FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 mai 2010

  

 

  

  

  

  

Le cinglé de Pyongyang cherche la bagarre

  

  

Par Michel Garroté

  

  

Jeudi 20 mai 2010 – 7 Sivan 5770

  

  

Une commission d’enquête internationale conclut aujourd’hui jeudi qu’une torpille tirée par un sous-marin nord-coréen a été la cause du naufrage le mois dernier d’une corvette sud-coréenne. Les conclusions de la commission ont aussitôt été contestées par la Corée du Nord qui a menacé d’une « guerre généralisée ». Des soupçons pesaient sur la Corée du Nord depuis le naufrage le 26 mars du Cheonan, une corvette de 1.200 tonnes, après une explosion près de la frontière maritime avec la Corée du Nord. Quarante-six marins sud-coréens avaient péri dans l’attaque nord-coréenne.

  

  

La commission d’enquête internationale est très claire dans ses conclusions :  « Les preuves amènent de manière accablante à la conclusion que la torpille a été tirée par un sous-marin nord-coréen. Plusieurs petits sous-marins soutenus par un navire d’assistance ont quitté une base navale nord-coréenne située en mer Jaune deux à trois jours avant l’attaque et ont regagné la base deux ou trois jours après. Il n’y aucune autre explication possible », révèle le rapport qui précise que l’explosion qui a brisé le navire de guerre en deux a été provoquée par une torpille de 250 kg.

  

  

« Le geste de la Corée du Nord est impardonnable et nous le condamnons de la façon la plus ferme », a déclaré le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama. Obama a exprimé sa « profonde compassion » à son homologue sud-coréen Lee Myung-Bak et au peuple sud-coréen. Le ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré que « cette attaque démontre une insensibilité totale pour la vie humaine et un mépris flagrant des devoirs internationaux ».

   

  

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a jugé « profondément inquiétantes » les conclusions de l’enquête. « Je pense qu’il est très difficile de mener des discussions à six dans les mêmes circonstances qu’auparavant », a déclaré le porte-parole du Premier ministre japonais, à propos des pourparlers menés sur le nucléaire offensif nord-coréen entre les deux Corée, la Chine, le Japon, les USA et la Russie.

   

  

Le jeudi 6 mai dernier s’était déroulée une rencontre entre le numéro un nord-coréen, Kim Jong Il et son homologue chinois, Hu Jintao, à Pékin. Une rencontre au sommet dont les médias ont peu parlé.

  

  

La Corée du Nord avait ensuite joyeusement annoncé avoir mené, le lundi 25 mai, avec succès, un essai nucléaire souterrain suivi par des tirs de missiles. Obama avait aussitôt dénoncé les « activités menaçantes » de la Corée du Nord, appelant à « une action de la communauté internationale ».

  

  

L’attaque nord-coréenne du 26 mars dernier constitue la pire attaque contre la Corée du Sud depuis l’attentat contre un Boeing de la Korean Airlines en 1987, attentat perpétré par la Corée du Nord.

  

  

Pour mémoire, rappelons que durant la Guerre froide, la Guerre de Corée, à elle seule, fit de très nombreuses victimes : 38’500 soldats de l’ONU, Américains inclus ; 70’000 soldats sud-coréens ; deux millions de soldats nord-coréens et chinois ; et trois millions de civils.

  

  

   

   

   

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz