FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 juin 2010

 

alwatan.jpg

 

Dans on édition du 3 juin 2010, le journaliste koweitien Abdallah Al-Hadlaq approuve la décision d’Israël d’arraisonner la flottille de Gaza, et affirme que la réaction d’Israël était proportionnée à la violence de l’agression.

  

Traduction et adaptation de l’article cité par Memri1


 » La marine israélienne a donné des avertissements répétés aux navires de la flottille, qui ont tenté de briser le blocus contre le mouvement terroriste du Hamas à Gaza, et les ont invités à entrer dans le port d’Ashdod et de décharger leur cargaison d’«aide» humanitaire, pour qu’elle soit examinée par la sécurité avant d’être livrée par voie terrestre dans la bande de Gaza.

 

Lorsque la flottille a refusé de tenir compte de ces avertissements et demandes, la marine israélienne n’avait pas d’autre choix que d’arraisonner les navires. Ce faisant, les troupes israéliennes ont rencontré une violente opposition qui avait été planifiée à l’avance : les participants à la flottille les ont  agressés avec des armes à feu, des tuyaux métalliques, des couteaux et des bâtons, et le fusil de l’un des soldats. Les armes ont été manifestement préparées à l’avance… et les soldats n’avaient d’autre choix que de réagir, y compris avec des balles réelles.

 

Il convient de rappeler que, selon les accords d’Oslo de 1993, Israël conserve le contrôle d’une bande de 40 km d’eau au large de la côte de Gaza.

 

« Les organisateurs de la Flottille sont des partisans de mouvements et d’organisations telles que le Global Jihad, le Hamas, le Hezbollah et Al-Qaïda »

 

 

La flottille, qui a été soutenue par le mouvement terroriste du Hamas, et a essayé de violer le blocus contre ce mouvement à Gaza, était une provocation préméditée contre Israël. Le résultat mortel de cette prise de contrôle est directement proportionné à la violence employée par les militants de la flottille.

 

Les organisateurs de la flottille sont des partisans de mouvements et d’organisations telles que Global djihad, le Hamas, le Hezbollah et Al-Qaïda, et ils ont un casier judiciaire bien rempli de trafic d’armes et autres opérations terroristes.

 

Le blocus naval contre le Hamas à Gaza est légal par rapport aux actions de ce mouvement dans la bande de Gaza. Si Israël avait permis à la flottille d’atteindre Gaza, elle aurait ouvert une voie de contrebande d’armes pour les terroristes de Gaza. Aucun pays souverain ne permettrait à ses citoyens et à sa souveraineté d’être ainsi placés en danger.

 

En outre, la tentative de forcer un chemin d’accès à Gaza par voie maritime n’est pas au bénéfice de la population de Gaza, puisque les livraisons humanitaires par la route sont suffisantes pour subvenir à leurs besoins. De nombreuses organisations d’aide internationale livrent dans la bande de Gaza toute la nourriture nécessaire, des vêtements et des médicaments. Plus de 15.000 tonnes de fournitures et d’aide humanitaire entrent à Gaza chaque semaine. Les matériaux de construction y entrent sous la supervision des organisations internationales, afin d’empêcher le mouvement terroriste Hamas de les réquisitionner et de les utiliser pour construire des fortifications militaires. Les postes frontaliers terrestres sont le moyen le plus efficace pour livrer des fournitures à Gaza, et les organisateurs de la flottille le savent parfaitement. Ils savent aussi que, depuis Décembre 2008, leurs navires ne sont pas autorisés à approcher la côte de Gaza.

 

Les protestations et manifestations qui ont éclaté dans diverses capitales n’ont aucun sens et aucune valeur, tout comme les sommets d’urgence organisés par la Ligue arabe, l’UE et l’ONU. Les vagues de protestations ne changeront pas le cours des choses, et l’enquête sur les événements dévoilera tous les détails de ce qui s’est réellement passé … et tout le monde saura la vérité sur le mouvement du Hamas … « 

Ce journaliste est bien crédule, et tout le monde connaît la vérité sur le Hamas. A sa décharge, ce journaliste ne sait probablement pas qu’en France, son article aurait été vertement censuré. Il ignore sans doute que les médias ont préféré développer la version, fabriquée par le Hamas et ses supporters, d’une flottille humanitaire, avant d’être humiliés par la révélation, par la blogosphère, de la réalité des faits.

 

Laquelle Blogosphère, dans son ensemble, se pose aujourd’hui la question sans en trouver réponse claire : quels buts l’acharnement des politiques, les manipulations des médias, cherchent ils à atteindre ?

 

Jean-Patrick Grumberg 


1 http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/4342.htm#_edn1

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz