FLASH
Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 juin 2010



France, 1ère Nation musulmane d’Europe

Par Michel Garroté

Lundi 28 juin 2010 – 16 Tammuz 5770

Un membre du Haut Conseil à l’Intégration, porte de très graves accusations contre des maires de banlieues sensibles. Ce membre du Haut Conseil à l’Intégration cite les maires en question : « Je ne veux pas de descentes de policiers contre les trafics dans ma commune. Après, ça déclenche des représailles et c’est le bazar. Tant que vous les laissez faire leurs trafics, tout va bien et c’est calme ». Autre citation : « S’ils font des descentes, je risque de ne pas être réélu ». Autre citation : « Comme il y avait des problèmes de communication entre les parents et les enfants, alors j’ai fait dispenser des cours d’arabe aux parents et aux enfants ».

Autre citation : « J’ai un grave problème : dans ma circonscription, j’ai un quartier où une grande proportion des familles sont polygames. Le gouvernement ne fait pas assez. Il faudrait qu’il intervienne davantage » A la question « Vous voulez dire que la polygamie est interdite par la loi et qu’il faudrait faire en sorte que la loi soit respectée ? », le maire cité répond : « Non, ce dont j’ai besoin c’est que le gouvernement débloque davantage d’argent pour construire des logements sociaux. Il nous faut décloisonner les familles et permettre aux différentes épouses d’avoir un logement ».

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris a également été président du Conseil Français du Culte Musulman. Il est interrogé par France-Soir(extraits) : « L’important, c’est de rattraper le retard pris dans la construction de lieux de prière. On manque de lieux de prière, il n’est pas normal que nos fidèles prient dans les rues. Il faut permettre la construction de mosquées jusqu’à atteindre un chiffre raisonnable qui permettent d’éviter les rues. Combien de musulmans vivent aujourd’hui en France ? Quatre à cinq millions de musulmans, selon les estimations. Un million et demi vivent en Ile-de-France et près de 500’000 à Paris. Il y a actuellement 2’000 mosquées en France. A mon avis, il en faudrait le double, il en faudrait 4’000 ».

Selon le ministère de l’Intérieur, la France compte entre cinq et six millions de musulmans. Selon des experts indépendants, si l’on additionne les musulmans nord-africains, sénégalais, asiatiques, turcs, maliens, comoriens, français d’adoption, français convertis à l’islam, clandestins, etc., ils sont infiniment plus nombreux que les cinq à six millions avancés par le ministère de l’Intérieur.

Echec de la construction de la mosquée de Marseille ? Le 20 mai dernier, les musulmans ont posé la première pierre de la grande mosquée de Marseille, prévue pour 5 000 fidèles. Mais ce projet à 22M€ vacille. Samedi 26 juin 2010, s’est déroulée, l’Assemblée générale de l’Association « La mosquée de Marseille » qui gère ce futur lieu de culte. A cette Assemblée générale, deux camps se sont affrontés. D’un côté, Noureddine Cheikh, ancien président de l’Association « La mosquée de Marseille » et initiateur du projet.

De l’autre côté, l’imam Abderrahmane Ghoul, Secrétaire général de l’Association « La mosquée de Marseille » et Vice-président du Conseil Régional du Culte Musulman, qui a remporté l’élection par 15 voix contre 10. Les raisons de cet affrontement ? Un litige entre Noureddine Cheikh et Fatima Orsatelli, élue PS de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et trésorière adjointe de l’association « La mosquée de Marseille ». Nourredine Cheikh allègue que Fatima Orsatelli doit démissionner pour éviter une entrée massive d’élus qui transformerait l’association en un forum de politiciens. Fatima Orsatelli veut que l’Association « La mosquée de Marseille » fonctionne démocratiquement et elle a des soucis quant à la domination de l’un des pays parmi les divers Etats donateurs, à savoir l’Algérie.

L’Union des Familles Musulmanes fait part de sa tristesse et de sa consternation face à ce « putsch interne ». L’Union des Familles Musulmanes appelle à la démission des membres de l’Association « La mosquée de Marseille ». Samia Ghali, maire du secteur où la mosquée doit être construite s’inquiète du fait que les pays musulmans qui financent le projet, notamment l’Algérie, ainsi que les collectivités (avec l’argent des contribuables) ne se retirent du projet. Pourvu que Noureddine Cheikh, Abderrahmane Ghoul, Fatima Orsatelli et Samia Ghali continuent à se chamailler encore longtemps…

Jean-Paul Ney, pour Metula News Agency, à propos du reportage photo (ici son reportage) qu’il a effectué à Paris lors d’une manifestation mahométane, écrit notamment (extraits) : « J’ai constaté – tout comme la police – que les casseurs sont très bien organisés, et qu’ils restent toujours impunis. A entendre les cris de « on baise la France », « Juifs dans les fours », et encore « Sarkozy le petit Juif » et « Obama le nègre des Juifs », n’importe qui de sensé comprendrait que le dialogue est à ce jour clairement impossible. Encore faudrait-il que le public soit autorisé à entendre ces slogans ! (…) Le reportage photographique auquel je vous convie, tourné au centre de Paris, a été simplement ignoré par les media à qui nous l’avons proposé ; à la télévision française, ce sera le black-out total. On arrive à un temps où on va vous cataloguer politiquement – et vous stigmatiser – pour refuser de ne pas dissimuler les événements dont on a décidé, une fois pour toutes, qu’ils n’allaient pas exister ».

« Ca n’est rien d’autre que l’omerta, à la dimension de l’information du XXIème siècle, d’une mafia politico-médiatique qui a peur. Peur qu’en attaquant la police à coups de pavés amenés intentionnellement sur la scène des violences, l’un des émeutiers soit tué par une riposte, et que cela allume une Intifada en France, qui pourrait durer des mois. C’est précisément pour cela que sur la fréquence de la police, un officier hurle « Laissez faire ! » à ses hommes courbés sous un déluge de pierres. C’est pour cela que les lecteurs de la Ména seront pratiquement les seuls à connaître une émeute qui n’a, médiatiquement, pas eu lieu. Pour cela que les ‘jeunes’ jouissent désormais d’une sorte d’immunité, qui leur permet de se livrer à tous les excès, et qui met, ici et maintenant, nos droits fondamentaux en péril », ajoute Jean-Paul Ney.


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz