FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 mai 2010

  

  

Qui téléguide le terrorisme naxalite ?

   

Par Michel Garroté

   

Vendredi 28 mai 2010 – 15 Sivan 5770

   

Au moins 71 personnes sont mortes et 200 blessées, dans un attentat terroriste contre un train de passagers à grande vitesse reliant Calcutta à Mumbai (Bombay), ce vendredi 28 mai 2010, à 01:30 du matin, heure locale, près de Kolkata, dans l’Est de l’Inde. Un groupe terroriste de la mouvance maoïste, également appelée naxalite (la première attaque maoïste en Inde a eu lieu dans le village indien de Naxalbari), a revendiqué l’attentat. Treize wagons ont déraillé vers une autre voie et trois d’entre eux ont été percutés par un train de marchandises. La collision entre les deux trains a été minutieusement préparée car les rails ont été sabotés quinze minutes avant que le train ne passe.

Des plaques métalliques utilisées pour assembler des sections de la voie ferrée ont été enlevées, provoquant le déraillement du train de passagers. De la propagande naxalite a été retrouvée sur le lieu de l’attentat. L’Etat indien a jusqu’ici refusé de faire appel à l’armée contre les naxalites, recourant à la police. Les terroristes naxalites, opérationnels depuis plus de 40 ans, sont présents dans le Nord et l’Est de l’Inde. Ils sont actuellement 14’000 combattants permanents à plein temps. Ils constituent, hormis les mouvements terroristes islamiques auxquels ils sont d’ailleurs liés, la principale menace pour la sécurité intérieure de l’Inde.

Rappelons que plus de 600 personnes sont mortes l’an dernier dans des attentats naxalites. Asit Mahato, porte-parole du PCPA, un groupe soutenu par le réseau terroriste naxalite indien, dément toute implication dans l’attentat de cette nuit. Ce qui n’annule pas pour autant la piste naxalite étant donné le nombre de groupes terroristes affiliés à cette mouvance. Depuis l’attentat de Mumbai (Bombay), qui a fait près de 200 morts fin novembre 2008, des experts, tels Carin Zissis et Sanjay K. Jha par exemple, sont persuadés que des liens existent entre, d’une part, la nébuleuse naxalite indienne ; et d’autre part, Shuja Pasha, le patron de l’ISI, le Service de renseignement pakistanais.

Du reste, Azam Ghouri, un terroriste islamique du Lashkar-e-Toiba avait rencontré les naxalites indiens du People’s War Group, en septembre 1999 déjà, dans le district indien de Nizamabad. Le fait que les naxalites se disent « maoïstes » oriente certes les regards vers la Chine. Mais la réalité sur le terrain montre du doigt le Pakistan. Les 14’000 terroristes naxalites indiens constituent une armée qui coûte cher. La Chine post-maoïste n’est plus du genre à financer de telles armées de milice qui peuvent même se retourner contre elle. En revanche, l’ISI, le Service de renseignement pakistanais, est depuis longtemps un expert en manipulations de toutes sortes.

A noter que les naxalites ne sont pas plus maoïstes que les narco-terroristes des Farc colombiennes ne sont marxistes révolutionnaires. Du reste, à l’instar des barons cocaïnomanes des Farc, les chefs claniques naxalites se nourrissent (outre de l’aide pakistanaise) aussi de la drogue, au Népal dans le cas précis et sous forme de cultures de cannabis et de pavot.

  

   

   

   

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz