FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 juin 2010

abbas-obama.jpg

 

La semaine dernière, drzz.info vous livrait un scoop : l’Autorité Palestinienne s’oppose à la levée du blocus de Gaza par Israël et l’Egypte (lire mon article :  Scoop : les palestiniens refusent la levée du blocus de Gaza – Jean-Patrick Grumberg).


 

Plusieurs de nos lecteurs, par email et dans leurs commentaires, contestèrent l’information sous prétexte qu’elle venait d’un journal de droite, le Jérusalem Post, alors même que son auteur est un journaliste palestinien prestigieux. La presse européenne avait refusé, de concert, de s’en faire l’écho pour une raison évidente : comment diaboliser Israël pour le blocus de Gaza si les palestiniens de Cisjordanie eux mêmes s’opposent à sa levée ? 

 

Un de nos lecteurs est même allé jusqu’à affirmer que si l’information était venue d’un journal plus crédible, comme le journal gauchiste Haaretz, alors il l’accepterait, mais qu’en l’état, elle était irrecevable.

 

Ce soir, Haaretz1, journal israélien très ancré à gauche, opposé au blocus de Gaza, et à la présence de l’armée israélienne en Judée et Samarie, Haaretz donc, publie un article intitulé « Abbas à Obama : je suis contre la levée du blocus (naval) contre Gaza » : la levée du blocus naval renforcerait le Hamas, ce qui n’est pas souhaitable en ce moment.

 

 

L’Egypte s’est rangée du même avis que Mahmoud Abbas. D’ailleurs les dernières informations qui nous parviennent confirment que l’ouverture du point de passage de Rafah entre l’Egypte et Gaza est purement symbolique, et l’Egypte a catégoriquement refusé l’entrée à Gaza d’un convoi humanitaire en provenance d’Algérie. La seule aide humanitaire qui entre à Gaza, à ce jour, se fait donc encore par Israël.


En voici le détail :

Le 10 juin 2010, 112 camions d’aide humanitaire, de l’essence diesel et du gaz pour la cuisson ont été livrés par Israël à Gaza. Ce même jour, Hamas refuse toujours la livraison de l’aide humanitaire déchargée des flottilles « de la paix », qui n’a rempli d’ailleurs que 60 camions. Les services chargés du transport et du passage de l’aide humanitaire ont averti que beaucoup de produits sont en train de dormir sous le soleil et de s’abîmer.

 

Le 9 juin 2010,  98 camions d’aide humanitaire, de l’essence diesel et du gaz pour la cuisson ont été livrés par Israël à Gaza. Hamas a refusé tous les camions chargés de l’aide de la flottille (je n’arrive pas à croire que PAS UN SEUL de vos journaux ait eu l’honnêteté de diffuser cette information)

 

Le 9 juin 2010 toujours, 215 camions transportant 6,640 tonnes d’aide humanitaire, ainsi que 248.000 litres d’essence ont été livrés par Israël à Gaza.


Le 8 juin, 116 camions transportant 2,378 tonnes, d’aide humanitaire, ainsi que 240.000 litres d’essence ont été livrés par Israël à Gaza. En outre, 74 patients, et les personnes qui les accompagnent, sont entrés en Israël depuis Gaza pour subir des traitements médicaux, et 50 membres d’organisations humanitaires sont entrés à Gaza.


  Le 8 juin toujours, une autre livraison de 98 camions d’aide humanitaire, de l’essence diesel et du gaz pour la cuisson ont été livrés par Israël à Gaza. Hamas a refusé de prendre livraison de 40 camions transportant l’aide humanitaire déchargée de la flottille.

 

Lors de sa visite à Washington, Mahmoud a donc déclaré à Hussein que le blocus naval imposé par Israël ne devrait pas être supprimé pour l’instant, et que le blocus terrestre ne devait pas être levé mais allégé d’une telle façon qu’il ne risque pas de renforcer l’organisation terroriste Hamas. Abbas a clairement peur que la levée du blocus par Israël apporte la terreur dans les territoires, et détruise la nouvellement solide économie de Judée et Samarie, dont les effets bénéfiques commençaient à clairement profiter au peuple palestinien.

 

 

Plusieurs diplomates de l’Union Européenne, dont l’identité n’a pas été révélée en raison de la sensibilité du sujet, ont indiqué à Obama que L’Egypte s’est clairement positionnée elle aussi contre la levée du blocus naval de Gaza par Israël, à cause de la grande difficulté que l’inspection des bateaux entrant et sortant de Gaza représenterait.

 

 

Abbas a longuement insisté auprès du président américain sur le fait que l’allègement, et non la levée, du blocus de Gaza par Israël devrait être faite avec beaucoup de précautions, et par étapes, pour éviter que le Hamas ne prenne cet assouplissement comme une victoire.

 

 

Abbas a ajouté que la population de Gaza doit être soutenue, et qu’il fallait mettre la pression sur Israël pour qu’il livre encore plus de biens, encore plus d’aide humanitaire, et encore plus de matériaux pour la reconstruction. Abbas, cependant, a encore une fois insisté sur le fait que ceci devait se faire par les voies routières, mais surtout pas par les voies maritimes (JPGl’Autorité Palestinienne et l’Egypte ont énormément à perdre de la levée du blocus de Gaza. Abbas tremble à l’idée que l’Iran arme le Hamas par la mer, comme il a armé le Hezbollah, et que cet armement se retourne d’abord contre le Fatah, et que le Hamas prenne le pouvoir en Cisjordanie par un coup sanglant, comme ce fut le cas à Gaza en 2007. L’Egypte craint, elle, que le Hamas s’allie aux Frères Musulmans d’Egypte pour déstabiliser le pouvoir, aidé en cela par des cellules du Hezbollah)

 

 

De son coté, rapporte Haaretz, Benjamin Netanyahu a rencontré trois fois Tony Blair (le représentant du Quartet) durant les huit derniers jours à Londres. Il était question de la levée du blocus de Gaza. Celui-ci a demandé au premier ministre israélien que le blocus ne soit pas levé mais modifié, et ce de façon discrète et prudente. « Nous sommes tombés d’accord, a déclaré Tony Blair, sur le fait qu’aucune déclaration importante ne doit être faite par aucune des parties afin que le Hamas n’ait pas l’impression de marquer des points »

 

 

Jean-Patrick Grumberg

 

  

1 www.haaretz.com

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz