagination du monde » : je veux penser que c’est une formule qui lui est venue aux lèvres spontanément, sans recours aux téléprompteurs, et donc sans que quiconque l’ait écrit pour lui, mais en ce cas, quelle ignoble formule ! Que faut-il avoir dans la tête pour l’utiliser ? Quelles absence de compassion et de sentiments humains ! Quelle absence d’indignation ! Et quelle inaptitude, même à seulement décrire les faits ! Obama ne veut pas froisser les islamistes, je sais. Mais la famille de la victime lui semble vraiment de peu d’importance.

Le lendemain, recevant le président mexicain Calderon, il critique une loi votée par l’Etat d’Arizona, tout à fait constitutionnelle, qui permet aux policiers de cet Etat de vérifier l’identité de gens dont le comportement leur paraît suspect. Ce genre de loi n’existe pas ailleurs aux Etats-Unis, où toute forme de contrôle d’identité se trouve interdit. Mais l’Arizona a pris ses décisions en veillant, par respect des institutions, à ce que la loi ne permette pas des contrôles systématiques, ce qui la rend applicable.

  

L’Arizona a dû réagir parce que le gouvernement fédéral ne fait pas son travail face aux filières d’immigration clandestine et de trafic de drogue, et parce que le gouvernement mexicain ne fait pas le sien de son propre côté de la frontière. Le gouvernement fédéral n’intervient jamais dans le droit des Etats tant qu’une décision contraire à la Constitution n’est prise : Obama a violé ce principe. Un Président n’a, dans l’histoire, jamais critiqué une loi américaine en présence d’un chef d’Etat étranger : c’est ce qu’Obama a fait. Un Président des Etats-Unis n’a jamais cédé docilement à l’injonction d’un chef d’Etat étranger lorsque celui-ci le lui demandait : c’est une fois de plus ce qu’Obama a fait, puisque c’est Calderon qui l’a poussé à intervenir. Si Obama entend devenir ministre de Calderon et prendre la nationalité mexicaine, il devrait le dire immédiatement, ce serait plus clair.

Quelle sera la prochaine étape ? Dire que la Chine peut donner des leçons aux Etats-Unis en matière de droits de l’homme ? C’est déjà fait. Je ne sais quel était le motif : la Chine avait envoyé une remontrance aux Etats-Unis, l’un des adjoint d’Obama, John Brennan a déclaré aussitôt que la Chine avait raison et que les Etats-Unis avaient tort et s’excusaient. La Chine ! En matière de droits de l’homme ! Plus d’un an après qu’Obama ait fait savoir que lui, Obama, ne leur ferait plus de remontrances sur le Tibet, la liberté de parole ou les exécutions sommaires. On ne sait si, en pénitence d’être Président d’un pays qui viole les droits de l’homme, Obama a promis de cirer les chaussures d’Hu Jin Tao, dictateur d’un pays qui lui, sans doute, ne viole pas les droits de l’homme, lors de la prochaine visite de celui-ci à la Maison Blanche. Ce n’est pas impossible. Obama a bien épousseté le sol en se courbant, en signe d’allégeance, devant le roi saoudien.

Hier soir, on apprenait qu’Obama, après avoir cherché des taliban modéré en Afghanistan avec le succès qu’on sait, cherchait un Hezbollah modéré, et avait qualifié le Hezbollah de « mouvement intéressant ». On apprenait qu’il l’avait fait en présence d’une délégation libanaise en visite à Washington, qui aura reçu le message. 

Si un psychologue pouvait me décrire le portrait psychopathologique d’un homme qui pense qu’un égorgement de juif par un islamiste « capture l’imagination », prétend être Président d’un pays mais critique les lois en vigueur dans son propre pays en présence et à la demande d’un chef d’Etat étranger, accepte de recevoir des leçons de droits de l’homme de communistes chinois, et trouve « intéressant » un mouvement antisémite et néo-nazi, qu’il me l’envoie, cela m’intéresse. Obama est un clown sinistre, ai-je déjà dit. C’est un crétin dangereux, ai-je ajouté. Mais c’est aussi  quelque chose d’autre que je ne peux nommer…

Guy Millière

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz