FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 mai 2010

  

  

  

  

  

  

Le Kremlin renvoie Ahmadinejad à la niche

   

Par Michel Garroté

   

Jeudi 27 mai 2010 – 14 Sivan 5770

   

La Russie dénonce publiquement « la démagogie politique » d’Ahmadinejad. Le fait mérite d’être souligné, car jusqu’à présent, les mollahs iraniens ont pu compter sur l’appui de la Russie, dans leur partie d’échec, avec les démocraties occidentales, à propos de leur programme nucléaire offensif. Désormais, la Russie se montre ouvertement irritée par l’attitude jugée « imprévisible » des mollahs iraniens et de leur ineffable petit président. Sergueï Prikhodko, conseiller diplomatique du Kremlin, à propos des récentes déclarations d’Ahmadinejad, déclarations menaçantes envers la position du président russe au sujet du programme nucléaire iranien, réagit ainsi : « Personne n’a réussi à conserver son autorité en utilisant la démagogie politique ».

Le conseiller diplomatique du Kremlin Sergueï Prikhodko dénonce « toute attitude imprévisible, tout extrémisme politique, le manque de transparence et l’incohérence dans la prise de décisions qui concernent et inquiètent toute la communauté internationale. (…) Notre position est pro-russe (…) elle ne peut être ni pro-iranienne, ni pro-américaine », précise Sergueï Prikhodko. Ahmadinejad avait vilipendé la position du président russe Dmitri Medvedev, l’accusant de se ranger « aux côtés de ceux qui sont nos ennemis depuis 30 ans ». Ahmadinejad s’était même montré arrogant et menaçant envers la Russie en lançant : « Nous espérons que les responsables russes seront attentifs, qu’ils se rachèteront et ne pousseront pas les Iraniens à les considérer de la même façon que leurs ennemis historiques ».

En résumé, Ahmadinejad menace la Russie de la traiter en ennemie et lui demande de se racheter. Et la Russie répond à Ahmadinejad qu’il est démagogique, imprévisible, extrémiste, pas transparent, incohérent et inquiétant pour toute la communauté internationale. Autrement dit, il aura fallu que le roquet de Téhéran morde les mollets de l’ours russe pour que celui-ci traite le roquet comme l’on doit normalement traiter un roquet, c’est à dire à coup de pieds. Certes, à ce stade, tout ceci est purement verbal. Il n’empêche que ça fait toujours plaisir d’entendre un homme d’Etat dire qu’Ahmadinejad est démagogique, imprévisible, extrémiste, pas transparent, incohérent et inquiétant. Les locataires de la Maison Blanche et de l’Elysée pourraient même en prendre de la graine. Pour une fois que la politique russe (politique russe, qui est pro-russe, précise Sergueï Prikhodko) n’est pas anti-occidentale.

  

   

   

   

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz