FLASH
Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 juin 2010



Une guerre contre l’Iran en juillet ?

Mardi 22 juin 2010 – 10 Tammuz 5770

Par Michel Garroté

Membre Fondateur de l’Alliance Judéo-chrétienne pour Israël

http://alljci.blogspot.com/

Ces derniers mois, nous avons laissé en paix, si j’ose dire, nos lectrices et nos lecteurs, à propos d’une éventuelle frappe préventive israélienne contre le nucléaire offensif iranien. Mais ces dernières semaines, l’option militaire israélienne contre les mollahs intégristes iraniens a refait surface avec plus d’acuité que d’ordinaire. Pour ce qui me concerne, la nouvelle stratégie des Turcs, qui se sont rapprochés des Iraniens tout en orchestrant la mauvaise farce de la flottille jihadique pour Gaza, cette nouvelle stratégie m’a donné le sentiment hautement désagréable que l’Iran était devenu suffisamment fort et menaçant pour que le Premier ministre turc Erdogan, devenu iranophile, ose adopter un style nettement offensif et franchement arrogant.

Et connaissant la lucidité de l’actuel Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, j’ai eu – et j’ai de plus en plus – la sensation que pour en finir avec le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, les turpitudes turcopersanes et les flottilles jihadiques, Israël doit désormais frapper le serpent à la tête. Aussi longtemps que les Israéliens refuseront de traiter définitivement la cible iranienne, et bien, le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, les turpitudes turcopersanes, les flottilles jihadiques, sans oublier les idiots utiles de nos ineffables médias atrophiés continueront de narguer et de harceler Israël sous toutes les formes possibles et imaginables. Du reste, ces jours-ci, il semblerait que l’idée d’un vrai nettoyage à la source fait son petit bonhomme de chemin.

Ainsi, Thérèse Zrihen-Dvir écrit tout haut ce que beaucoup pensent et disent tout bas (cf. source détaillée en bas de page) : « Si apparemment la Maison Blanche et Obama s’évertuent encore à enrayer une possibilité de conflagration au Moyen-Orient, les évidences et les préparations sur le terrain battent toutefois leur plein. Il ne fait aucun doute que l’Iran ne cherche pas uniquement la destruction d’Israël, mais qu’elle ambitionne de renverser les régimes pro-américains des pays arabes sunnites, les convergeant à embrasser une domination chiite dans toute la région. Malgré les démentis publics des pays arabes, ces derniers souhaitent ardemment un scénario qu’Obama tente d’éviter, et qui n’est autre qu’une intervention israélienne contre le nucléaire iranien. Toutefois, face à l’obstination insolente et continuelle de l’Iran qui perpétue sa course aux armes atomiques, les USA se voient, à leur insu, forcés de superviser et peut-être de se joindre à l’attaque qu’Israël prévoit pour cet été. Cela se traduit par le convoi de navires de guerre américains franchissant (ndmg : c’est officiel depuis le 21 juin) le Canal de Suez en direction de la Mer Rouge » (ndmg : pour rejoindre le golfe arabo-persique).

« Les récentes demandes du chef du Hezbollah d’un Iran qui s’étendrait de la Palestine à l’Afghanistan et la défaite souhaitée du wahhabisme saoudien ont pris de court tous les médias, tandis qu’au Moyen-Orient cet objectif est plus qu’hypothétique. Ce qui explique largement les guerres de proximité contre le Yémen et l’Arabie Saoudite l’année dernière durant lesquelles les rebelles chiites avaient été immensément épaulés par les Iraniens. Ce même régime iranien tente aussi de dominer l’Iraq, le Liban et les territoires palestiniens. Ce qui revient à dire que les Saoudiens se sentent tout autant en danger que les Israéliens. La Jordanie, l’Égypte et l’Arabie Saoudite sont secrètement en faveur d’une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes (ndmg : c’est un secret de polichinelle). Les Saoudiens sont les plus actifs dans la coordination avec Israël, par crainte des risques que leur pétrole pourrait encourir face à une guerre généralisée. Ces derniers collaborent avec le renseignement israélien et ont donné leur feu vert au chef du Mossad pour l’utilisation de leur espace aérien lors d’une attaque contre l’Iran. Information vivement démentie par les Saoudiens, évidemment ».

« La panique saoudienne face à un Iran atomique est palpable à travers les avertissements lancés par les médias et les personnalités publiques durant leurs rencontres avec leurs homologues américains et dans les pays arabes. ‘Si l’Iran obtient son arme atomique, la situation au Moyen-Orient deviendra irréversible et représentera un danger permanent pour les pays arabes’, a déclaré le prince Turki Al-Faisal durant sa visite le mois dernier au Liban. Il est à noter l’existence d’autres pays arabes outre que l’Égypte et l’Arabie Saoudite soutenant officieusement une attaque israélienne. ‘C’est une coalition de tout un éventail de pays musulmans qui nous ont contactés secrètement, exprimant leur soutien à toute mesure prise pour arrêter les activités nucléaires de l’Iran ».

« Certains n’ont même pas de relations diplomatiques avec Israël’, a affirmé un membre du parlement israélien (ndmg : il n’est pas le seul). Cela ne signifie évidemment pas qu’une attaque israélienne ne comporterait pas de risques sérieux pour les Arabes sunnites. L’Iran n’a cessé d’invectiver les pays arabes abritant des bases militaires américaines sur leurs territoires, alléguant qu’ils subiraient des ripostes si l’Iran est attaqué. Mais les pays arabes n’ignorent pas non plus qu’ils n’ont pas d’autre choix que de soutenir Israël, estimant qu’ils seraient de toute façon attaqués (ndmg : par l’Iran) avec ou sans leur soutien à une attaque israélienne ».

Source :

Thérèse Zrihen-Dvir

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Adaptation :

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz