FLASH
[22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  |  Pas-de-Calais : un corps décapité retrouvé sur une plage du Touquet  |  Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  |  Le maire UDI de Lagny-Sur-Marne veut la réouverture de la mosquée salafiste fermée pour ses liens avec ISIS  |  Allemagne #Menden : la police indique qu’il s’agissait d’une fausse alarme  |  Allemagne #Menden : le porte-parole de la police vient d’indiquer à la N-TV qu’il n’y a pas d’homme armé dans les rues  |  Allemagne #Menden : homme armé dans une école, la police et les forces spéciales sur place  |  Turquie : l’armée (traditionnellement contre-pouvoir laïc aux fondamentalistes) lève l’interdiction du voile aux soldates  |  Yacine Chaouat, assistant du sénateur PS Roger Madec, condamné pour violences, fait l’apologie du terrorisme et du jihad  |  Après l’antisémite Mehdi Meklat défendu par les journalistes, des tweets abjects de Badrou du BondyBlog (noté excellent par le Decodex du Monde)  |  Irak : une bombe d’ISIS tue 3 civils et fait 6 blessés dans les montagnes Hamreen  |  L’armée kurde du front Bir Haba et Makman a encerclé des combattants d’ISIS dans plusieurs villages près de Raqqa  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 juin 2010



A quoi jouent les services secrets turcs ?

Par Michel Garroté

Jeudi 10 juin 2010 – 28 Sivan 5770

Concernant l’assassinat, jeudi 3 juin 2010, du chef de l’Eglise catholique en Turquie, Mgr Padovese, la version officielle s’oriente, doucement, vers des raisons religieuses, et non pas, comme cela a été allégué, du fait d’un « déséquilibré mental », en l’occurrence un mahométan, Altun, chauffeur de Mgr Padovese. La police turque commence à admettre que Mgr Padovese a été assassiné par deux ou plusieurs personnes. Des témoins ont déclaré, primo, que lorsque Altun a assassiné Mgr Padovese, Altun portait un gilet pare-balles, et secundo, que Altun a été arrêté, non pas par la police, mais par la police militaire. Les membres de la famille d’Altun, qui travaillaient pour Mgr Padovese, ont quitté les lieux, deux jours avant l’assassinat. Mgr Padovese a reçu vingt coups de couteau, dont huit près du cœur et a été décapité.

Immédiatement après l’assassinat, Altun est monté sur le toit de la maison de Mgr Padovese et a crié : « J’ai tué le grand Satan ! Allah est grand ! ». C’est donc bien un assassinat rituel. Un assassinat rituel qui porte peut-être la marque de fondamentalistes islamiques manipulés par un réseau infiltré dans les services secrets turcs. Les autorités turques n’admettent pas, pour le moment, cette éventualité. Parmi les chrétiens en Turquie, on considère que l’assassinat signifie un changement dans la stratégie antichrétienne des islamistes turcs. Une religieuse locale déclare : « Avant ils tuaient des prêtres, maintenant ils osent s’attaquer aux évêques ».

La réalité des faits, c’est que l’assassinat de Mgr Padovese est survenu, comme par hasard, juste après l’opération turque de « la flottille de la paix » (flottille partie de la zone Nord de Chypre occupée par les Turcs) et un jour avant le voyage de Benoît XVI à Chypre. Sans oublier la réunion entre le président grec chypriote et le responsable turc de la zone chypriote occupée, réunion qui venait d’être annulée. Un assassinat qui finira peut-être par livrer bien des secrets sur la politique de l’actuel régime islamique turc.

Le Vatican, pour le moment, maintient la pédale douce et privilégie l’option dite diplomatique. Mais chez les chrétiens laïcs d’Orient, les langues commencent à se délier. Ces dernières semaines, peut-être que le Premier ministre turc islamique Erdogan, est allé trop loin, pour certains islamistes, et pas assez loin, pour d’autres islamistes. Le fait est que la thèse de « Altun le déséquilibré » inventée par Erdogan a lamentablement foiré. C’était sans doute le mensonge de trop.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz