FLASH
[28/06/2017] Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 juin 2010



Regards catholiques sur l’Islam

Par Michel Garroté

Mercredi 9 juin 2010 – 27 Sivan 5770

Aux dernières nouvelles, l’instrumentum laboris, qui fixe les bases du synode de l’Eglise catholique sur le Moyen Orient, fait 50 pages, et non pas 40 pages, comme cela avait été dit ça et là. Cet instrumentum laboris, dont la première mouture semblait un peu décevante (et même désastreuse sur certains points), contient désormais quelques passages assez éclairants (sachant que ce sont les évêques d’Orient qui ont inspiré cet instrumentum laboris). Voici ces aspects éclairants : « on voit augmenter un peu partout les attaques contre les chrétiens (…) un phénomène saillant qui affecte la région (…) » (ndmg : la région du Moyen Orient).

« (…) Des courants extrémistes qui entendent imposer un mode de vie islamique à tous ceux qui y vivent, musulmans et non musulmans. (…) Ces courants extrémistes sont donc une menace pour tous, chrétiens, juifs et musulmans, et nous devons les affronter ensemble » (ndmg : en théorie c’est super ; mais en pratique les musulmans n’osent pas affronter les courants extrémistes) (…).

« (…) Nous (ndmg : les chrétiens ; cela dit le mot « nous » devrait englober les Juifs et les Chrétiens) appartenons au Moyen Orient et nous nous identifions ». (…) Les chrétiens ont été « les pionniers de la renaissance de la nation arabe », ils apportent beaucoup sur le plan éducatif, culturel social et ils sont aujourd’hui menacés de vivre en « ghetto » (ndmg : les chrétiens pionniers de la renaissance de la nation arabe ; les chrétiens en question étaient et restent athées ou agnostiques ; quant à la nation arabe, cela fait maintenant 60 ans qu’elle ne parvient toujours pas à se constituer ; car chaque chef d’Etat mahométan veut bien d’une nation arabe mais à condition d’en être le chef).

Il faut « distinguer la réalité religieuse et la réalité politique » (…) « les musulmans ne distinguent pas religion et politique, ce qui met les chrétiens en situation délicate de non-citoyens, alors qu’ils sont les citoyens de ces pays bien avant l’arrivée de l’islam » (ndmg : les Juifs aussi d’ailleurs). Il faudrait « alléger le caractère théocratique des gouvernements en suivant le modèle d’une ‘laïcité positive’ » et avancer au plan législatif sur « la liberté religieuse et la liberté de conscience qui sont généralement inconnues dans le milieu musulman ». Voilà.

Je peux m’imaginer que les propositions faites par les évêques d’Orient pour la rédaction de cet instrumentum laboris ont été revues et corrigées par Benoît XVI. Car en effet, certaines de ces propositions, très obséquieuses envers nos cousins mahométans, ont visiblement été complétées – nous l’avons vu ci-dessus – par d’autres propositions, qui elles, nous rappellent l’excellent discours de Benoît XVI à l’Université de Ratisbonne. Discours de Ratisbonne sur la violence chez les mahométans qui avait provoqué…une vague de violences chez les mahométans. Comme quoi…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz